Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour à tous

Je dois faire une dissertation dont voici le sujet :
Pensez vous que la littérature et l'art soient capables de rendre l'Homme plus grand que l'Homme?

Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris le sujet
Pour ma part je voulais parler du fait que la littérature et l'art peuvent faire évoluer les mentalités de la société et dans une autre partie démonter pourquoi la littérature ne fait pas forcément évoluer les mentalités (incitation à la haine, racisme)

pouvez vous m'aider
merci à vous

Réponses

  • Cette VERITE toute belle, tout intellectuelle, que je sens, que je vois et voudrais définir, dont j’ose ici distinguer le nom de celui du VRAI, pour me mieux faire entendre, est comme l’âme de tous les arts. C’est un choix du signe caractéristique dans toutes les beautés et toutes les grandeurs du VRAI visible ; mais ce n’est pas lui-même, c’est mieux que lui ; c’est un ensemble idéal de ses principales formes, une teinte lumineuse qui comprend ses plus vives couleurs, un baume enivrant de ses parfums les plus purs, un élixir délicieux de ses sucs les meilleurs, une harmonie parfaite de ses sons les plus mélodieux ; enfin c’est une somme complète de toutes ses valeurs. À cette seule VERITE doivent prétendre les œuvres de l’Art qui sont une représentation morale de la vie, les œuvres dramatiques. Pour l’atteindre, il faut sans doute commencer par connaître tout le VRAI de chaque siècle, être imbu profondément de son ensemble et de ses détails ; ce n’est là qu’un pauvre mérite d’attention, de patience et de mémoire ; mais ensuite il faut choisir et grouper autour d’un centre inventé : c’est là l’œuvre de l’imagination et de ce grand BON SENS qui est le génie lui-même.

    À quoi bon les Arts s’ils n’étaient que le redoublement et la contre-épreuve de l’existence ? Eh ! bon Dieu, nous ne voyons que trop autour de nous la triste et désenchanteresse réalité : la tiédeur insupportable des demi-caractères, des ébauches de vertus et de vices, des amours irrésolus, des haines mitigées, des amitiés tremblotantes, des doctrines variables, des fidélités qui ont leur hausse et leur baisse, des opinions qui s’évaporent ; laissez-nous rêver que parfois ont paru des hommes plus forts et plus grands, qui furent des bons ou des méchants plus résolus ; cela fait du bien. Si la pâleur de votre VRAI nous poursuit dans l’Art, nous fermerons ensemble le théâtre et le livre pour ne pas le rencontrer deux fois. Ce que l’on veut des œuvres qui font mouvoir des fantômes d’hommes, c’est, je le répète, le spectacle philosophique de l’homme profondément travaillé par les passions de son caractère et de son temps ; c’est donc la VERITE, de cet homme et de ce TEMPS, mais tous deux élevés à une puissance supérieure et idéale qui en concentre toutes les forces. On la reconnaît, cette VERITE, dans les œuvres de la pensée, comme l’on se récrie sur la ressemblance d’un portrait dont on n’a jamais vu l’original ; car un beau talent peint la vie plus encore que le vivant.

    […]

    Cinq Mars - Alfred de Vigny
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    Tu ne peux te lancer dans la discussion que si tu as défini préalablement le sens de l’expression "rendre l'homme plus grand que l'homme".
    Floreale t'a orienté vers la notion d'homme véritablement homme.
    Mais tu peux aussi te demander ce qui est plus grand que l'homme. La réponse sera sans doute la divinité, ce qu'on pourrait aussi appeler l'idéalisme avec en corollaire le risque bien identifié "qui veut faire l'ange fait la bête".
    Enfin l'expression peut nous inviter à examiner si l'art peut être une victoire sur les limites de la condition humaine, à savoir la mort et l'oubli conséquent.
    Mais ton sujet ne porte pas seulement sur les aspects moraux. La question est bien "est-il capable ?", c'est-à-dire qu'il faut te demander si l'art a les moyens de ses ambitions.
  • bonsoir

    merci pour vos réponses mais là je sis complétement hors sujet et je ne vois pas quel plan je peux adapter à cette question

    quelqu un peut il m'aider

    merci à vous encore
  • La littérature et l'art : pour entrer en soi ou pour sortir de soi ?

    I. La littérature et l'art comme connaissance de soi
    II. La littérature et l'art pour élargir la vision de l'homme et du monde
    III. La littérature et l'art pour se transcender (esthétique/interrogations/humanisme/rêves/idéal ...)
  • merci Floréale

    Je vais tenter de réfléchir en fonction de votre plan mais il est vrai que cette dissertation étant ma première me parait assez difficile
  • Disposes-tu de textes, de reproductions d'œuvres ?
  • non pas sur ce thème du tout donc en plus je ne vois pas à quel roman ou texte je peux faire référence
  • La littérature, ce n'est pas seulement le roman.
  • voila ce que j'ai commencé :

    La littérature et l’art comme connaissance de soi et des autres
  • Mais où est ton introduction qui présente le sujet, formule une problématique et annonce une structure pour y répondre ?
    Tu dois par l'introduction fixer un cadre à ta dissertation.

    Ce que tu proposes serait le développement un axe ?
  • oui en fait j'ai commencé mon développement

    je n'arrive pas à faire mon intro
    Voilà un essai d intro
    Impressionnée par les progrès scientifiques et économiques, notre époque a parfois tendance à considérer la littérature et l’art comme un passe-temps futile. Ainsi on considère la littérature et l’art comme un loisir quelconque auquel on peut substituer tout autre loisir. Ce n’est dans ce cas que du divertissement sans conséquences contrairement aux activités sérieuses qui permettent d’améliorer le sort des humains comme la technique, l’économie ou la politique. Toutefois la lecture, la création ou la contemplation d’œuvres d’art sont-elles sans effet sur l’artiste ou le spectateur, la littérature et l’art ne permettent ils pas une connaissance de soi et des autres? Et de quelle manière l’art et la littérature permettent-ils à l’Homme de se transcender ?
  • Intéressant mais il faudrait formuler une vraie problématique et annoncer les axes du plan.
  • désolé je ne vois pas comment faire

    oui en fait j'ai commencé mon développement
  • Il est vrai que votre intro tourne en rond. Pourtant le début est intéressant en ce qu'il peut faire surgir une problématique (problématique = ensemble de questions difficiles à résoudre). Vous évoquez les "progrès" techniques et économiques. Mais que sont des "progrès" sinon des promesses de dépassement de l'homme par lui-même ("nous rendre comme maîtres et possesseurs de la nature" disait Descartes). Or, à supposer que de telles promesses soient crédibles, pourquoi n'en irait-il pas de même avec l'art et, en particulier, la littérature ? Etc.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.