Enseigner sans Capes mais avec une agrégation

Il est vrai que cette différence d’heures dans l'emploi du temps peut paraître choquante.
Sans doute (et encore...pas de certitude) faut-il plus de temps pour préparer un cours de première ou de terminale qu’un cours de troisième, et surtout pour corriger les copies, en français notamment.
Cependant ce serait une erreur de croire que pour enseigner en collège, un agrégé, « c’est trop ».
Le travail en collège n’est pas de tout repos.
L’idéal serait comme autrefois d’avoir la possibilité d’enseigner de la sixième à la terminale, selon ce que l’on préfère.
Il y a des certifiés en lycée. S’ils veulent moins d’heures, il faut qu’ils passent l’agrégation.

22

Enseigner sans Capes mais avec une agrégation

Laoshi, je crois que certains professeurs enseignent de fait à la fois en lycée et en collège, est-ce que je me trompe? Ça doit être de toutes façons minoritaire, et cela suppose d'être dans une cité scolaire...

23

Enseigner sans Capes mais avec une agrégation

Laoshi : je ne doute pas du caractère peu reposant de l'enseignement au collège ! Je me demandais simplement si la répartition de droit (et non de fait) entre les certifiés au collège et les agrégés au lycée était bien la justification officielle de la différence de salaire et de service, comme j'avais cru l'entendre.
Mattlev : pour ma part, j'ai déjà eu des professeurs qui enseignaient à la fois au collège et au lycée, en effet, mais j'ai toujours été scolarisée dans des cités scolaires. Cela dit, j'imagine qu'il n'est pas impossible que cette configuration se présente lorsqu'un professeur divise son service entre plusieurs établissements.

Enseigner sans Capes mais avec une agrégation

Je me demandais simplement si la répartition de droit (et non de fait) entre les certifiés au collège et les agrégés au lycée était bien la justification officielle de la différence de salaire et de service...

Je ne sais si cette répartition, comme tu dis, est inscrite à quelque fronton.
Toujours est-il que pour la petite expérience que j’en ai, après avoir demandé par deux fois une mutation géographique, j’ai été nommée successivement dans deux collèges. (Mes vœux étaient larges, je demandais une région).
Par la suite cependant, lorsque j’ai postulé pour un lycée j’ai bénéficié d’un certain nombre de points au barème. Mais je ne sais si cette mesure existe toujours.
Quant à exercer dans les deux cycles à la fois, ce n’est pas si évident. Il faut trouver un établissement adéquat.