Je l'entends le dire

Bonjour, Ipseite !

"Cette chanteuse, je l'ai entendu chanter"
→ entenduE

Votre raisonnement est exact.
* Cette chanteuse, je l'ai ENTENDUE qui chantait.
* Cette chanteuse, je l'ai ENTENDUE "chantante".

Cela permet de faire la distinction avec les cas où l' est COD de l'infinitif :
* Cette chanson, je l'ai entendu chanter.
→ J'ai entendu chanter cette chanson.

Voici un exemple qui réunit les deux situations :
* Ces arbres, que j'ai vu planter et que j'ai vus grandir, les uns je les ai vu abattre et les autres je les ai vus s'abattre.
→ J'ai vu planter ces arbres / abattre ces arbres.
→ J'ai vu ces arbres grandir / ces arbres s'abattre.

Il est possible que la grammaire finira par faire l'économie de cette distinction.

Elle a déjà "édicté" que, avec FAIT + infinitif, l'invariabilité serait totale, et elle a eu raison.

Maintenant elle tolère l'invariabilité de LAISSé + infinitif.
* Elle s'est laissé(e) tomber. (C'est elle qui tombe.)
* Elle s'est laissé agresser. (C'est elle qu'on agresse.)

Je me demande même si on ne tolère déjà pas l'invariabilité avec les verbes de perception (entendre, voir, sentir...), ce qui expliquerait la réponse de votre professeur ; si tel est le cas, je regrette ce laxisme qui nous privera d'une distinction bien utile, du moins à l'écrit. (A l'oral, le féminin ne se perçoit plus guère.)

Si l'accord n'est pas obligatoire, rien ne vous empêche de le faire quand même lorsqu'il y a lieu selon l'analyse. Vous montrerez ainsi que vous maîtrisez bien le sens.

Bonne journée !

12

Je l'entends le dire

Grand merci ! Mon prof va en être persuadé.

ip.

13

Je l'entends le dire

Ces phrases semblent-elle correctes sémantiquement et grammaticalement :
- cette chanson, nous l'avons entendue chantée
- cette voiture, tu l'as vu conduite

Merci encore.

ip.

p.s: priere de ne pas me reprocher d'abuser de vos lumieres.

Je l'entends le dire

- cette chanson, nous l'avons entendue chantée
- cette voiture, tu l'as vu conduite

Je ne reviens plus sur :
* Cette chanson, nous l'avons entendu chanter.
* Cette voiture, tu l'as vu conduire.
Dans les deux cas, le pronom est COD de l'infinitif : invariabilité.

Il est possible de remplacer l'infinitif par un participe passé exprimant l'aspect accompli. Le pronom devient COD (et l'accord doit se faire puisque le COD est antéposé) ; quant au pp, il s'accorde aussi comme attribut du COD.
* Cette chanson, nous l'avons entendue chantée par Untel.
* Cette voiture, tu l'as vue conduite par Untel ?

Faites bien la différence entre :
* Est-ce que tu l'a vue conduire comme une folle ? (Il est ici question d'une femme.)
* Est-ce que tu l'as vue conduite par ce fou ? (Il est ici question d'une voiture.)

Est-ce que je me suis bien fait comprendre ?

Je l'entends le dire

salut ipseite


A propos de "j'en entends parler" et "j"écoute en parler".

Si les deux formulations ne sont pas construites de la même façon, c'est que dire:
" j'entends en parler" prendrait le sens de:
" j'ai la volonté d'en parler, j'ai l'intention d'en parler".

Je l'entends le dire

pour ipseite

a propos de
"cette chanson nous l'avons entendue chantée"
L'expression est correcte si sémantiquement l'on veut signifier qu'on aurait pu entendre "dire" la chanson. Mais je pense que mettre une virgule entre "entendue" et "chantée" apporterait beaucoup à la clarté de l'expression.
La phrase pourrait, par ailleurs, se continuer ainsi:
" cete chanson je l'ai entendue, chantée par Trucmuche, et j'ai aimé.....
ou "cette chanson je l'ai entendue, chantée pour ....."
ou
"cette chanson je l'ai entendue, chantée par......"