41 (Modifié par Yvain 20/03/2017 à 13:06)

Espace poétique

Je ne prépare rien. Je m'écoute, c'est tout.
Je voudrais corriger le vers
"l'amour les temps se meurent" en
"l'amour le temps se meurt (ou se meurent ?)"
Je sais, c'est proche d'Apollinaire, mais bon...
Qu'en pensez-vous ?

_________________
Au fait, Duane, le triangle des étoiles qui fuit dans les coins, puisque vous y faites référence, ça vient de là :

https://www.example.net/pics/227576STELLA.png

Oui, une comète n'est pas une étoile (filante), mais en poésie...
Et puis c'est MARQUÉ sur la tapisserie ! 

Pour célébrer le printemps...

https://www.example.net/pics/810969Dali.png

Espace poétique

J'ai eu du mal à reconnaître la Tapisserie de Bayeux.
Avec Apollinaire, tout meurt, même les lys.
Mais, grâce à vous, comme le dit le poète, cher à notre Provence, Tout finit afin que tout recommence, tout meurt afin que tout vive.

Espace poétique

Merci beaucoup. 

Mourir pour renaître...

[…]
Templiers flamboyants je brûle parmi vous
Prophétisons ensemble ô grand maître je suis
Le désirable feu qui pour vous se dévoue
Et la girande tourne ô belle ô belle nuit

Liens déliés par une libre flamme Ardeur
Que mon souffle éteindra O Morts à quarantaine
Je mire de ma mort la gloire et le malheur
Comme si je visais l'oiseau de la quintaine

                                                       […]
                Apollinaire, Fiançailles (Alcools).

44

Espace poétique

" Que te dirais-je de la poésie ? Que dirais-je de ces nuages, de ce ciel ? Les voir, les voir, les voir... et rien de plus. Tu comprendras qu'un poète ne peut rien dire de la Poésie. Laissons cette tâche aux critiques et aux professeurs. Mais ni toi, ni moi, ni aucun poète, nous ne savons ce qu'est la Poésie.
La voici ; regarde. je porte le feu dans mes mains. Je le comprends et je travaille parfaitement avec lui, mais je ne peux en parler sans littérature. "

Federico Garcia Lorca"

45 (Modifié par Duane 16/04/2017 à 23:52)

Espace poétique

Dors douce mère d'or

Pour que rien ni personne enchâssé dans ma peine
Figé par la douleur en sa terrible traîne
Ne trouble ce sommeil que l'on appelle mort
Et ne rompt ton repos pareil à notre sort

Dors douce mère d'or

46

Espace poétique

Entendu, dit par Philippe Torreton, ce texte d'Allain Leprest, une découverte pour moi :

47 (Modifié par Yvain 26/05/2017 à 18:46)

Espace poétique

La cote infantile (Souvenir d'Apollinaire)

La ligne tout là-bas aux horizons brunis
par le fer par le feu et par tout ce qu'on peut y mettre
de sale
des enfants au printemps chacun a son petit panier
les prairies sont si belles en ce beau mois de mai
et les guerres sont si belles avec ce qu'elles ont inventé
les tranchées par exemple
et les saucisses qui s'enflent dans le ciel
les balles les obus rouges
et la grisaille des barbelés
les œufs cherchez les œufs où sont-ils c'est comme à Pâques
papa et maman vous attendent au foyer
la guerre avec ses tranchées et ses boyaux
boyaux qui s'enchevêtrent boyaux déversés sur la terre
cent enfant endormis alignés sur la cote au mois de mai
les roses s'épanouissent.

48 (Modifié par ricardo 26/05/2017 à 16:40)

Espace poétique

Il y a longtemps, j'avais tenté quelques lignes, sans style, sans rimes, sans rien, si ce n'est de l'amour.

Ce matin, je souris, bien repu du lait que Maman m'a offert de son cœur.
À la récré de dix heures, la barre de chocolat fut vite avalée.
Midi sonne à la cloche de la vallée et le clairon nous appelle au rata.
Que ça sent bon ! Vite, les enfants, Maman sert le gigot de pré-salé.
Au petit creux de quatre heures, les fruits bien mûrs nous tendent leur coupe.
Déjà l'heure du dîner, que le temps passe !
Dans l'assiette est la soupe , elle sera vite avalée, Jeanne est lasse.
Je vais me coucher car à mon âge, la résistance est vaine, je suis fatigué.
Ce fut une très belle journée que la mienne.

EDIT :
Je viens de modifier quelque peu mon texte initial et j'ai une question à poser :
Peut-on placer des rimes, en dehors d'une fin de ligne, ce que j'ai tenté de faire ?
Sinon, j'essaierai de transformer mon histoire en alexandrins, mais elle s’accommodera beaucoup moins bien à mon esprit.

Espace poétique

Salut ricardo,
Merci de nous faire profiter de ces images de vie.

50

Espace poétique

J'ai posé une question après ta réponse, peux-tu y aller voir, merci.