111

Ronsard, Comme on voit sur la branche au mois de may la rose

Si Ronsard se souvient des sonnets de Pétrarque sur la mort de Laure, il sait avec délicatesse opposer la jeunesse radieuse à la mort brutale.

La comparaison femme/fleur
Un hommage fait de simplicité et d' harmonie

112

Ronsard, Comme on voit sur la branche au mois de may la rose

Ne pas oublier qu'il s'agit aussi d'un poème de circonstance, d'un poème commandé.

113

Ronsard, Comme on voit sur la branche au mois de may la rose

Bonjour,
Je suis vraiment désolée Floreale
je ne comprends pas votre réponse 

114

Ronsard, Comme on voit sur la branche au mois de may la rose

Si Ronsard se souvient des sonnets de Pétrarque sur la mort de Laure, il sait avec délicatesse opposer la jeunesse radieuse à la mort brutale.
On peut penser à Pétrarque en lisant le sonnet de Ronsard. Le thème est cependant revisité avec délicatesse et simplicité.

La comparaison femme/fleur
Un hommage fait de simplicité et d' harmonie

Tu proposes, dans l'évocation de ton travail, une analyse et un relevé de figures de style et de la reformulation. J'essayais de t'inviter à organiser ton étude en deux axes dominants  pour recadrer tes remarques disparates.
Juste une suggestion dont tu peux ne pas tenir compte ... 

115

Ronsard, Comme on voit sur la branche au mois de may la rose

Ah d'accord 
Si j'ai bien compris je dois modifier mes parties ?
Je n'ai pas précisé:
c'est juste une partie de mon développement je voulais savoir s'il était cohérent voici mes parties:
I)La comparaison femme-fleur
II)Elegie et souffrance
III)Offrandes

116

Ronsard, Comme on voit sur la branche au mois de may la rose

A quelle problématique ces axes répondent-ils ?

117

Ronsard, Comme on voit sur la branche au mois de may la rose

La problématique est:
En quoi ce poème élégiaque est-il un hommage à un amour perdu ?

Je ne sais pas si les élements que j'ai trouvé sont cohérents avec ce plan