Fiches méthode Bac de français 2020

Baudelaire, La chevelure

Bonjour,
En révision du bac de français mais aussi pour mes connaissances personnelles j ai commenter ce texte.
Après l avoir présenté à mon professeur en classe de 1 ere S , celui-ci m a juste demandé d essayer de trouver un élargissement n ont plus avec un autre poème mais avec une peinture .
L idée m intéressant au plus haut point mais trouvant peu d exemple même si j ai pensé à la femme à l ombrelle de Claude Monet j aimerai si quelqu'un un aurait une idée de tableau possible ?
Merci d avance de votre réponse
Ô toison, moutonnant jusque sur l’encolure !
Ô boucles ! Ô parfum chargé de nonchaloir !
Extase ! Pour peupler ce soir l’alcôve obscure
Des souvenirs dormant dans cette chevelure,
Je la veux agiter dans l’air comme un mouchoir !

La langoureuse Asie et la brûlante Afrique,
Tout un monde lointain, absent, presque défunt,
Vit dans tes profondeurs, forêt aromatique !
Comme d’autres esprits voguent sur la musique,
Le mien, ô mon amour ! nage sur ton parfum.

J’irai là-bas où l’arbre et l’homme, pleins de sève,
Se pâment longuement sous l’ardeur des climats ;
Fortes tresses, soyez la houle qui m’enlève !
Tu contiens, mer d’ébène, un éblouissant rêve
De voiles, de rameurs, de flammes et de mâts :

Un port retentissant où mon âme peut boire
À grands flots le parfum, le son et la couleur ;
Où les vaisseaux, glissant dans l’or et dans la moire,
Ouvrent leurs vastes bras pour embrasser la gloire
D’un ciel pur où frémit l’éternelle chaleur.

Je plongerai ma tête amoureuse d’ivresse
Dans ce noir océan où l’autre est enfermé ;
Et mon esprit subtil que le roulis caresse
Saura vous retrouver, ô féconde paresse,
Infinis bercements du loisir embaumé !

Cheveux bleus, pavillon de ténèbres tendues,
Vous me rendez l’azur du ciel immense et rond ;
Sur les bords duvetés de vos mèches tordues
Je m’enivre ardemment des senteurs confondues
De l’huile de coco, du musc et du goudron.

Longtemps ! toujours ! ma main dans ta crinière lourde
Sèmera le rubis, la perle et le saphir,
Afin qu’à mon désir tu ne sois jamais sourde !
N’es-tu pas l’oasis où je rêve, et la gourde
Où je hume à longs traits le vin du souvenir ?
«134

Réponses

  • LaoshiLaoshi Membre
    En fait je cherchais une belle chevelure brune exotique, pour bien illustrer le poème et je penchais donc pour les Tahitiennes, mais je n'arrive pas à trouver quelque chose qui me convienne.
    Tous ces artistes impressionnistes n'ont peint que des rousses !
  • Merci je vais regarder si il y en a une qui m inspirerai plus qu une autre.
  • De quel auteur est ce dernier tableau ?
  • DeliaDelia Membre
    Winterhalter, le peintre officiel des peoples du temps...
  • LaoshiLaoshi Membre
    Oui, il s'agit d'un portrait d'Elisabeth d'Autriche, dite Sissi. (1865)
    Winterhalter était, paraît-il un extraordinaire dessinateur, mais sa peinture, plutôt romantique, est surtout appréciée pour son intérêt historique. Ent tout cas la chevelure de Sissi était fabuleuse.
  • DeliaDelia Membre
    Winterhalter embellit ses modèles, mais il rend à merveille les cheveux et les étoffes, comme on le voit ici.
  • TatooTatoo Membre
    Jo la belle Irlandaise de Courbet.
    La femme représentée sur la peinture était l'amante de Courbet (on sait pas s'ils étaient déjà ensembles au moment où il l'a peinte). Courbet connaissait Beaudelaire qui avait écrit La Chevelure avant la peinture, on peut donc imaginer que Courbet s'en est inspiré
  • Bonjour,
    Hier j'ai passé mon oral de français. J'en ai eu une assez bonne impression, je ne pense pas l'avoir raté mais je stresse énormément pour ma note et du coup j'aimerais vous poser quelques questions par rapport à la manière dont il s'est déroulé (je ne suis pas très sûre de mon plan, et j'ai fait une petite erreur à l'entretien)
    Alors d'abord, je suis tombée sur le poème La chevelure de Baudelaire, avec la problématique suivante: Comment la chevelure est-elle associée à la sensualité et au rêve dans ce poème ? (je vous fait un copié collé du poème à la fin de mon post si jamais vous ne le connaissez pas)
    Voici mon plan:

    I. La sensualité est exprimée dans un hommage à la femme aimée; 1)hommage par la chevelure 2) par l'expression des sentiments amoureux 3)l'expression d'une grande sensualité
    II. Baudelaire exprime le rêve par un voyage intellectuel 1) un voyage dans un infini spatial 2) un voyage dans un infini temporel 3) Voyage par les sens (odorat, ouie, etc)
    III. Ce qui mène au rêve d'un idéal: 1) Idéal grâce à la structure "parfaite" du poème 2) Idéal par les autres arts (poème pictural et musical) 3) Idéal inatteignable
    Conclusion: Baudelaire exprime son idéal à la fois par la sensualité de la femme aimée mais aussi par le rêve d'un voyage intellectuel infini. Le poème peut être associé à "linvitation au voyage" (expression de l'idéal) et aussi à "un hémisphère dans une chevelure" (en prose) et s'oppose aux poèmes qui définissent le spleen (car idéal = contraire du spleen baudelairien)

    Est ce que vous pensez que ce plan répond correctement à la problématique posée ?

    Autre petite question: lors de l'entretien, lorsque l'examinatrice m'a demandé la structure d'un sonnet, j'ai commencé par répondre "deux quatrains et deux sonnets", mais ensuite (MALHEUREUSEMENT) j'ai rectifié et j'ai dit "trois quatrains et deux sonnets". Pensez-vous qu'elle me sanctionne pour cette faute ? Autrement, l'entretien s'est très bien passé et j'ai répondu correctement à toutes ses questions, en développant et en argumentant chacune de mes réponses. Nous avons conclu en parlant de mes lectures personnelles et de mes poèmes favoris dans le recueil des Petits poèmes en prose de Baudelaire.

    Si possible, pourriez-vous me donner une estimation de ma note au vu de mon plan pour répondre à la problématique, et de mon entretien ? (même si je sais que ce ne sera qu'une estimation très vague étant donné que vous n'avez pas assisté à l'entretien)
    La chevelure

    Ô toison, moutonnant jusque sur l'encolure !
    Ô boucles ! Ô parfum chargé de nonchaloir !
    Extase ! Pour peupler ce soir l'alcôve obscure
    Des souvenirs dormant dans cette chevelure,
    Je la veux agiter dans l'air comme un mouchoir !

    La langoureuse Asie et la brûlante Afrique,
    Tout un monde lointain, absent, presque défunt,
    Vit dans tes profondeurs, forêt aromatique !
    Comme d'autres esprits voguent sur la musique,
    Le mien, ô mon amour ! nage sur ton parfum.

    J'irai là-bas où l'arbre et l'homme, pleins de sève,
    Se pâment longuement sous l'ardeur des climats ;
    Fortes tresses, soyez la houle qui m'enlève !
    Tu contiens, mer d'ébène, un éblouissant rêve
    De voiles, de rameurs, de flammes et de mâts :

    Un port retentissant où mon âme peut boire
    A grands flots le parfum, le son et la couleur ;
    Où les vaisseaux, glissant dans l'or et dans la moire,
    Ouvrent leurs vastes bras pour embrasser la gloire
    D'un ciel pur où frémit l'éternelle chaleur.

    Je plongerai ma tête amoureuse d'ivresse
    Dans ce noir océan où l'autre est enfermé ;
    Et mon esprit subtil que le roulis caresse
    Saura vous retrouver, ô féconde paresse,
    Infinis bercements du loisir embaumé !

    Cheveux bleus, pavillon de ténèbres tendues,
    Vous me rendez l'azur du ciel immense et rond ;
    Sur les bords duvetés de vos mèches tordues
    Je m'enivre ardemment des senteurs confondues
    De l'huile de coco, du musc et du goudron.

    Longtemps ! toujours ! ma main dans ta crinière lourde
    Sèmera le rubis, la perle et le saphir,
    Afin qu'à mon désir tu ne sois jamais sourde !
    N'es-tu pas l'oasis où je rêve, et la gourde
    Où je hume à longs traits le vin du souvenir ?
  • DeliaDelia Membre
    lors d'abord, je suis tombée sur le poème La chevelure de Baudelaire, avec la problématique suivante: Comment la chevelure est-elle associée à la sensualité et au rêve dans ce poème ?

    Est ce que vous pensez que ce plan répond correctement à la problématique posée ?

    Ce n'était pas une problématique mais une question et une question dont la formulation dictait le plan.
  • Je sais qu'elle dictait le plan, mais j'ai tout de même préféré faire une troisième partie en plus des deux parties proposées. Du coup, je me demande si mon plan correspond quand même à la question et si les sous parties sont correctes.
    Et puis le petit problème à l'entretien me turlupine vraiment...

    Up?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.