Bonjour,

Je recherche 3 oeuvres littéraire du 19ème siècle, ou l'un des personnages est une "femme fatale"

Merci d'avance pour l'aide.

Manuella
«13

Réponses

  • Je me lance : Carmen, nouvelle de Prosper Mérimée.
  • Bonsoir
    La morte amoureuse de Théophile Gautier
    Nana de Zola, ou d'autres femmes qui ruinent leurs amants
    Salomé, dans les tableaux de Gustave Moreau (le thème existe certainement en littérature mais je n'ai pas de titres)
  • Salomé (pièce d'Oscar Wilde écrite en Français)

    Mallarmé Hérodiade,
    Flaubert Trois contes -Hérodias,
    Huysmans A Rebours,
    Laforgue Moralités légendaires, Salomé.
  • Sais-tu pourquoi il l'a écrite en français ?
    Hérodiade de Mallarmé n'est pas une femme fatale. D'ailleurs la pièce prévue par l'auteur est restée à l'état d'ébauche
  • La Sanseverina dans La Chartreuse de Parme de Stendhal
  • La Esmeralda, peut-être, de Notre-Dame de Paris...
  • Leah a écrit:
    Sais-tu pourquoi il l'a écrite en français ?
    1. À l'intention de Sarah Bernhardt, dont il n'arrêtait de louer la beauté depuis des années
    2. Impossible (censure - sujet biblique) de la mettre en scène à Londres
    3. Une histoire de pari avec Bosie concernant la traduction d'une langue à l'autre
    4. Gide disait qu'il était parfaitement bilingue (mais fut moins complémentaire à un autre moment!)

    Info supplémentaire + 2 liens riches d'autres liens
  • Merci ! j'avais lu pas mal du théâtre de Wilde, et il y a eu de bonnes adaptations à la télé (je me souviens de L'éventail de lady Windermere)
  • Et le superbe Rupert Everett (homme fatal?) dans "L'importance d'être Constant" au théâtre de Chaillot il y a qq années. Parle-t-on d'une "comédie de mœurs"?
    La société de Londres remplissait des théâtres pour voir les pièces célébrées de Wilde à la Belle Époque, se sont reconnus dans les personnages, mais se sont contentés de rire au lieu d'en prendre à eux un message moral.
    Cette même société lui a rapidement tourné le dos comme un 'mauvais' Samaritain lors de ses entremêlées avec la Justice. Les théâtres fermèrent leurs portes et l'hypocrisie régna.

    Cent ans plus tard, on n'est plus dans une belle Époque, mais l'hypocrisie règne tjrs.
    Mais je crains d'être HS.
  • Oui ;) ;) tu frises le HS
    Revenons aux femmes fatales ;)
    Quoiqu'il me semble que Manuella a maintenant assez de titres
    Es-tu une femme fatale Manuella :)
  • Et les histoires de vampires féminins?
  • Merci pour toutes ces réponses, cela m'aide beaucoup :)
  • Bonjour,

    Oscar Wilde l'a écrite en français car si je ne me trompe pas il avait des soucis à l'époque avec la justice anglaise, et puis il a reçu un meilleur accueil en France. Il l'a sans doute écrite en français pour la jouer au Théâtre de l'œuvre de Lugné Poe, mais je crois que pourtant à ce moment là il était en prison en Angleterre... quoique ça pose pas de problème chronologique en fait.

    D'autres femmes fatales (c'est surtout un thème à la mode durant la fin de siècle) :

    Les Diaboliques, Barbey d'Aurevilly
    La femme et le pantin, Louÿs
    ...

    et toutes les femmes en général ! :)
  • Merci pour les femmes :lol: :lol: :lol:
    Mais il n'y aurait pas de femmes fatales s'il n'étaient des hommes perdables
  • C'est en lisant ces ouvrages qu'on comprend que NOUS sommes des victimes !!!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.