1366367369371372379

Réponses

  • En plus sombre, sordide (pour le meurtre) et désespéré je dirais.

    Eh bien j'ai fini le livre hier soir. J'ai lu jusqu'à 1h30 du matin sans voir le temps passer…

    J'avais vu juste à 50% (pour le fait qu'il y avait plusieurs agresseurs), mais je n'étais pas arrivé à trouver leur identité.

    C'est vraiment un super livre. La scène de flash-back où l'auteur raconte la tuerie et les sévices subit par les victimes est vraiment touchante et émouvante.

    J'achète énormément de thriller contemporains qu'une fois lus, je donne à des magasins d'occasion. Mais celui-là il va rester sur ma bibliothèque.
  • Une fois n'est pas coutume, une BD.

    En route pour le Goncourt de J-F Kierzkowski et Mathieu Ephrem
    aux Editions Cornélius

    Une satire amusée et distanciée sur l'acte d'écrire.
  • Simon UA a écrit:
    J'achète énormément de thriller contemporains qu'une fois lus, je donne à des magasins d'occasion. Mais celui-là il va rester sur ma bibliothèque.
    As-tu lu les policiers écrits par Pierre Lemaître ?
  • Pas encore.

    :)
  • Personnellement j'ai apprécié ceux que j'ai lus, c'est à dire la plupart, pour la manière dont est menée l'intrigue et un style que je trouve original. :)
  • J'ai commencé le premier tome des œuvres intégrales de Pierre Corneille, avec :
    - Mélite ou Les fausses lettres
    - Clitandre ou L'Innocence délivrée
    - Mélanges poétiques
    - La Veuve ou Le Traître trahi
    - La Galerie du Palais ou L'Amie rivale
    - La Suivante



    Toutes ces œuvres de jeunesse sont excellentes, notamment la sociologie (?) de La Suivante ou le style précieux de L'Amie rivale, mais, pour l'instant, ma préférence va à la « tragi-comédie » Clitandre.
  • Bonjour à tous !

    J'écoute (pour la seconde fois) la fin de La Peste. Enregistrement de grande qualité.
  • Suite et fin du premier tome des Œuvres complètes de Corneille dans La Pléiade, avec :
    - La Place Royale ou L'Amoureux extravagant
    - Médée
    - L'Illusion comique
    - Le Cid
    - Horace
    - Cinna
    - Polyeucte martyr
    - Pompée


    En dehors de La Place Royale qui est une comédie, on a ici un florilège des tragédies de Corneille.

    Je me suis amusé lors de la relecture du Cid : je me souvenais encore de passages entiers, mot pour mot, comme quoi l'enseignement de 4e a laissé des traces.

    J'avais un a priori en faveur de Racine, mais cette lecture m'a convaincu que le style de Corneille est véritablement fabuleux.
  • Bonjour freddylombard!

    Qu'as-tu pensé de Horace ? C'est une de mes pièces préférées de Corneille (dont je n'ai pas encore lu l'intégralité) ! Je trouve l'action géniale et le caractère des personnages est fort bien sublimé.
    Et Cinna ? J'avais commencé mais dès les premiers vers qui ressemblent trop à la plainte de Rodrigue (quasi mots pour mots), j'ai arrêté ma lecture :/
  • J'ai beaucoup aimé les sept dernières pièces que j'ai lues, ainsi que Clitandre.

    Horace, oui, j'avais en plus eu la chance d'en voir une interprétation par la Comédie française, donc je connaissais déjà un peu le texte.

    Sur les « redites », elles sont presque inévitables : toutes ces tragédies font appel aux grands sentiments et le langage peu naturel des personnages les entraînent dans des répliques à la rhétorique extraordinaire, le summum étant probablement atteint dans Pompée.

    Pour ce qui concerne les intrigues, la plupart sont bien connues, issues de la mythologie grecque (Médée) et surtout de l'histoire antique romaine. Corneille l'avoue lui-même, il s'inspire d'une histoire existante généralement racontée par Plutarque et d'autres historiens romains postérieurs, et parfois de pièces écrites par ses prédécesseurs, puis il y pose des détails de son cru.

    À titre personnel, les histoires me paraissent extravagantes, mais ça fait partie du charme des tragédies ; les anciens comme Euripide, Sophocle, Eschyle, Plaute ou Térence n'hésitaient pas à se lancer dans des histoires tout à fait extraordinaires qui font appel à l'imaginaire. Mais ce qui prime le plus pour moi, c'est le plaisir de la lecture : la langue est magnifique.

    Si tu as aimé Horace et que tu aimes la tragédie en général, tu peux lire avec le même plaisir Médée, Cinna et Pompée. En revanche, Polyeucte martyr est plutôt une « tragédie chrétienne ».
  • Il y a pas mal d'auteurs français ou francophones que je lis maintenant.

    J'ai trouvé Islanova, où un père de famille va essayer d'arracher sa fille de 16 ans des mains d'une communauté sectaire surarmée qui est retranchée sur une île.

    Je lis (lentement) Il faut achever l'Euro, de Jean Quattremer.

    Je vais aussi aller commander La révolte d'une interne, de Sabrina-Aurore Ali Benali, qui dénonce la dégradation des hôpitaux français.
  • Simon, que penses-tu du livre de Jean Quattremer ?
  • Salut Freddy !

    C'est extrêmement complet au niveau de son historique : on remet bien en perspective les causes de sa naissance (auquel Mai 68 n'est pas étranger) et sa longue gestation (les réunions, les traités, les discussions officielle ou en aparté…), de son adoption en 2000 aux crises les plus récentes. L'auteur semble être très bien documenté et informé.

    L'auteur semble être un europhile (il faut d'ailleurs plutôt comprendre le titre dans le sens "Il faut terminer l'euro"), mais un europhile lucide : il se rend bien compte que l'euro, sous sa forme actuelle est un échec et il explique bien pourquoi. Jean Quattremer est objectif dans son analyse du phénomène, et c'est appréciable car c'est rarement le cas sur ce sujet.

    En revanche, il vaut mieux avoir d'assez bonnes connaissances en économie pour tout comprendre. Il explique des faits, mais si on n'a pas les connaissances économiques qui vont avec, ce n'est pas évident à saisir. De fait, le livre est parfois assez lourd à lire.

    C'est vraiment à lire pour celle ou celui qui s'intéresse à l'état de notre Europe, mais il faut quand même un certain niveau de motivation.

    :)
  • "La Secte des égoïstes", Éric-Emmanuel Schmitt. Il s'agit du troisième roman d'Éric que je lis, après "Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran" et "Le Sumo qui ne pouvait pas grossir". C'est une bonne lecture, je suis en train de terminer, mais j'ai aimé davantage les deux autres livres.
  • JehanJehan Modérateur
    "La Secte des égoïstes" est son livre le plus ancien...
  • Moi je lis Islanova, de Jérôme Camut et Nathalie Hug. Je me suis toujours demandé comment on faisait pour écrire un roman à deux… Ca doit être très compliqué.

    Mais bon, cela raconte l'histoire d'un groupe à visée écologiste qui s'empare des Portes de Jade, un gigantesque complexe hôtelier en construction sur l'île d'Oléron et annonce la création d'un nouvel Etat : Islanova. Son chef, Vertigo, exige la création d'un immense réseau de pipeline pour acheminer de l'eau en Afrique…
  • Je trouve l'idée bizarre: je n'ai pas entendu dire que l'île d'Oléron regorgeait de ressources en eau potable. A moins qu'ils n'envoient de l'eau de mer ? :lol:
  • Non, les pipelines ne partiraient pas de l’ile, mais des nappes phréatiques en Europe.

    Mais d’une façon générale j’ai énormément de mal à rentrer dans l’histoire tant tout semble improbable.

    - Un héros totalement inactif et dépassé. Disons qu’il s’agite beaucoup sans rien réussir jusqu’à présent ;

    - D’une façon générale tous les personnages ou presque semblent complètement cons même si mus par de nobles sentiments ;

    - Si éventuellement les « écolos » peuvent faire plier la France (et encore...), on voit pas de trop comment ils vont contraindre les autres pays européens à obéir à leur demande ;

    - Bizarre aussi de voir les autorités françaises discuter avec Islanova comme si c'était un véritable État, alors que cette poignée de zadistes crasseux, d’ecolos attardés et leur quarantaine de mercenaires (uniquement équipés d’armes légères) pourraient être dégagés en deux jours par un régiment de la Légion étrangère appuyé par une brigade de Leclerc.
  • On dirait que ce n'est pas un chef d'oeuvre... :D :/
  • L'idée de départ est assez intéressante, mais il y a beaucoup d’incohérences et je trouve les personnages peu attachants ; soit peu détaillés, soit antipathiques, soit débiles voire les trois à la fois.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.