Les littéraires sont-ils plus ouverts d'esprit ?

Ils avaient en outre (beaucoup ont encore) la naïveté de croire que la science a besoin de la philosophie, ou que dans "sciences humaines" le premier mot a le même sens que dans "sciences physiques".  Les gens les plus arrogants que j'aie connus étaient presque tous des littéraires.

C’est également mon impression.
Je ne dirais peut-être pas forcément arrogants, mais précieux, prompts à étaler leur culture, du genre beaux parleurs, qui s'écoutent parler, prétentieux.

12

Les littéraires sont-ils plus ouverts d'esprit ?

C'est normal que les littéraires soient sectaires étant donné qu'ils sont incompris.

Cette société ne laisse aucune place pour les rêveries, l'imagination, les idéaux et quelques défis utopistes.

Le littéraire se sent mal dans une société qui favorise l'effet de masse et le consumérisme.
Il se replie donc sur lui-même et ne fréquente que ses semblables.

On ne peut pas lui en vouloir de protéger 'son monde'.

Les littéraires sont-ils plus ouverts d'esprit ?

Le 18 février, Shiraz-06 a écrit :

Les littéraires sont créatifs, imaginatifs et rêveurs, ils ont effectivement une propension à l'ouverture d'esprit.

Hier, Shiraz-06 a écrit :

C'est normal que les littéraires soient sectaires étant donné qu'ils sont incompris.

Alors, pour toi, finalement... ouverts d'esprit ou sectaires ?