1

La substitution des articulateurs de but

Peut-on remplacer l'articulateur de but " pour " par " de peur de " en  véhiculant le même sens ? Exemple :
- Les armes de destruction massive menacent toute la civilisation humaine ! On dépense des sommes fabuleuses pour la mort. C'est absurde !

- Les armes de destruction massive menacent la civilisation humaine ! On dépense des sommes fabuleuses de peur de ne pas mourir. C'est absurde !

2

La substitution des articulateurs de but

Bonsoir Abdelatif,

De peur de = pour ne pas...
Dans ta phrase, il n'y a pas équivalence de sens.
La double négation ne dit pas le contraire, (ce n'est pas une opération mathématique du moins par moins qui donnerait plus) elle est seulement un affaiblissement, une atténuation.

Exemple tiré de la Vie de Rancé de Chateaubriand :
" L'abbaye n'avait pas changé de lieu : elle était encore, comme au temps de la fondation, dans une vallée. Les collines assemblées autour d'elle la cachaient au reste de la terre. J'ai cru en la voyant revoir mes bois et mes étangs de Combourg le soir aux clartés alenties du soleil. Le silence régnait : si l'on entendait du bruit, ce n'était que le son des arbres ou les murmures de quelques ruisseaux ; murmures faibles ou renflés selon la lenteur ou la rapidité du vent ; on n'était pas bien certain de n'avoir pas ouï la mer. Je n'ai rencontré qu'à l'Escurial une pareille absence de vie : les chefs-d'œuvre de Raphael se regardaient muets dans les obscures sacristies : à peine entendait-on la voix d'une femme étrangère qui passait. "

"On n'était pas bien certain de n'avoir pas ouï la mer". Chateaubriand dissout la perception par cette double négation pour renforcer l'évanescence et la valeur onirique du paysage.

3

La substitution des articulateurs de but

Bonjour Jean-Luc. Je vous remercie de votre réponse, seulement l'ambiguïté persiste toujours chez-moi. Je vous pose le problème autrement : Comment peut-on remplacer dans la même phrase "pour" par " de peur de" en gardant le même sens ?

4

La substitution des articulateurs de but

Bonjour Abdelatif,

C'est à mon avis impossible si tu restes dans le cadre strict de ta première formulation qui repose sur un raisonnement implicite  et qui cache la motivation de l'effort d'armement :
Les dépenses fabuleuses consenties par certains pour se protéger risquent de se retourner contre eux, voilà ce qui est absurde : en voulant échapper à leur propre destruction, en fait ils y contribuent.

Il faut donc passer de l'implicite à l'explicite :
Les armes de destruction massive menacent toute la civilisation humaine : En effet, de peur de succomber à un ennemi potentiel, nous dépensons des sommes fabuleuses dans des projets qui se retourneront fatalement contre nous. C'est absurde !

La substitution des articulateurs de but

Bonsoir à vous !

Sortant du propos lui-même, je vous donne deux énoncés équivalents :

* Je vais prendre un bain POUR NE PAS être mouillé par la pluie.
* Je vais prendre un bain DE PEUR D'être mouillé par la pluie.