1

Eschyle, Prométhée enchaîné

Esch., Prom. ench., v. 10-11 :

(...) ὡς ἂν (= quod si ?) διδαχθῇ τὴν Διὸς τυραννίδα
στέργειν, φιλανθρώπου δὲ παύεσθαι τρόπου.

Pourquoi n'y a-t-il pas de verbe principal dans la proposition principale (παύεσθαι est un infinitif présent passif + GÉN.) ? Ne devrait-il pas y être aussi un verbe à l'indicatif ?

2 (Modifié par Yvain 28/08/2015 à 14:20)

Eschyle, Prométhée enchaîné

Les deux vers que vous avez cités ne contiennent qu'une proposition consécutive-finale dont la conjonction ὡς, accompagnée de la particule ἂν pour marquer l'éventualité, gouverne le verbe au subjonctif aoriste διδαχθῇ.
Ce verbe commande les deux infinitifs στέργειν et παύεσθαι.

"... de telle manière qu'il apprenne à se résigner au règne de Zeus et à cesser ses manières philanthropiques"