Études de philosophie, un choix dangereux ?

Bonjour à tous,

Depuis quelques mois, les études de philosophie me hante l'esprit, malheureusement, mon bagage scolaire joue contre moi (BAC STL, 2 années de fac de biologie et en ce moment, une deuxième année de BTS biophysicien). Malgré ce parcourt scientifique, mon esprit s'est toujours raccroché à la philosophie, la lecture d'essais philosophique me fait rêver et le diplôme que je vais obtenir me laisse trois possibilités: m'arrêter là et travailler, continuer mes études dans ce domaine (mais l'envie n'est pas la) ou bien refaire des études dans ce que j'aime: la philosophie. Je ne me vois pas rester sur un simple BAC+2 dans tout les cas.

Après maintes recherches, la voie de la philosophie me parait très risquée mais loin d'être impossible et non bouchée si on veux bien se diversifier. Malgré tout cela, je n'arrive pas à prendre une décision, je n'arrive pas à savoir quel est le meilleur choix pour mon développement personnel ET pour mon avenir professionnel.

Pouvez vous m'aider à prendre cette décision en éclairant mes lanternes ?
Merci d'avance

Études de philosophie, un choix dangereux ?

Bonjour.

la voie de la philosophie me parait très risquée mais loin d'être impossible et non bouchée si on veux bien se diversifier.

Pourrais-tu préciser ce que tu entends par là ?

Je ne me vois pas rester sur un simple BAC+2 dans tout les cas.

Pourquoi ?

Études de philosophie, un choix dangereux ?

Bonjour Artz  ,

Cette voie me parait risquée de part ses débouchées, de ce que j'ai lus par ci par là, il y aurais beaucoup de master possible, tous menant à des métiers bien différents les uns des autres, j'ai peur de faire de mauvais choix. Ce que j'aime c'est philosopher, je ne veux pas me retrouver documentaliste ou bibliothécaire. Ce parcours me semble risquer dans le sens ou le marché du travail peux nous pousser à faire des choix qui ne sont pas en relation avec nos attentes (ex: ne pas étudier en vus d'obtenir le CAPES de peur de ne pas réussir à obtenir sa place).

Je ne me vois pas rester sur un BAC+2 car dans le secteur ou je suis, il est très dure de monter les échelons en interne avec un BTS, les perspectives de carrières sont faible à ce niveau (dans le domaine du laboratoire en tout cas), alors qu'avec une licence pro ou même un master dans le meilleur des cas, il est bien plus simple de demander et d'obtenir divers spécifications ou de travailler sur tel ou tel projet. En BTS nous sommes formés à être des mains guère plus malheureusement.

Études de philosophie, un choix dangereux ?

D'accord, je vois. Dans ce cas-là, je dirais que la question est : quel débouché aimerais-tu que tu pourrais avoir avec la philosophie que tu ne pourrais pas avoir par le biais d'une licence et d'un master pro dans ton domaine ?

Parce que, si ton plaisir consiste seulement à étudier la philosophie sans que tu aies la perspective de travailler dans ce domaine, rien ne t'empêche de suivre des études de philosophie par correspondance ou autre (dans une université populaire, par exemple, ou simplement en lisant, mais j'ai l'impression que c'est plus dur d'être autodidacte en philo) en parallèle.

Études de philosophie, un choix dangereux ?

Ce que j'aimerais c'est passer mon temps (travail compris) à essayer de répondre aux questions qui se posent à l'Humain. J'aimerais construire ma propre vision de ce qui nous entoure et en tirer une philosophie que je trouverai juste et se rapprochant le plus de ce que je considère être un bon chemin de vie à suivre grâce à toutes les conclusions philosophiques existante (afin de comprendre déjà au mieux ce qui nous entoure.) Tous cela ayant pour but final d'exprimer mes pensés par le biais d'essais ou de romans.

Etre autodidacte en philo ne me fait pas peur bien au contraire, mais je sais que pour bien apprendre il me faut être guider afin de prendre les meilleures voies possibles sur les chemins du savoir. Je n'avais jamais penser aux études par correspondance! Merci pour ce conseil, peux tu aussi me dire ce que tu entend par "université populaire"?

Études de philosophie, un choix dangereux ?

Bonjour,
Je me permets d'être un peu brutale, mais tu me sembles un peu vivre dans le rêve, ce qui n'est pas condamnable, bien sûr, mais il ne faut pas négliger non plus la vie réelle et les nécessités auxquelles elle nous contraint.
Artz me semble t'avoir donné de bonnes pistes. Tu peux t'adonner à la philosophie, écrire si tu veux, tout en ayant un autre métier auquel ton cursus t'a préparé.
Pour ce qui est des universités populaires, tu peux te reporter ici
https://fr.wikipedia.org/wiki/Universit%C3%A9_populaire

7 (Modifié par freak 22/12/2016 à 11:12)

Études de philosophie, un choix dangereux ?

Bonjour,

1/ Je ne pense pas que des études scientifiques soient un mauvais départ, bien au contraire. Il existe des études qui mélangent les deux, par exemple à Paris 7 sur la philosophie des sciences. C'est une porte d'entrée dans la philo. Renseigne toi bien sûr les études de philo en licence 1 : va-t-il falloir te mettre au latin ou au grec par exemple ? Il est certain que ce n'est pas le cas à Paris 7 en philo scientifique.

http://hps.master.univ-paris-diderot.fr/content

2/ En termes de débouchés un double cursus scientifique et littéraire peut amener vers le journalisme scientifique.
Par ailleurs, le travail en bibliothèque (tres différent du travail de documentaliste) est bien différent de ce qu'on imagine. Plus ton grade y est élevé et moins tu fais de service public. Le travail est alors plus intéressant... Et un parcours scientifique est un plus en bibliothèque.

3/ De manière plus générale, après des études de philo, il y a peu de chance de ne faire que de la philo. Mais est-ce bien important ? La philo est elle seulement une réflexion théorique et hors sol ou au contraire une activité pratique qui te permet de choisir au mieux ?

4/ Finalement, j'ai envie de te conseiller un double cursus.

Bon courage !

Études de philosophie, un choix dangereux ?

Merci freak, ce master me semble être une solution très plaisante! Merci pour ces conseils