Grammaire française Participe passé

Bonjour à tous,
Je voudrais savoir s'il existe des noms ou adjectifs qualifiant :
- l'animal qui met bas un seul petit,
- l'animal qui met bas deux petits.
J'ai trouvé bipare, mais le mot ne s'emploie qu'en botanique.
Ce n'est pas une blague, ces mots se trouvent dans une hymne de Callimaque que j'ai à traduire !
Merci.

Réponses

  • Est-ce qu'un vétérinaire n'aurait pas la réponse ?
  • Un vétérinaire poète, en ce cas...
  • Un seul petit : unipare. Cf. Larousse.
    Bipare est accepté par le CNRTL pour les animaux.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Unipare s'emploie.
    https://fr.wiktionary.org/wiki/unipare
    et bipare aussi (adj.Qui a eu deux enfants à la suite de grossesses différentes (d'apr. Méd. Biol. t.1 1970). )
    https://www.cnrtl.fr/definition/unipare
  • Merci beaucoup à tous les deux ; j'avoue que je déteste chercher sur le Net, mais j'ai tort.
  • Le sens de primipare, bipare, multipare, est qui accouche (met au monde) pour la première fois, qui accouche pour la deuxième fois, pour une nième fois. Ces mots ne concernent pas le nombre de petits, et les employer pour désigner le nombre de petits mis bas est, à mon avis, totalement imcompatible avec l' "usage". Il vaut sans doute mieux utiliser un composé de -geste. Unigeste : qui n'est grosse que d'un seul enfant, ou petit, qui ne mettra donc au monde qu'un seul petit.Bigeste, etc.
  • webmestrewebmestre Administrateur
    Pour le terme unipare, on le trouve dans le Littré avec ce sens :
    Se dit des femelles qui, normalement, ne font qu’un petit à chaque portée ; exemple : la vache, la jument, l’ânesse. http://www.littre.org/definition/unipare

    Et aussi dans le Grand Robert :
    Se dit des femelles des mammifères lorsqu’elles ne donnent généralement naissance qu’à un seul petit à chaque grossesse.

    Avec la précision suivante :
    (Rare). Se dit de la femelle qui n’a eu qu’un seul petit, de la femme qui n’a eu qu’un seul enfant. — REM. Dans ce sens, on dit plutôt primipare.
  • Pour unipare, le sens indiqué est bien celui que je cherche.
    Pour bipare, il est vrai, l'article indiqué par lamaneur évoque des grossesses différentes, ce qui ne convient pas.
    Mais en contexte (l'évocation de la fécondité apportée par Apollon), on comprendra aisément qu'il s'agit de deux petits à la fois.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.