Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour à tous !

Je souhaiterais intégrer un prépa A/L en septembre prochain, mais j'ai beaucoup de questions !
Je cherche un classement des prépas littéraires en France,
les lycées les mieux cotés, notamment ceux qui préparent à l'entrée à Sciences Po !

Merci !

Réponses

  • moi aussi j'ai cherché un classement mais je n'en ai pas trouvé..
    pour ce qui est de l'entrée à sciences-po, la question ne se pose plus pour l'option puisque le concours à bac+1 va apparamment etre suprimée.. (enfin, c'est à vérifier..)
  • Il y a un classement des prépas littéraires publié sur le site de l'express.
    Il a le mérite d'être assez détaillé, cependant le classement des prépas n'est un secret pour personne : en tête viennent les grands lycées parisiens (Louis le Grand, Henri IV, Fénelon, Monet...), suivis des lycées de province les plus côtés (Chateaubriand, Le Parc, Pierre de Fermat, Lakanal...) , qui sont cependant loin d'avoir le même taux de réussite aux concours de l'ENS...

    Pour sciences po, cela ne concernerait que sciences po Paris, et pas les IPE de province, mais ça reste à vérifier.
  • Pour la supression du concours pour science-po bac+1, ça ne vaut que pour science po Paris, pour la province, il existe toujours. de toute façon dans la pratique les gens qui avaient déjà un an d'études après le bac étaient très souvent recalés à ce concours...
  • Bonjour à tous!

    Je voudrais simplement poser une question, je souhaiterais intégrer une prépa littéraire notamment si possible celle de Joffre, je voudrais simplement savoir si il y a bien une option langues vivantes dans cette prépa?

    Merci d'avance!
  • Pardon, mais il est inexact de dire que les lycées "de province" viennent après les lycées Parisiens. Le lycées Pierre de Fermat à Toulouse est certainement supérieur à Fénelon de même que le lycée Lakanal qui, lui, n'est pas un lycée de province mais de la banlieue parisienne.
  • Le mieux pour coter les lycées serait de voir les taux de réussite par chacun à l'ENS, non ?
    Et puis préparer à l'ENS n'est pas la même chose que de préparer à d'autres concours
    Milipine, le lycée Joffre a son propre site, tu y trouveras sûrement la réponse :)
  • eh mais Fenelon est quand le même le lycée qui intègre le plus d'élèves en prepa littéraire: je ne me sens pas vivement attaquée seulement parce que c'est mon lycée mais il faut revoir tes chiffres si je puis me permettre... (tout ceci étant dit avec beaucoup de courtoisie): l'année dernière il y avait 36 admissibles à Fenelon dont 20 admis, et cette année pour le concours 2007 43 admissibles dont 23 admis...
    Voilà après je ne dis pas que tous les lycées parisiens sont meilleurs que ceux de province, mais pour le lycée Fenelon tu te trompes très certainement!!!
  • Je plussoie lol1. Fénelon est maintenant n°1 en littéraire, pour LSH... Il n'y a qu'à voir tous les kbûbes prometteurs de ce forum qui y vont.

    @Rosette
    Lakanal n'est ni un lycée de province, ni un lycée aux résultats fumeux en littéraire, AL comme BL...

    De même pour Chateaubriand, ils ont de très bons résultats et s'ils ne s'ont pas dans le top, c'est simplement parce qu'ils sont moins sélectifs. Mais les profs y sont vraiment bien, et tirent les élèves vers le haut.
  • Oui, je me suis assez mal exprimée ! Que l'on soit bien clairs, je ne dénigre aucun des lycées que j'ai cités, je suis tout à fait consciente qu'ils ont tous un excellent niveau et de très bons taux de réussite. Seulement, je voulais dire que ce sont les plus souvent H4 et LLG (et Fénelon ;)) qui prennent une grande partie des places pour les ENS...
  • Les ENS ont une vocation très spécifique, dans laquelle la pédagogie (dite maintenant, va-t'en savoir pourquoi, didactique) tient une grande place. Toutes les prépas n'ont pas vocation à intégrer de telles particularités dans leurs cursus, mais davantage à préparer au plus de concours possibles
  • CyaCya Membre
    Je voudrais juste préciser que ces classements sont complètement abérrants : D'abord, si on transforme le pourcentage d'élèves admis aux ENS en chiffre, on se rend compte que cela devient ridicule: par exemple, Pierre-de-Fermat avait obtenu l'année dernière ou celle-ci 80% de réussite en khâgne au concours LSH; or, il y avait 5 ou 6 inscrit ! C'est dérisoire.
    De toute façon, c'est à cause de ce nouveau système mis en place en 2003, qui rend l'écart entre les prépas encore plus grand, qu'on arrive à ce genre de résultats: vu que les élèves ne se "privent" plus de viser les lycées haut-côtés, ce sont ceux-ci qui raflent les meilleurs... pas étonnant après qu'ils obtiennent de tels résultats.

    Cela-dit, je trouve ça dommage d'en arriver là, de toute façon chaque expérience est différente, et chaque année aussi... d'ailleurs, Joffre à Montpellier a admis 4 ou 5 élèves cette année à Ulm, alors que d'habitude ils ne sont pas dans le classement. Comme dirait un prof dudit lycée : "donnez nous de bons élèves, ils seront intégrés"...

    Tout ça pour dire qu'il ne faut pas forcément se baser sur de tels classements mais plutôt sur des expériences: il faut se renseigner, sur le niveau de travail du lycée, ce qu'on attend après deux années de prépa, sur les profs, la ville... etc
  • Concernant lesdits classements: aberrants car sur certains d'entre eux, l'on compare l'incomparable, à savoir des lycées disposant d'un nombre différent de classes. Cherchez l'erreur...

    D'où, comme le préconise Cya, les renseignements "en direct", bien plus enrichissants que quelques chiffres (on n'est pas en littéraire pour rien ;) )
  • bonjour ,voilà je me présente je suis en Terminale L et j'aimerais intégrer l'année prochaine une hypocâgne . J'habite dans les Yvelines mais j'aimerais en intégrer une plutot dans Paris. J'ai d'assez bons résultats ,(genre 13 de moyenne générale dans un bahut à 100 pour cent de reussite au bac.) mais je suis consciente que je ne pourrais pas etre acceptée dans des établissements du style Henri 4,Legrand etc.Je pense ke je nai pas un dossier assez excellent pour y entrer. J'aimerais savoir si quelqu'un connait une prépa sur paris avec d'assez bons résultats, sympa et avec pas trop de têtes d'ampoule,et de bon niveau quand même.
    merci beaucoup si vous avez des conseils à me donner, des adresses etc.!!
  • Et en même temps H4 a une classe uniquement composée de cubes (qui viennent de toute la France), et c'est donc le seul (ou non?) lycée parisien ou on peut faire une 3e année de préparation...
  • nephthys a écrit:
    Et en même temps H4 a une classe uniquement composée de cubes (qui viennent de toute la France), et c'est donc le seul (ou non?) lycée parisien ou on peut faire une 3e année de préparation...
    On serait mal barré si c'était le cas :p
    Non, cuber (c'est-à-dire faire une troisième année) est possible dans la majeure partie des prépas, même si certaines n'acceptent que ceux qui ont eu une sous-admissibilité ou une admissibilité. En ce qui concerne Henri IV, il y a certes beaucoup de cubes (au moins la moitié des effectifs), quelques bicarrés (c'est un des rares lycées avec Louis le Grand où on peut le faire d'ailleurs, à ma connaissance), mais ils ne remplissent pas toute la classe.
  • Dire que Chateaubriand ne fait pas de sélection, c'est dire n'importe quoi ! J'ai passé mon bac dans l'académie de Rennes, et je peux vous dire que c'est la prépa la plus côtée de Bretagne. Certain de mes anciens camarades l'ont intégré, que des bac mention Bien ou Très Bien, des gens brillants et pas spécialement issus des classes sociales favorisées. Là-bas ils choisissent les gens au mérite. D'ailleurs pour les plus modestes, il y a même un internat (tout le monde n'a pas les moyens de louer une chambre en ville).

    A une époque, c'est même eux qui trustaient la majorité des places à l'école des Chartres.

    Aux concours scientifiques (véto, ingé) ils sont aussi très bons (bon pour le coup un tout petit peu moins que Clémenceau à Nantes).

    Avec une telle prépa même les "provinciaux" ont toute leur chance d'intégré une bonne école. Il n'est donc pas toujours nécessaire d'avoir à monter à la capitale (avec les coûts que cela implique).
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.