Lettres modernes ou lettres classiques ?

12357

Réponses

  • Merci beaucoup pour toutes vos réponses qui m'aident à mûrir mes projets ! :)
    CBréchet : le parcours "humanités classiques, art et patrimoine" m'a l'air particulièrement intéressant, et très complet ! je vous remercie de m'avoir fait découvrir cette filière que je ne connaissais pas, mais qui m'intéresse tout particulièrement !
  • Bonjour,
    effectivement, cette filière a l'air très intéressante ! :) Mais, ce parcours ce fait il qu'en Université ? Si oui le font elles toutes? Et si non quelles sont les écoles qui font des formations similaires ?

    Concernant les lettres classiques:
    mais sachant que certains hauts placés voudraient faire disparaître cette filière

    Est-ce vrai ? Qu'est ce que se serait bête !!! :( Il faudrait vraiment redynamiser justement cette filière qui certes commence à perdre sa place mais qui est pourtant tellement passionnante !!
  • Je suis également en pleine hésitation entre LM et LC .. J'aime beaucoup mes cours de latin mais je ne sais pas si le grec peut me plaire ... J'ai également peur de ne pas avoir assez de littérature française en LC et de mettre en péril mon CAPES puisque l'épreuve de littérature française est la même, que l'on soit en LM ou en LC ..
  • S'il existe une épreuve de littérature française commune aux littérateurs classiques et modernes, c'est précisément parce qu'ils font tous deux autant de littérature française l'un que l'autre. Un LC a tout autant les capacités pour réussir le CAPES qu'un LM. Songez qu'autrefois seuls les LC devenaient professeurs.
    Essayez le grec ancien, vous ressentirez le même plaisir qu'en faisant du latin, d'autant plus que le français, le latin et le grec sont complétementaires. Tandis qu'en LM, l'on fait peu de littérature latine (voire rien du tout dans certains cas), vous ferez beaucoup de littérature française, beaucoup de littérature grecque et beaucoup de littérature latine. Si en fin de L1 de LC vous souhaitez rejoindre les LM en L2, sachez que c'est tout à fait possible (mais impossible de LM à LC).
    Je précise qu'en licence de LC, vous pouvez aussi pratiquer une langue vivante, bien que cela dépende de votre université.
  • Bonjour,

    Je suis en L1 LC et je voudrais aller en LM.
    Visiblement, d'après Classicus, cela est possible.
    En revanche, je voudrais faire ma L2 à distance (je suis salariée et en présentielle c'est juste l'horreur pour avoir les cours ...), tu penses que ce sera possible ?
  • Bonjour tout le monde !

    Je suis actuellement en première littéraire et je réfléchis déjà à mon avenir. Pour le moment, j'hésite entre devenir professeur de français au lycée ou travailler dans le domaine de l'édition.

    Mais pour y accéder, j'hésite entre lettres modernes et classiques.

    Je me suis donc documentée mais j'avoue ne pas trop saisir la différence. Et je ne sais pas du tout vers laquelle aller. S'il vous plait, pouvez vous m'expliquer la différence entre les deux?

    Question profil, je suis littéraire.
    Je n'ai fait qu'une année de latin et je voulais savoir si pour entrer en lettres classiques, il fallait obligatoirement faire du latin ou si on pouvait rattraper notre niveau une fois la licence commencée ? Je dois avouer que le latin ne me tente pas trop mais je suis prête à m'y mettre s'il le faut. Par contre, j'ai toujours rêvé de faire du grec ancien. Je voulais savoir aussi s'il était possoble de continuer une LV3 du lycée comme le russe en licence de lettres ?

    Merci beaucoup de l'aide que vous pourrez peut être m'apporter ;)
  • LaoshiLaoshi Membre
    Bonjour,
    Lettres classiques, cela veut dire : Français, latin, grec.
    Je vais prêcher pour ma paroisse, et te conseiller cette section.
    Mais je note quand même que le latin ne te tente pas trop...
  • AmmyAmmy Membre
    ...Et que tu n'as pas commencé le grec, donc il n'est peut-être pas évident de rattraper les deux après la terminale...
  • Il me semble que vous n'avez pas forcément le profil "lettres classiques" d'après ce que vous écrivez, mais rien ne vous empêche de continuer le latin l'année prochaine (c'est quand même très utile dans un cursus littéraire), de vous mettre au grec ancien et de continuer aussi à étudier les langues vivantes.
  • LaoshiLaoshi Membre
    Certainement.
    On peut être Lettres classiques et s'intéresser passionnément aux langues étrangères vivantes et non anciennes. ;)
  • Merci pour vos réponses.

    En fait pour le latin, j'en ai fait qu'en cinquième et comme mon collège a arrêté l'enseignement de cette langue, Je n'ai pas pu continué. De plus la prof qui l'enseignait ne donnait pas vraiment envie de continuer.

    Pour le grec, j'ai toujours voulu l'apprendre mais dans ma région, il n'était pas possible d'apprendre cette langue. C'est pour cela que j'ai choisi le russe notamment.

    Mais j'avoue que le dilemme Moderne- classique se pose encore.

    Encore merci pour toutes vos réponses.
  • Est-ce que vous êtes passionnée par les littératures et civilisations de l'Antiquité ? Là est la vraie question (sans oublier le goût de la grammaire, de la traduction etc) .
  • Oui, j'adore la littérature antique. Jaime lire les philosophes de l'antiquité, les tragédies ou les mythes . Je suis aussi très à cheval sur tout ce qui est grammaire, conjugaison et si je travaille dans une maison d'édition, cela serait en tant que correctrice ou traductrice, donc oui j'aime les traductions.
  • Alors pourquoi pas lettres classiques en effet, mais vous avez pas mal de retard à rattraper en latin. Si vous devenez professeur de lettres: les personnes qui ont un passé l'option "lettres classiques" du capes (il y avait il n'y a pas si longtemps deux capes différents) enseignent le latin, le grec et le français, alors qu'on n'enseigne que le français suite à un cursus "moderne".
  • Bonjour, j'ai quelques petites questions :

    1 - Peut-on entrer en Lettres Classiques sans avoir fait de langues anciennes - peut-on se rattraper pendant sa licence ?

    2 - Peut-on étudier le grec en "option" en lettres moderne ?


    Bien-sur je n'arrive pas à savoir quoi choisir entre lettres classiques ou modernes mais ce qui m'embête c'est qu'apparemment on peut basculer de LC en LM mais pas l'inverse, donc commencer par une LC serait pas mal si jamais je veux changer, or je n'ai jamais fait de latin/grec (j'en meurt d'envie je n'ai juste pas pris le temps, j'ai à peine commencé des leçons puis j'ai été prise par d'autres choses. Je précise que je suis déscolarisée au passage.)

    Je précise aussi que j'hésite aussi beaucoup avec une licence humanité mais comme ce n'est pas le sujet ici, je passe la dessus ;)

    Si j'ai bien compris, dite-moi si je me trompe, en LC on a plus d'études sur la langue et l'antiquité (pour dire ça vite fait) et en LM plus sur la littérature et la période XIIe - nos jours + études comparées?

    3 - Etudie-t-on de la littérature étrangère en LC ou LM


    Il y a eu pas mal de débat sur la différence entres les deux licences et je suis un peu confuse :)

    Merci beaucoup pour toutes l'aide que vous pourrez m'apporter !
  • AmmyAmmy Membre
    Juste une réponse : rentrer en lettres classiques sans avoir fait de langues anciennes me parait un pari très très risqué...
    En gros sinon tu as bien compris les différences.
  • Pour ma part, j'ai repris le latin après le bac après avoir arrêté de l'étudier en troisième, et je n'ai découvert le grec ancien qu'en L3, mais j'envisage de passer l'agrégation de lettres classiques dans deux ans : ce n'est donc pas infaisable (enfin, nous verrons cela quand j'aurai passé le concours !). En revanche, je ne sais pas si toutes les facs de lettres classiques proposent le niveau débutant dans les deux langues anciennes, car je suis passée par une prépa. Je pense toutefois qu'il est possible, bien que certes un peu risqué plutôt pour une question de goût que pour une réelle question de niveau, de commencer les deux langues à l'université.

    Il est généralement possible de prendre le grec ancien en option dans les cursus de lettres modernes. Depuis plusieurs années on peut passer le grec ancien au lieu de latin à l'agrégation de lettres modernes. J'ignore si toutes les universités proposent des cours de grec ancien dans les cursus LM mais j'imagine que c'est le cas pour la plupart d'entre elles.

    On étudie plus volontiers de la littérature étrangère dans les classes de LM, qui comprennent généralement des cours de littérature comparée et un cours de langue vivante, ce qui correspond encore une fois aux épreuves de l'agrégation de LM. En lettres classiques, l'occasion doit pouvoir se présenter à certains moments, mais ce n'est sans doute pas obligatoire. Cela dit, la littérature grecque et la littérature latine sont aussi des littératures étrangères !
  • LaoshiLaoshi Membre
    certes un peu risqué plutôt pour une question de goût que pour une réelle question de niveau,
    Je dirais plutôt le contraire.
    Ou alors les exigences ont bien changé.
    S’inscrire en lettres classiques sans jamais avoir fait de latin ni de grec, en étant de plus déscolarisé, demandera une assiduité de travail remarquable.
    Apprendre le latin, le grec, leur langue et leur littérature, connaître l’histoire de l’antiquité grecque et romaine, tout en menant de front l’etude de la littérature française du Moyen-Âge à nos jours, cela demande du travail et un bon niveau surtout si l’on veut passer l’agrégation.
    Il faut tout de même savoir que l’ensemble des langues anciennes au concours tient une grande place.
    À moins que cela ait changé, ce ne sont pas des matières optionnelles mais à fort coefficient.
  • Officiellement, les exigences n'ont pas changé, les exercices demeurent aussi difficiles à réaliser, les coefficients aussi importants pour les langues anciennes ; mais il faut bien composer avec la réalité de leur enseignement dans le secondaire ; or, il se trouve que de moins en moins d'étudiants sortent du lycée avec un niveau satisfaisant, ou avec un niveau tout court d'ailleurs, en latin ou en grec ancien. Il faut donc que les classes préparatoires comme les départements de lettres classiques à l'université ou dans les ENS soient prêts à accueillir des grands débutants et à les former pour les concours. La tendance actuelle n'est pas à renforcer l'enseignement des langues anciennes au collège et au lycée, il me semble donc qu'à l'avenir une partie toujours plus importante des étudiants de lettres classiques commencera seulement à les étudier dans le supérieur. On peut regretter cet état de fait bien sûr, et craindre une baisse du niveau général que, semble-t-il, les jurys de concours constatent déjà, mais autant encourager les vocations individuelles - même tardives, puisque sans elle, le domaine sera sans doute définitivement déserté !
  • Mlle de Saint-Exupéry (au passage, j'adore cet écrivain),

    Je réponds à ta question en tant que terminale L, hésitant aussi entre LM et LC.

    1) Je n'ai jamais fait de lettres antiques non plus (si une année en 5e de latin, mais mon collège a arrêté de proposer le latin) mais il est possible de n'avoir fait aucune langues antiques pour rentrer en LC, j'ai posé la question lors de mes portes ouvertes à la Sorbonne. En effet, en L1, il propose des cours débutants ou non, et donc dans ton cas, tu suivrais le cours débutant.

    2) Pour l'option, je ne sais pas, je pense que ça dépend des universités et je te propose de poser directement la question par mail aux différentes universités.

    3) Après pour le reste des questions, j'ai l'impression que les gens ont bien répondu précédemment. En tout cas, courage pour tes études.

    PErsonnellement, je vais tenter de LC, et aller en LM si je vois que la première licence ne me convient pas car on ne peut pas changer dans l'autre sens.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.