31 (Modifié par penseur sauvage 30/08/2018 à 08:22)

Comment se déroule un doctorat de philosophie ?

Bonjour à vous deux et désolé pour le délais de réponse.

Il s'est passé pas mal de choses entre temps mais à la demande générale je vais vous donner quelques nouvelles :

Déjà j'ai été absent tout le mois d'aout car j'étais en Alsace. Pas pour des vacances malheureusement : ma grand mère vient de décéder et comme ma famille est éparpillée j'étais l'un des seuls disponible pour venir sur place aider à vider la maison. Disons que j'ai été plutôt occupé donc. Après je vous rassure on n'était (vraiment) pas proches donc émotionnellement je m'en remet très bien.

Sinon pour les études, cette année je redouble volontairement mon M2 pour des raisons de santé (suite au burn-out) et de finances (en gros si je passe en doctorat maintenant je perds ma bourse et étant au statut étudiant j'aurais pas droit au RSA). Donc ça me permet de gagner une année pour à la fois rédiger mon mémoire tranquillement et à la fois profiter un peu plus de la bourse le temps de trouver une solution pour le doctorat.

Concernant ces solutions, je viens enfin d'être officiellement diagnostiqué autiste asperger (TSA), ce qui m'ouvre les droits à l'AAH que je devrais commencer à recevoir dans le courant de l'année. Évidement c'est pas une "solution" qui correspond à tout le monde parce que ça marche que si on est autiste asperger, mais dans mon cas ça me donne droit à un revenu de 820€ par mois (bien plus élevé que ma bourse) et donc ça m'assure de pouvoir continuer en doctorat l'an prochain même en l'absence de contrat doctoral.

La je suis dans une phase un peu étrange, où j'ai virtuellement les moyens de réaliser mes projets car à la fois ma date d'inscription est arrêtée à la MDPH et il suffit d'attendre l'aboutissement de l'administration, et comme ma grand mère vient de décéder (et qu'il se trouve que mon père est décédé également) je vais toucher un héritage. Rien de très extravagant bien sûr, mais de quoi préparer confortablement le doctorat.

En plus de ça avec l'AAH je vais toucher entre 820€ et 920€ par mois selon ce qui est accepté, donc virtuellement j'ai jamais été aussi à l'aise financièrement parlant, mais justement tout est encore virtuel à l'heure où j'écris : les démarches notariales vont prendre des mois, l'AAH pareil, et comme en juillet-aout il n'y a pas de bourse et que j'ai eu des frais de déplacement suite au décès de ma grand mère, concrètement là il me reste 100€ en banque, environ 300€ de factures à encaisser dans les jours qui viennent et le frigo est vide. C'est assez étrange d'être simultanément dans une situation d'attente de confort financier et avoir littéralement même pas de quoi payer les factures qui arrivent. Mais bon c'est passager : le mois prochain je recommence à toucher ma bourse, ensuite je peux patiemment attendre que les dossiers aboutissent.

Dans tous les cas le doctorat est plus ou moins assuré (financièrement parlant), et j'ai validé comme j'espérais tous mes séminaires cette année, donc à présent j'ai les mains libres pour mon mémoire et je vais pouvoir souffler un peu.

A plus.

32

Comment se déroule un doctorat de philosophie ?

Bonjour Penseur Sauvage et bonjour tout le monde,

Je suis contente d'avoir de tes nouvelles.

Toutes mes condoléances suite au décès de ta grand-mère !

Ravie que ta situation financière te montre un horizon plus lumineux que jusqu'alors.

Ta 2ème année de M2 te permettra d'assurer une transition en douceur entre tes difficultés passées et ton futur projet.

Bon courage pour ton mémoire et au plaisir de continuer à te lire !

Philomène

33 (Modifié par Jehan 23/03/2019 à 20:01)

Comment se déroule un doctorat de philosophie ?

Bonjour, 
La lecture de ces messages fut très cohérente avec ce que je vis.
Cependant, il y a eu beaucoup de confusions, alors je vais te répondre de manière pragmatique. Même si certaines réponses ont été données, nous pouvons rafraîchir.
1 Les doctorats en EAD c’est possible, j’ai fait ça seulement 1 an, tout se gère par mail et informatique. Selon les laboratoires c’est généralement bien fait.
2 La seule présence humaine obligatoire c’est A : ton directeur de thèse (alors là ça dépend de la relation) B : ta soutenance de Jury. Tu peux arriver le jour de ta soutenance sans avoir vu ton université, même les inscriptions.
3 Pas d’inquiétude, TOUS les chercheurs en philosophie et philosophes sont barjos, tous, et cela depuis Pythagore. T’imagines bien que Socrate n’est pas un modèle de fonctionnaire. 
4 Pas d’inquiétude, les parcours atypiques, au labo, c’est courant, moi j’ai 4 masters, un bac pro ébéniste et durant l’année je travaille comme gladiateur (ce n’est même pas une blague).
5 Pas d’inquiétude, AHH c’est l’autre nom de LMD. Qui n’a jamais pris de neuroleptique ou fait l’amour à ses étudiants/es... La limite c’est la tentative de suicide et/ou la lycéenne, ne faut pas s’approcher, c’est dangereux.
6 Dans le discours il y a eu confusion entre démarche existentielle et carrière, ça n’a pas de lien. Si tu veux faire un doctorat pour redonner le sourire à ton chat. Nickel ! D’ailleurs il serait temps que l’on dynamise notre éthique avec ce que l’on appelle étrangement animal.
7 Pas d’inquiétude, ta thèse, tu la fais quand tu veux, tu prends la place de personne, tu la fais à n’importe quel âge pour n’importe quelle raison. Ceux qui te répondent, « oui mais la carrière », « oulala la lubie », ou « t’as passé l’âge », je renvoie à la réponse 5, c’est juste qu’il n’y arrive pas avec les étudiantes, ça rend nerveux.   T’imagine bien que si Nietzsche est publié à compte d’auteur et qu’il a été refusé au poste de professeur de philosophie. Ta carrière n’a AUCUN lien avec ton érotisme philosophique. AUCUN. Comme me l’a dit le directeur du labo, en sortant d’une soirée arrosée « si un jour il se passe un truc en philosophie, ce ne sera pas à l’université ». J’aime bien ce gars. Lors d’une table ronde avec les types du CNRS, on a rigolé sur le sujet pendant 1 heure. N’oublie pas jeune Padawan, la philosophie c’est le banquet.
8 Le pognon, c’est autre chose. Et même temps ça ne concerne pas l’aristocrate philosophe, dans un palais ou dans un tonneau, l’important c’est l’intensité philosophique. Et les dieux aident toujours les amoureux.