Fiches méthode Bac de français 2020

Molière, George Dandin, acte I, scène 1

bonsoir a tous !

ce serait possible de m'aider par rapport a ce livre j'ai des soucis avec certaine questions:

dans l'act 1 scène 1 : il me dise : que semble rechercher ce personnage (en parlant de George dandin) auprès du public à l'aide du monologue, a cet instant de la pièce ? je ne comprend pas trop l'act 1 si quel qu'un pourrait m'aidez merci d'avance Alison

Réponses

  • ACTE I, Scène première

    GEORGE DANDIN: Ah! Qu'une femme Demoiselle est une étrange affaire, et que mon mariage est une leçon bien parlante à tous les paysans qui veulent s'élever au-dessus de leur condition, et s'allier, comme j'ai fait, à la maison d'un gentilhomme! La noblesse de soi est bonne, c'est une chose considérable assurément; mais elle est accompagnée de tant de mauvaises circonstances, qu'il est très bon de ne s'y point frotter. Je suis devenu là-dessus savant à mes dépens, et connais le style des nobles lorsqu'ils nous font, nous autres, entrer dans leur famille. L'alliance qu'ils font est petite avec nos personnes: c'est notre bien seul qu'ils épousent, et j'aurais bien mieux fait, tout riche que je suis, de m'allier en bonne et franche paysannerie, que de prendre une femme qui se tient au-dessus de moi, s'offense de porter mon nom, et pense qu'avec tout mon bien je n'ai pas assez acheté la qualité de son mari. George Dandin, George Dandin, vous avez fait une sottise la plus grande du monde. Ma maison m'est effroyable maintenant, et je n'y rentre point sans y trouver quelque chagrin.
    Situé dans l'exposition, le discours de Dandin prend une valeur informative pour le public : il explique sa situation (il s'est mariée à une fille de gentilhomme et il regrette son choix... s'élever au -dessus de sa condition n'est pas toujours plaisant ; il montre également qu'il n'est pas dupe ('c'est notre bien seul qu'ils épousent")
  • mercii beaucoup

    et il me demande c'est quoi son probleme je n'en trouve pas vraimentBonjours a tous je voudrais avoir de l'aide sur des questions par rapport au livre que je n'arrive pas a répondre

    sur l'acte 1 scène 2

    1/par quelles informations peut - on comprendre que george dandin est dans la situation d'un exclus (voir la distribution des personnages )

    2/ en quoi cette scène est elle comique ?

    3/ quel portrait lubin fait t il de dandin ?


    merci beaucoup alisonpour la 1er question est ce que sa marche si je repond sa :

    sa le concerne en rien il veux savoir certaine choses qui ne devrait pas savoir ,il interroge le lubin et lui pose des questiontrouvé (y) changement de scene ..

    toujours acte 1 scene 3et 4

    la question est quel traits de caractere non connus encore dandin delivre t il dans le monologue ? merciibonsoirs sa serait pour un aide a une question par rapport au livre george dandin act 1 scene 5 pour quelle raison la reponse que clitandre fait a monsieur sottenville suffit elle a convaincre ce dernier
    merci de m'aideracte 1 scene 3et 4

    la question est quel traits de caractere non connus encore dandin delivre t il dans le monologue ? merciibonsoirs sa serait pour un aide a une question par rapport au livre george dandin act 1 scene 5 pour quelle raison la reponse que clitandre fait a monsieur sottenville suffit elle a convaincre ce dernier
    merci de m'aiderBonjours a tous pouvez m'aidez a des question par rapport à un livre sur moliere george dandin

    la question ce porte sur l'acte 1 scène 5

    Pour quel raison la réponse que clitandre fait à monsieur sottenville suffit-elle à convaincre ce dernier

    merci de m'aidez

    alison
  • GEORGE DANDIN: Ah! Qu'une femme Demoiselle est une étrange affaire, et que mon mariage est une leçon bien parlante à tous les paysans qui veulent s'élever au-dessus de leur condition, et s'allier, comme j'ai fait, à la maison d'un gentilhomme! La noblesse de soi est bonne, c'est une chose considérable assurément; mais elle est accompagnée de tant de mauvaises circonstances, qu'il est très bon de ne s'y point frotter. Je suis devenu là-dessus savant à mes dépens, et connais le style des nobles lorsqu'ils nous font, nous autres, entrer dans leur famille. L'alliance qu'ils font est petite avec nos personnes: c'est notre bien seul qu'ils épousent, et j'aurais bien mieux fait, tout riche que je suis, de m'allier en bonne et franche paysannerie, que de prendre une femme qui se tient au-dessus de moi, s'offense de porter mon nom, et pense qu'avec tout mon bien je n'ai pas assez acheté la qualité de son mari. George Dandin, George Dandin, vous avez fait une sottise la plus grande du monde. Ma maison m'est effroyable maintenant, et je n'y rentre point sans y trouver quelque chagrin.
    J'ai un commentaire littéraire à faire sur ce texte.
    Voici la partie où je bloque :

    II/ Complexité de Georges Dandin
    ...
    2/ George Dandin critique la noblesse
    Il me faut 3 procédés ici, si quelqu'un pouvait me les donner ce serait très gentil.
    3/
    Je n'ai pas de grand trois, si quelqu'un pouvait aussi m'aider pour mon grand trois...
  • Tout d'abord la critique est vraiment très explicite, il accuse ouvertement "c'est notre seul bien qu'ils épousent". Pour les procédés je vois le champ lexical de l'argent, pour montrer leur côté intéressé ; le présent de vérité générale pour généraliser sa critique justement, ainsi que d'autres procédés comme le pluriel "nous" ; le vocabulaire péjoratif "mauvaise"; les oppositions entre "tout mon bien" et "pas assez acheté" par exemple.
  • Bonjour à tous, je suis à l'unif et j'ai besoin d'aide pour transformer le monologue de georges Dandin ci-dessous en dialogue avec son valet

    Aidez-moi S'il vous plait !!

    GEORGE DANDIN: Ah! Qu'une femme Demoiselle est une étrange affaire, et que mon mariage est une leçon bien parlante à tous les paysans qui veulent s'élever au-dessus de leur condition, et s'allier, comme j'ai fait, à la maison d'un gentilhomme! La noblesse de soi est bonne, c'est une chose considérable assurément; mais elle est accompagnée de tant de mauvaises circonstances, qu'il est très bon de ne s'y point frotter. Je suis devenu là-dessus savant à mes dépens, et connais le style des nobles lorsqu'ils nous font, nous autres, entrer dans leur famille. L'alliance qu'ils font est petite avec nos personnes: c'est notre bien seul qu'ils épousent, et j'aurais bien mieux fait, tout riche que je suis, de m'allier en bonne et franche paysannerie, que de prendre une femme qui se tient au-dessus de moi, s'offense de porter mon nom, et pense qu'avec tout mon bien je n'ai pas assez acheté la qualité de son mari. George Dandin, George Dandin, vous avez fait une sottise la plus grande du monde. Ma maison m'est effroyable maintenant, et je n'y rentre point sans y trouver quelque chagrin.
  • Bonjours ! Je suis en seconde et j'étudie l'oeuvre Georges Dandin de Molière.
    J'ai une préface a rédiger mais je ne sais pas comment m'organiser :/
    J'aurais besoin d'aide pour m'aider a rediger. Merci beaucoup a ceux et celles qui prendront le temps de lire et de m'aider.
    Bonne journée a tout le monde :)
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Tu dois rédiger la préface de cette pièce de théâtre ?
    Quelle est donc la consigne exacte, précise et complète ?

    Pour les conseils de rédaction d'une préface, lire la Fiche méthode du site, ici :

    https://www.etudes-litteraires.com/preface.php#b
  • Il faut que je me mette dans la peau de Molière et rediger la preface de l'oeuvre
  • JehanJehan Modérateur
    As-tu lu la Fiche méthode que je t'ai signalée ?

    Une préface doit avant tout donner envie de lire l'œuvre.
  • Se mettre dans la peau de Molière ?
    Lisez la préface des Précieuses Ridicules et celle de Tartuffe, cela vous donnera un modèle.
  • Oui merci beaucoup :)
  • AzeetAzeet Membre
    Bonjour à tous, ma prof de français m'a donné un corpus de textes à étudier, je m'explique, je dois étudier l'Avare (IV,7) et George Dandin ou le mari confondu (I,1), les deux pièces étant de Molière.
    Voilà mon problème, je dois trouver où se trouve le comique dans ces deux scènes.
    Je n'ai pas de problème à trouver le comique dans la scène de l'Avare, mais je ne m'en sors pas avec le second texte, aidez moi j'ai besoin de vous, voilà la scène qui me pose problème :

    ACTE I, Scène première
    GEORGE DANDIN: Ah! Qu'une femme Demoiselle est une étrange affaire, et que mon mariage est une leçon bien parlante à tous les paysans qui veulent s'élever au-dessus de leur condition, et s'allier, comme j'ai fait, à la maison d'un gentilhomme! La noblesse de soi est bonne, c'est une chose considérable assurément; mais elle est accompagnée de tant de mauvaises circonstances, qu'il est très bon de ne s'y point frotter. Je suis devenu là-dessus savant à mes dépens, et connais le style des nobles lorsqu'ils nous font, nous autres, entrer dans leur famille. L'alliance qu'ils font est petite avec nos personnes: c'est notre bien seul qu'ils épousent, et j'aurais bien mieux fait, tout riche que je suis, de m'allier en bonne et franche paysannerie, que de prendre une femme qui se tient au-dessus de moi, s'offense de porter mon nom, et pense qu'avec tout mon bien je n'ai pas assez acheté la qualité de son mari. George Dandin, George Dandin, vous avez fait une sottise la plus grande du monde. Ma maison m'est effroyable maintenant, et je n'y rentre point sans y trouver quelque chagrin.

    Je vous remercie d'avance pour porter un peu d'attention à mon problème.

    Azeet.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.