Grammaire française Participe passé

Bonjour,

Dans une récente chanson du groupe BB Brunes, on peut attendre "La ionosphère j'ai grimpé aux rideaux ".
La ionosphère ? Le mot ionosphère est bien féminin, mais j'ai toujours dit l'ionosphère, comme l'ion ou l'ionisation (oui, aussi bizarre que cela puisse paraître, ce sont des mots que j'utilise quotidiennement). Alors, doit-on élider ou pas ?

De plus, est-ce que "io" constitue une diphtongue dans ces mots ? (Je lis ici ou là qu'en toute rigueur il n'y a pas ou plus de diphtongue en français.)

Merci.

Réponses

  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Autant il ne me viendrait pas à l'idée et encore moins à la bouche de dire "la ionisation", autant j'avoue ne pas être choqué par "la ionosphère". Je crois que le rapprochement avec "ion" y est plus discret, et qu'on n'analyse plus ce mot. On pourrait presque l'écrire "yonosphère"! Et l'on sait le trouble que cause cette demi-voyelle/demi-consonne au début des mots : hiatus, hyène, hiéroglyphe, ouate, témoignent de nos hésitations sur la disjonction ou la non-disjonction.
    En tout cas, le Bon Usage a noté cette anomalie :
    [lien invalide]299686Capture3.png][lien invalide]/299686Capture3.png[/img][/url]
    https://books.google.fr/books?id=SX0wDQAAQBAJ&pg=PA60#v=onepage&q&f=false
    Mais dûment averti maintenant, je m'efforcerai de dire "l'ionosphère" si le cas se présente. Je crois qu'il ne s'est jamais présenté jusqu'à aujourd'hui.
  • Tout dépend si l'on considère le i comme une voyelle ou une consonne. Pour mémoire, Ionesco semblait tenir à ce qu'on ne fît pas l'élision devant son nom.
    Si on dit l'ion, on doit dire l'ionosphère...
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Ah oui, si l'on dit le héros, on doit dire la héroïne ! ;)
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Est-il juste d'écrire "j'ai acheté l'yo-yo en bois du Japon avec une ficelle du même métal" ?
    Je l'y ose ou pas ?
  • Dans le premier cas, je dirais le yo-yo, (yod) dans le second l'y (i).

    lamaneur, il semble que ce soit un kazapar :

    Bourciez dit :
    Il faut aussi remarquer que le h aspiré s'est fait sentir dans certains mots savants : harpie, hernie, héros à côté de (h)éroïne, (h)éroïsme.

    J'ajoute qu'héroïne est d'apparition plus tardive que héros.


    Thiers et Picard(1) sont des Éros,
    Des enleveurs d'héliotropes...
    (Rimbaud)

    (1) Pas celui du forum, évidemment.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.