Fiches méthode Bac de français 2020

Je repensais aux écritures d'invention de la seconde et de l'année dernière, et j'ai réalisé que je n'avais jamais écrit d'article de journal. Un peu surprise, je me suis mise à chercher quelles principales caractérisitiques pourraient figurer dans un tel texte :
la signature de l'auteur bien sûr, les procédés de l'argumentation si l'article a pour but de convaincre les lecteurs, mais quoi d'autre ? Cela me semble un peu maigre et me voilà agacée de ne pas trouver d'autres idées ! On ne peut manifestement pas utiliser les procédés oratoires tels que les apostrophes, les rythme ternaires, etc.
Cependant, un texte journalistique a forcément des caractéristiques propres.
Pourriez vous m'aider à les retrouver ? (vous l'aurez compris, il ne s'agit pas d'un devoir à faire, mais juste d'une recherche d'éléments que je pensais connaitre, ce qui n'est visiblement pas le cas...) :)
«1

Réponses

  • Eh bien ! Je n'ai décidément pas de succès... :(
    Je me posais une autre question, je l'écris au cas où quelqu'un voudrait bien répondre : si par exemple je dois écrire un article pour inciter mes lecteurs à lire un genre littéraire en particulier (roman, poésie, nouvelles, etc.), dois-je citer des exemples d'oeuvres dans mon article ? En effet, un tel sujet me semble être un sujet argumentatif, et il me semble nécessaire d'illustrer mes arguments par des références précises qui tiendront lieu d'exmples. Qu'en pensez vous ? N'est-ce pas incompatible avec le fait que ce soit un article ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir Rosette,

    Un article de journal est un contenu très libre où la personnalité de l'auteur peut s'exprimer sans contrainte (ou presque).
    Il existe d'abord des contraintes d'efficacité : un article répond à une visée soit argumentative, soit didactique, soit lyrique, le plus souvent informative... L'article doit donc utiliser les procédés adaptés à cette visée, mais sans exclusive.
    Il doit surtout intéresser le lecteur et ne pas le faire fuir car un journal ne vit que par ses tirages (et par la publicité, mais elle-même liée à ces tirages).

    Il existe aussi des contraintes de forme dans la presse :
    - une longueur définie, un journaliste doit écrire son "papier" en tant de mots pour entrer dans la maquette. Gare aux bavards !
    - un titre si possible attirant et résumant l'article,
    - une ou des accroches...
    des contraintes déontologiques :
    - l'étude sérieuse de dossiers,
    - la séparation entre les faits et les opinions,
    - la citation des propos d'autrui...
  • Sujet : Rédigez un article de presse destiné à un journal d'aujourd'hui relatant un fait divers commique, ou bien tragique, et qui pourrait avoir comme morale celle de la fable de La Fontaine, La grenouille qui se veut faire plus gros que le boeuf. Doté d'un titre accrocheur votre article sera clair, complet et cohérent, d'un style journalistique, et se terminera, après sa conclusion par la référence de la morale de la flable de La Fontaine que vous recopierez entre guillemets, sans oublier de rappeler le nom de son auteur.


    Voilasi quelqu'un pourrait m'aider se serai magnifique..
    Merci d'avance :)
  • des contraintes déontologiques :
    - l'étude sérieuse de dossiers,
    Que veut dire déontologique ? Et que sont les dossiers ?

    Merci :)
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    La DÉONTOLOGIE est la théorie des devoirs. Par extension elle signifie l'ensemble des règles morales qui régissent l'exercice d'une profession ou les rapports sociaux de ses membres.
    En particulier pour un journaliste, il est important de vérifier ses sources, de recouper les informations, ce que j'appelais l'étude sérieuse de dossiers.
  • Merci de m'avoir donné une réponse compléte et d'autant plus, trés rapide :)
  • PortiaPortia Membre
    Bonjour

    A tout instant l'objectif doit être de garder le lecteur captif donc les premiers mots doivent frapper fort et les suivants rester percutants.
  • Tout dépend si on lit "Paris Match" ou "The economist" ;)
  • Jean-Luc a écrit:
    La DÉONTOLOGIE est la théorie des devoirs. Par extension elle signifie l'ensemble des règles morales qui régissent l'exercice d'une profession ou les rapports sociaux de ses membres.
    « La déontologie est la théorie des devoirs » : oui, ceux « qui régissent les rapports sociaux [et professionnels] de ses membres », mais pas « des règles morales qui régissent l'exercice d'une profession » ; ça, c'est la définition de l'éthique : la déontologie règle les rapports confraternels entre les membres d'une profession, l'éthique les rapports entre une profession et sa "clientèle", son lectorat, ses usagers.

    Cette distinction est importante car la confusion est fréquente : ainsi, la vérification de ses informations relève de l'éthique, du respect dû au lecteur ; la citation des propos d'autrui (en fait, la mention d'origine d'une citation) ressortit à la déontologie, tout comme la protection de ses sources.

    Pour ce qui est du "style journalistique", plusieurs règles s'imposent :

    * d'abord un article est rédigé en style impersonnel, même un article polémique ou engagé (voir Le Canard Enchaîné par exemple) ;
    * ensuite, il doit utliser des mots sans équivoques (sauf intention particulière, cf. ci-dessus), que ceux-ci relèvent du langage courant ou bien du registre le plus spécialisé, et une grammaire impeccable (c'est mon avis) ;
    * il doit surtout être bâti sur un plan en béton : un article de journal a un but, un objectif (décrits plus hauts par Jean-Luc), et son type de plan en dépend, mais le lecteur doit savoir d’où il vient et où il va, il doit comprendre pourquoi ce journaliste a écrit cet article, et « s’endormir moins bête » le soir.

    Autant dire que l’argumentation doit être évidemment illustrée par des exemples, sans oublier que « sans exemples, un texte n’est qu’un squelette » mais que les exemples ne prouvent jamais rien, ils ne sont pas l’argumentaire, ils en sont l’illustration (par exemple pour aider à la compréhension du lecteur).
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Pierrot,

    Je ne suis pas sûr que la différence entre déontologie et éthique passe par la ligne de partage que vous indiquez.

    Cet article sur la toile me paraît plus conforme.
    Ici.
    Quelle est la différence entre déontologie et éthique ?

    La déontologie et l'éthique visent le même objectif : réguler les comportements afin d'assurer des rapports harmonieux entre les personnes. Chacune le fait à sa manière.

    La déontologie fait appel aux devoirs. C'est l'ensemble des règles qu'une organisation se donne, imposant des consignes et des obligations quant à la conduite de ses dirigeants et de ses employés. La déontologie fixe la limite entre ce qui est tolérable et ce qui est intolérable. Une dérogation à la déontologie est susceptible d'entraîner des sanctions.

    L'éthique fait appel à l'adhésion des personnes aux valeurs plutôt qu'à l'observance des devoirs. Face à une situation donnée, la décision part d'une réflexion sur les conséquences positives et négatives de l'action envisagée sur soi, sur autrui et sur l'environnement, et ce, par rapport aux valeurs que l'organisation préconise. Il s'agit de choisir la meilleure chose à faire dans les circonstances. L'intérêt de l'éthique réside dans son objectif qui est de développer chez les gens leur capacité à prendre par eux-mêmes des décisions responsables.
  • La déontologie fait appel aux devoirs. C'est l'ensemble des règles [...] Une dérogation à la déontologie est susceptible d'entraîner des sanctions.

    L'éthique fait appel à l'adhésion des personnes aux valeurs [...] son objectif qui est de développer chez les gens leur capacité à prendre par eux-mêmes des décisions responsables.
    Intéressant débat, Jean-Luc, dont on peut dire que la place ici n'est pas usurpée, s'agissant de journalisme, mais aussi, pourquoi pas, de comportements sur la Toile.

    La citation du site que tu donnes en référence vient utilement compléter mes affirmations, mais pas les contredire.

    Elle les complète notamment en faisant appel à la notion de DEVOIR et de VALEUR, qui sont deux notions bien différentes et voici pourquoi :

    * les devoirs sont, par définition, décrits : il y a ce que nous devons faire et qui nous est interdit ; ainsi la déontologie est codifiée, c'est une réglementation.

    * les valeurs en revanche ne sont qu’indicatives, proposées, discutées : elles ne se codifient pas, elles ne sont pas arrêtées, leur acceptation n’est pas obligatoire.

    En résumé, les devoirs sont des règles, les valeurs des repères et, là où la déontologie est norme et réglementation, l’éthique est réflexion et conseil.
    Il reste vrai que, ce qui au départ pouvait relever de l’éthique (c’est-à-dire d’une morale collective) peut, la société et ses exigences évoluant, passer dans la réglementation et devenir règle déontologique.
  • ..bonjour, voila je dois faire un article mais je ne sais pas de quoi mparler c'est un article de journal...
    voila le sujet;
    vous etes journaliste et vous vous rendez en reportage dans le Mercantour, vous rediger un article de 15lignes environ dans lequel vous rapporterez 2 faits precis etr le temoignage d'un habitant de la region.
    le 1er § de votre article commencera par : mercredi 20 janvier, vers 22heures , un loup....
    Votre travail sera redigé à l'aide de l'outil informatique ( Word,works etc), et pour le corps d'article caractéres de la redaction taille 12 police Times New Roman ou Arial.
    Vous joindrez également à votre devoir une illustration legendée



    ____
    serieux je n'ai pas d'idée je suis super nulle en redac toujours en dessous de la moyenne j'essaye toujorus d'avoir au dessu de 15 mais je n'arive pas je ne sais pas comme faut faire...
    pouvez vous m'aider...

    mercid 'avance =)
  • voila ce que j'ai fait vous pouvait me corriger :)


    Arrêt sur le Mercantour

    De nombreux incidents se passent dans le Mercantour, une petite région située au nord de la France, qui apporte le tourisme ainsi que des parcs nationaux.
    Mais par un mamifére féroce, l’atmosphére de cette region est totalement modifiée.

    -Des drames au Mercantour

    1_Mercredi 20 janvier, vers 22heures, un loup des Indes rôda dans les forêts du Mercantour , une région qui semblait calme et appréciée par certains des touristes.
    Une malheureuse petite fille fut attaquée par ce loup dont ne soit d’où il provient , elle jouèe à cache-cache avec d’autres filles puis devait les retrouvées mais elle fut attaquée au moment où elle voulait partir à la chasse des autres petites filles.
    Les filles ne la retrouva pas, inquiétes , allérent voir leurs parents qui previennent toute suite les forces de l’ordre.
    Les chasseurs de cette région aussitôt partie à sa recherche , ils trouvèrent sur leur passage, un petit sac rose que ses copines identifia et reconnaissérent le petit sac de leur copine .
    Finalement, ils retrouvent la petite fille égorgée par le loup pleine de sang morte vive.
    2_Le lendemain, dans les journaux nous apprenons que ce fameux loup des Indes avait faits a deuxiéme victime une personne agée qui passait dans la même forêt pour cueiller des champignons , malheuresement le loup rodait dans cette forêt et attaqua et tua cette grand mére .Les forces previennent aussitôt la presse pour dire à tous les habitants de la région d’allaient dans cette forêt.

    -Un temoignage saugrenu

    Arthur,un viel homme diabétique de la région du Mercantour, a bien voulu porter son témoignage à propos de l’incident passé il ya trois jours dans les forêts rodées par ce fameux loup des Indes.Il nous a fait parvenir des informations concernant les incidents .Il insinu qu’il était comme par hasard présent lors des deux accidents qu’il n’a pu rien faire car au moment même, il eut une attaque cardiaque trés grave qui l’empêcha d’avancer , il dit qu’il ne peut juste dire que le loup est parti vers le chemin de droite.
  • Bonjour Hollye,

    Nous présenter un "travail" qui n'est qu'un "jet" ne présente pas beaucoup d'intérêt...
    Un devoir d'invention demande du travail, de la réflexion et du soin.
    Quel que soit ton niveau, tu dois t'armer d'outils pour contrôler tes conjugaisons, ton vocabulaire, tes répétitions, ta syntaxe.
    Tu dois te relire pour t'assurer de la cohérence de l'ensemble...

    Un conseil : prends la peine de te renseigner sur la situation géographique du Mercantour... Même ce minimum — quand on ne connaît pas quelque chose — n'a pas été fait...

    Je m'arrête au "b-a-ba" : c'est le plus urgent...

    Édit : Un 2O janvier à 22h... c'est sûr que beaucoup de petites filles jouent à cache-cache dans le Mercantour... et je ne parle pas des amateurs de champignons...
    Quoique... une nuit de pleine lune...

    Refais ton travail sérieusement.

    Muriel
  • bah oui ...quand on n'ahbite juste en bas ....
    on joue a cache cache !! donc voila..
    tu connais pas le mercantour bah tanpis checrhe pas à parler
    tu corrige pas tu corrige pas =)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.