Grammaire française Participe passé

12357129

Réponses

  • Bonjour,

    Dans les phrases suivantes :
    1) Il est raconté que le fameux magicien fut le plus sompteux repas que l'ogresse eût à avaler!

    que le fameux magicien fut le plus sompteux repas que l'ogresse eût à avaler!
    fonction = sujet réel de, est raconté, ou COD de, est raconté ?

    2) Je ne sais pas vraiment combien elle en a cuisiné et attends encore qui pourra me le dire.
    combien elle en a cuisiné = interrogative indirecte
    qui pourra me le dire = interrogative indirecte ou relative ?

    merci de votre aide
    mybs
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    1 sujet réel
    2 interrogative indirecte
  • Les deux de 2 ?
    J'aurais dit une relative pour le COD de attendre.
  • Et pourquoi relative ? Est-ce parce que vous entendez et attends encore (la personne) qui pourra me le dire ? avec qui mis pour personne.
  • Une relative sans antécédent comme dans
    Qui m'aime me suive (sujet)
    ou
    J'aime qui m'aime (COD).
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    On peut envisager une relative sans antécédent, mais l'interrogative indirecte est plus sûre en raison de
    - l'absence d'antécédent (celui) qui lèverait l'ambiguïté,
    - du parallélisme renforcé par la coordination
    Je ne sais pas vraiment combien elle en a cuisiné
    et
    attends encore qui pourra me le dire.
    On aurait en interrogation directe : "Combien en a-t-elle cuisiné et qui pourra me le dire ?"
  • Oui, interrogative indirecte pour moi aussi.
  • JehanJehan Modérateur
    Et pour moi aussi...
  • Bonjour,
    Dans les phrases suivantes :
    1) Il est raconté que le fameux magicien fut le plus sompteux repas que l'ogresse eût à avaler!
    que le fameux magicien fut le plus sompteux repas que l'ogresse eût à avaler!
    fonction = sujet réel de, est raconté, ou COD de, est raconté ?
    2) Je ne sais pas vraiment combien elle en a cuisiné et attends encore qui pourra me le dire.
    combien elle en a cuisiné = interrogative indirecte
    qui pourra me le dire = interrogative indirecte ou relative ?
    merci de votre aide
    mybs
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Tu as déjà posé la question ici ce matin :
    https://www.etudes-litteraires.com/forum/topic39799-analyse-grammaticale-p7.html
    et tu as eu des réponses.
    Merci de lire les messages précédents.
  • bonjour à tous

    dans la phrase :
    J'ai passé toute la journée étendu sur l'herbe. Guy de Maupassant

    "étendu" est un pp employé comme adjectif , mais sa fonction ? attribut du sujet ? (avoir l'air, donner l'air)

    dans celle-ci :
    Ses lèvres minces et ses sourcils épais lui donnaient un air étrange.

    "étrange" = épithète de "air" ou attribut du COD "air" ?
    si j'applique la règle de la pronominalisation :

    soit : un air étrange, ses lèvres... le lui donnaient = épithète
    soit : son air, ses lèvres... le lui donnaient "étrange" = attribut du COD

    merci à vous
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    J'ai passé toute la journée étendu sur l'herbe.
    Le groupe adjectival étendu sur l'herbe est bien attribut du sujet J'.
    Mais le verbe attributif ici n'est pas un verbe d'état.
    C'est ce qu'on appelle un verbe "occasionnellement attributif".
    Et dans ce cas-là, l'attribut du sujet n'est pas pronominalisable par le :
    *Je l' ai passé toute la journée.

    Ses lèvres minces et ses sourcils épais lui donnaient un air étrange.
    L'adjectif étrange est bien épithète du nom air.
  • Bonjour

    Je cherche à analyser ces phrases pour les traduire en latin. Qui est-ce qui pourrait m' aider ? merci d' avance

    Elle est fière de sa voiture.
    Je propose
    Elle = sujet est=verbe fière = attribut de sa voiture = cod ou complément d attribution exact ?
    Comment analyser de manière juste ? Quelle est la méthode ?

    Nous plaignons le sort du bûcheron.
    Je propose
    Nous = sujet plaignons = verbe le sort du bûcheron = cod du bûcheron = complément de l' objet ou complément du nom exact ?

    Les singes qui grimpent aux arbres font rire les enfants.
    Les singes = sujet grimpent = verbe qui = ? aux arbres = coi font = verbe rire les enfants = cod exact ?


    Exite-t-il un raisonnement d' analyse grammaticale infaillible ? Qu'est-ce qui peut être source d' erreur en analyse grammaticale ?

    Merci
    Alix46
  • Elle est fière de sa voiture.
    Je propose
    Elle = sujet est=verbe fière = attribut du sujet.
    de sa voiture = cod ou complément d attribution complément de l'adjectif fier.


    Nous plaignons le sort du bûcheron.
    Je propose
    Nous = sujet plaignons = verbe le sort du bûcheron = cod du bûcheron = complément de l' objet ou complément du nom sort.


    Les singes qui grimpent aux arbres font rire les enfants.
    qui grimpent aux arbres est une proposition relative. Deux verbes, donc deux sujet.
    Les singes = sujet de font rire.
    grimpent = verbe qui = sujet de grimpent. aux arbres = coi font = verbe rire les enfants = cod exact ?
  • Je ne me prononce pas sur l'analyse à laquelle je n'entends rien.
    La deuxième phrase me fait bizarre. Je sais bien que cela ce dit, même Corneille s'est exprimé ainsi si j'en crois le Net.
    On peut plaindre le bucheron du sort qui lui est fait, mais plaindre le sort a-t-il vraiment un sens ?
    Dira-t-on ? Nous plaignons la plaie du bucheron
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.