Fiches méthode Bac de français 2020

bonjour , j'ai un sujet de rédaction pour lundi et je n'arrive pas à démarrer .

le sujet est le suivant : en vous inspirant du texte de Rabelais " Pantagruel " , imaginez une lettre dans laquelle un père d'aujourd'hui donne son programme d'éducation idéale à son enfant . le père doit convaincre son enfant du bien-fondé de cette éducation .

pour vous , qu'est qu'une éducation idéale ? pour moi c'est un peu vague : avoir de bonnes notes et suivre en cours pour avoir un métier pas trop pénible et qui plaise , respecter les gens .... je ne vois pas d'autres choses.

pour le début de la lettre j'ai pensée à : mon fils , je veux que tu soit prêt le jour où il faudra que tu entres dans la "vie active " et que tu éduques , à ton tour , convenablement ton enfant.

merci de m'aider.

Réponses

  • Je me permets de remonter le topic car j'ai exactement le même sujet d'invention à traiter, mais je ne vois vraiment pas par où commencer... Si vous avez des suggestions..
    Merci par avance
  • Bonjour!! Figure- toi que je viens juste d'avoir ce sujet !! Heu.. cela doit faire un long moment que ton devoir à toi est passer mais si jamais tu pouvais te souvenir et me conseiller quoique ce soit je t'en serais fort reconnaissante... bonne continuation
  • Une suggestion, une lettre, pas des moindres, pourrait être réécrite à l'aune d'un vocabulaire d'aujourd'hui, binaire, rap, slamiste, ou autre encore, d'où que nous soyons, et quelles que soient nos origines, - il fut Prix Nobel - certes -, il écrivit d'immenses contes <qu'il convient aussi de lire en philigrane, comme toujours> - "Rudyard Kinpling" :
    Tu seras un Homme mon fils !

    Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
    Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
    Ou, perdre d'un seul coup le gain de cent parties
    Sans un geste et sans un soupir ;


    Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
    Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
    Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
    Pourtant lutter et te défendre ;


    Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
    Travesties par des gueux pour exciter des sots,
    Et d'entendre mentir sur toi leur bouche folle,
    Sans mentir toi-même d'un seul mot ;


    Si tu peux rester digne en étant populaire,
    Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
    Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
    Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;


    Si tu sais méditer, observer et connaître
    Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
    Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
    Penser sans n'être qu'un penseur ;


    Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
    Si tu peux être brave et jamais imprudent,
    Si tu sais être bon, si tu sais être sage
    Sans être moral ni pédant ;


    Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
    Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
    Si tu peux conserver ton courage et ta tête
    Quand tous les autres les perdront,


    Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
    Seront à tout jamais tes esclaves soumis
    Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,


    Tu seras un Homme, mon fils.

    Le conseil est d'être médian et équilibré en tout, jamais dans l'excès, ni dans la connivence,
    et surtout l'aveuglement de soi.
    Le texte ne nie pas les défauts de l'humain ; comme le jeu et l'amour et autres tentations.
    C'est gagner bien du temps que de s'interroger, sans regarder du balcon, l'autre, notre différent, en lui crachant dessus.
    N'est-ce que vertueux et cela ne demeure-t-il qu'un espoir pour quelques-uns ?

    Et ici Homme et Fils n'est pas sectaire et mysogyne, ça se veut simplement faire un lien spiritualiste entre un "Dieu"" qu'on aimerait dire masculin avec sa déseendance, sa réalisation.
    Cet homme majeur écrivit d'autres textes, dans lesquels il inventoriait nos différences, telle la mesure et l'équilibre.
  • Vieux poste mais j'ai ce sujet moi aussi si quelqu'un pouvait m'aider :D merciii
  • reflechis a ce que tes parents attendent de toi et de ce qu'on attends de toi dans la vie de general. cet exercice neccessite de la reflection c'est tout le plus dur est de rediger je suppose car pour les idees il te suffit de te demander ce que je t'aie dit au dessus et tu peux aussi poser cette question a ta famille
  • Merci, tu as raison enfaite c'est juste de la réflection sur certaines attentes :)
  • contente de ton affirmation ^^
    apres pour la redaction reprends rabelais ça t'aidera ;)
  • Un petit conseil :

    J'ai eu ce sujet en Bac Blanc l'an dernier et on a tous fait un HS ...
    Pour ma part, j'ai eu une bonne note grâce au style d'écriture etc .. mais il ne faut pas négliger le fait que ce soit un idéal d'éducation sous-entendu humaniste!
    Nous avons tous fait un idéal d'éducation par rapport aux attentes modernes!

    N'oublies pas ça!

    Je te conseil :
    - Beaucoup impératifs + verbes d'obligations
    - Phrases longues : énumérations, juxtapositions, rythme binaire/ternaire
    - Antithèses pourquoi pas
    - Discours direct : Je-tu
    - Marques d'affection de la lettre courante

    Tous les thèmes :
    - Education
    - Etude / Avenir
    - Vertue
    - Politique
    - Religion
    - Arts libéraux :
    Trivium : grammaire, rhétorique, dialectique
    Quadrivium : Arithémtique, géométrique, astronomie, musique

    Surtout, en te contentes pas de recopier les idées de la lettre originale car ce serait aussi du HS --> Il faut clairement que ce soit moderne MAIS humaniste
    BIZZARE HEIN ? :p

    Bonne chance!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.