Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour ,

J'aurais voulus savoir si qqun aurais su répondre a cette question : le chantre ou la figure du Mal-Aimé

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Et à propos de quel texte de quel auteur te pose-t-on cette question ?
  • cette question est a propos de nbreux textes : le chantre , le voyageur , poème lu au mariage d'andré salmon , l'adieu , saltimbanques , le larron, lu de faltenin , l'ermite , signe .
  • JehanJehan Modérateur
    Il faudrait tout de même préciser que ce sont des poèmes de Guillaume Apollinaire, je modifie ton titre.
    Et tu ne peux pas répondre à la question ?
    Le poète est chantre quand il "chante", quand il célèbre avec lyrisme quelque chose ou quelqu'un.
    Quant à "mal-aimé", je suppose que tu comprends
    As-tu commencé à noter des éléments de réponse en lisant les poèmes ?
  • Chantre

    Et l'unique cordeau des trompettes marines

    Voir les différents sens de "chantre "
    http://bmirgain.skyrock.com/3152535038-CHANTRE-APOLLINAIRE-COMMENTAIRE-LITTERAIRE.html

    et le jeu de sonorités pour arriver à "chanterelle".

    http://genius.com/Guillaume-apollinaire-chantre-annotated/

    Le mal-aimé : l'amour sur le mode se la souffrance et le lyrisme personnel

    Le mal-aimant : l'échec amoureux

    Le chantre et la chanson : la corde aiguë de la sensibilité pour un renouveau
  • J'ai plus d'indication a ma prof par rapport a la question , et elle ma indiqué que la question était : " quelle est la figure du mal aimé a travers ces différents poèmes " J'essaye de trouver des éléments de réponses et je vous en fait part
  • JehanJehan Modérateur
    Bon, je modifie encore le titre de ta discussion...
    J'espère que cette fois-ci la question est la bonne ! ;)
  • Est-ce que vs pourriez m'aider a l'aide d'une piste . En lisant les poèmes je n'arrive pas a trouver une figure différente du mal-aimé . Dans la Chanson du Mal-Aimé , il est triste , malheureux , pauvre en amour . On a un sentiment d'abandon , de mélancolie . Il montre tt cela en donnant une figure péjorative aux femmes puisqu'elles l'ont mener au désespoir . Mais en lisant les autres poèmes telle que le Voyageur ou L'ermite , je n'arrive pas a trouver une figure différente du mal-aimé . Si qqun a une piste , je suis preneur
  • Vous n'aurez pas de "figures" du mal-aimé très différentes dans les derniers poèmes que vous citez ; ce qu'il faut étudier, c'est leur mise en œuvre et les relations que ces thèmes entretiennent avec d'autres : parfois, cette déréliction débouche sur une idée de désespoir ou de mort, parfois, la voix narrative trouve une consolation dans la simple errance (cf Voyage) ou l'espoir d'une renaissance. Parfois, ces thèmes se juxtaposent et l' aspect du discours apparaît discontinu (On dit que Voyage a été improvisé par Apollinaire à partir de fragments composés à des époques différentes, et assemblés comme en une rhapsodie (au sens étymologique du terme !).
    Attention aussi au "je" et au "tu" ; chez Apollinaire, ils renvoient souvent au même protagoniste, mais il n'est pas facile d'y voir clair parfois.
    Je me refuse de plus en plus à interpréter Apollinaire, le plus grand des poètes.
  • J'ai juste une question a vs demander , quand vous dites " voyage" vs faites référence au poème " Le Voyageur " ou a un autre poème ?
  • Oui, bien sûr, ma mémoire m'a trahi ! :D

    Ah oui, autre chose : le poème Lul de Faltenin a fait couler beaucoup d'encre... On pourrait cependant penser qu'ici, le mal-aimé se réfugie dans l'érotisme, voyez :

    Sirènes enfin je descends
    Dans une grotte avide j'aime
    Vos yeux Les degrés sont glissants

    [...]
    Je descends et le firmament
    S'est changé très vite en méduse
    Puisque je flambe atrocement
    Que mes bras seuls sont les excuses
    Et les torches de mon tourment.


    Mais il s'agit d'une lecture possible et non d'une "clé"
    Richesse du Verbe poétique...

    En tous cas, vous retrouvez ici des thèmes présents dans la Chanson : la descente solitaire (érotisme exclu), l'ombre, le feu de l'holocauste, à la fois destruction et renaissance (cf le Brasier).
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.