Fiches méthode Bac de français 2020

Bonsoir, je suis actuellement élève en 2nde et voici le sujet que l'on nous a donné :
En vous appuyant sur des exemples précis empruntés à la pièce de Beaumarchais : Le Mariage de Figaro, vous essaierez de définir en quoi consiste le "plaisir du théâtre".
Il me semble qu'il s'agit d'un plan thématique en 4 ou 5 arguments, j'ai donc cherché sur différents sites dont le votre (ainsi que les fiches), ne trouvant pas une question similaire, je me permets de la poser ici.
Voilà donc mon début de plan :

-1) Plaisir du comique, illustré de deux exemples de comiques de situation, de mots ou de caractères (je pense notament aux révérences successives de Suzanne et Marceline, acte I scène 5 et au Comte croyant à l'echo, acte V scène 7).
-2) Plaisir du bénéfice de Culture Générale, en lisant des classiques littéraires du XVIIIème, on accède à une société différente de la notre aujourd'hui; des moeurs, un langage différent par exemple.
-3) Plaisir du jeu des acteurs sur scène, je pense notament à la relation valet-maitre inversée mais il me manque un second exemple.
-4) Dénonciation et critique de la société du XVIII par l'humour ("Castigat ridendo mores") qui nous permet aujourd'hui de prendre du recul sur la situation de l'époque tout en nous divertissant; critique de la justice au cours de la tirade de Figaro acte III scène 5 et dénonciation de ce que Beaumarchais appelle "la noblesse de naissance" par rapport à "la noblesse de coeur".

Bien sur ce n'est qu'un début.
Voilà, j'aimerais avoir vos avis sur ce début de dissertation.
Merci
Mots clés :

Réponses

  • Bonjour, Skwi.
    Pour moi "en quoi consiste" = définition de "plaisir".
    Après on peut chercher (avec des citations) les différents aspects de ce ou ces plaisirs.
  • Excuse moi de te demander ça mais peux tu être un peu plus explicite ?
  • Définis "plaisir".
  • Pour moi le plaisir est l'expression d'un sentiment agréable provenant d'une situation (désir car plaisir et désir sont liés).
  • Et le Petit Robert dévoue toute une colonne à ce mot.
  • Je suis désolé si ma définition est incomplète et qu'elle ne te plait (visiblement) pas, je donne ici ma définition du plaisir en général; voilà tout
  • Cher Skwi, l'objet n'est pas que tu me plaises! C'est te faire épanouir dans la pensée. Si ta définition est incomplète, j'indique simplement tout l'intérêt qu'il y aurait de lire une définition complète dans un dico ou dans un vocabulaire de termes techniques de la Philosophie. On ne peut pas se permettre en toute rigueuer intellectuelle d'écrire une dissertations en utilisant les mots qui ne sont qu'à moitié saisis. :)
  • C'est entendu.
    Voici quelques passages de la définition du plaisir par l'Encyclopaedia Universalis passage : "plaisir et état de conscience":
    Chez les penseurs grecs le plaisir était lié pour les uns à une réduction de douleur ou de tension et pour les autres à la poursuite d'une fin ou encore par un stimulation soutenue (...)
    De nos jours la plupart des exposés le lient à la poursuite ou à l'obtention d'un "but"; par contre G.T. Fechner envisageait que : "Tout mouvement psychologique qui passe le seuil de la conscience est affecté de plaisir dans la mesure où, au delà d'une certaine limite, il se rapproche de la stabilité complète": P.T. Young, lui, supposait qu'un "organisme se comporte de façon à maximiser l'excitation positive affective" (...)
    On fait le fait accompagner (le plaisir) ou stimuler autre chose, qui est considéré comme l'essentiel-l'obtention d'un but, d'un repos, d'une excitation (...)
    Mais les expériences des physiologistes font apparaitre le plaisir comme un phénomène original car elles ne correspondent pas à ces lectures si bien qu'on pourrait se demander si le comportement de l'homme (et celui de l'animal) ne connaitraient pas en quelque sorte deux régimes : celui que l'on a décrit d'ordinaire et qui consiste en une pousuite de buts .... et celui qui propose le plaisir jouant peut-être un role complémentaire dans une économie d'ensemble (...)
  • Bien.
    Il y a des plaisirs des sens, de la satisfaction des désirs (apporte-moi un éclair au chocolat STP), de l'intellecte, spontanés, par surprise, qui font rire,........
    Continue la liste et voire si les plaisirs sont procurés par la pièce en question. Citer les endroits, répérer le genre de plaisir, et essaye de détailler le procédé par lequel le plaisir arrive.

    N'oublie pas cependant que le plaisir est une partie seulement de ton écrit final.
  • Bien je vais donc y réfléchir de ce pas.
    Merci de ta (précieuse) aide
  • De rien Skwi.
    J'aime bien exercer mon cerveau. :)
    À la prochaine.
  • Bien, après avoir réfléchi, je te propose ce plan :

    1°) Plaisir d'habitude : plaisir de se retrouver en groupe, entre amateurs de théatre autours d'une pièce bien construite, qui obéit aux règles classiques de l'Epoque (unité de temps et d'action) connues par les amateurs
    2°) Plaisir des sens : beaux costumes et décors, voix qui portent, bonne diction (ouïe et vue)
    3°) Plaisir du rire : 3 comiques de la pièce (comique de mots, de caractères et de situation)
    4°) Plaisir de l'intellecte : critique et dénonciation des inégalités de la société de l'époque de Beaumarchais à travers ses personnages et plaisir d'esprit autour de remarques bien construites (tirades de figaro)

    Voilà.Je voulais juste rajouter en 4°) : un accès à la Culture Française
  • Et la problématique?
  • Alors...
    De nombreux points.

    Tout d'abord, en ce qui concerne le plaisir, inutile de remonter jusqu'au Stoïcisme ou à l'Epicurisme. Il s'agit d'une dissertation de Lettres, pas de Philo ou d'Histoire. Néanmoins, comme l'a dit JSC, il te faut quelques mots sur le plaisir en introduction.
    Le plaisir s'oppose au bonheur dans le sens où il est éphémère. Ainsi, tu peux l'associer à la joie, mais pas seulement: le plaisir est subjectif, et aussi étrange que cela puisse paraître, certains trouvent du plaisir dans la douleur.
    Ne t'attarde pas trop, au risque d'être HS.

    Ton plan est mal construit. En première, on te demande quelques chose de très scolaire, avec un I, un 1, un 2, etc. Il faut donc que tu rassembles tes idées en thèmes, et qu'avec ces thèmes tu bâtisses tes sous-parties. Si tu as un problème au niveau de la méthode, tu peux consulter les fiches sur le site.

    Dans ton 1°), tu parles des règles classiques, mais n'oublie pas toutefois que Le Margiage de Figaro est une pièce assez novatrice. Je te laisse rechercher plus amplement sur le net en ce sens là, je ne saurais être exhaustive.

    Dans ton 3°), tu parles des diverses sortes de comique, peut-être serait-il bien de les définir et de prouver, citation à l'appui, qu'il n'y en a que " dans l'oeuvre (j'en doute, mais je n'ai pas vraiment le temps de relire l'oeuvre pour vérifier).

    Si d'autres remarques me viennent à l'esprit, je t'en ferai part par la suite. ;)

    Bon travail!
  • Oregann, je me suis extremement mal exprimé.
    Ce que je propose plus haut n'est pas un plan mais juste mes idées mises bout à bout. De plus, tu as raison, la pièce du Mariage de Figaro obéit à la règle du temps mais pas aux deux autres, je vais donc revoir le 1.
    Pour le 3, il n'y a pas uniquement 3 comiques dans la pièce, loin de là, je voulais parler des trois comiques principaux.
    Voilà.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.