Malherbe, Consolation à M. Du Périer sur la mort de sa fille

Je ne suis pas sûre que cette rubrique soit la place de ce sujet, mais la question me turlupine depuis longtemps, alors je me lance :
Dans le poème "Consolation à Monsieur Du Périer sur la mort de sa fille", Malherbe a choisi une alternance entre alexandrins ("Ta douleur, Du Périer, sera donc éternelle,") et hexasyllabes ("Ont le pire destin.").
Pourtant, le vers 22 est un pentasyllabe !
"Elle eût plus d'accueil?"
De plus, il me semble incorrect... On devrait dire "Elle aurait eu plus d'accueil?", ce qui peut se traduire par "Elle eût eu plus d'accueil?", ce qui aurait le mérite de supprimer mon souci de versification...
Ce qui est bizarre, c'est que j'ai retrouvé cette faute dans deux anthologies de poésie et trois manuels de Français donc je commence à me demander s'il s'agit d'une erreur de ma part, de celle des éditeurs ou bien de... Malherbe :lol: !
Si vous avez la clef du mystère...
Je suis preneuse !

Réponses

  • La majorité donne "elle eût eu" ou "elle eust eu".
    Ce serait donc des fautes des autres éditeurs.
  • C'est bien ce que je me disais, mais ça m'étonne franchement que personne n'aie pensé à le signaler avant moi, d'autant qu'il s'agit d'éditions renommées...
    Mon prof de français nous a fait apprendre le poème avec la faute, mais je n'osais pas lui en parler
    Merci, en tous cas... :)
  • KadiKadi Membre
    Bonjour . A l'oral du bac français on m'a demandé quel est le registre dominant du poème consolation à monsieur du périer de Malherbe . J'ai répondu pathétique et j'ai construit mon commentaire dans cette voie-là . Or je crois que la réponse est le lyrisme . Que pensez vous ? J'aurai au moins la moyenne?
  • YvainYvain Membre
    @madamesorel

    L'édition de 1631 porte : Elle eust eu
    Il était impensable que Malherbe eût fait un vers faux !
  • DeliaDelia Membre
    Malherbe, Consolation à M. Du Périer sur la mort de sa filleBonjour . A l'oral du bac français on m'a demandé quel est le registre dominant du poème consolation à monsieur du périer de Malherbe . J'ai répondu pathétique et j'ai construit mon commentaire dans cette voie-là . Or je crois que la réponse est le lyrisme . Que pensez vous ? J'aurai au moins la moyenne?
    Franchement, je pense que la question est rigoureusement sans intérêt, seulement l'examinateur l'a posée, il doit donc y attacher de l'importance.
    Je ne crois pas que lyrisme soit une bonne réponse : le lyrisme s'exprime à la pemière personne, élégiaque conviendrait mieux. Pathétique également.
  • KadiKadi Membre
    Ouuuf ! Merci, j'espère que c'était vraiment ça.
  • YvainYvain Membre
    Le terme lyrique, extrêmement vague, peut convenir ici si on l'oppose aux termes épique et satirique, par exemple. L'élégie en formerait une sous-catégorie.
    Pour moi, ce poème relève relève clairement du lyrisme. Quant à l'absence d'épanchements personnels, elle est attendue chez un des fondateurs du "classicisme".
  • DeliaDelia Membre
    Notre discussion souligne bien l'inanité de la question.
    Seulement, voilà, si inepte que soit cette question, il fallait lui donner la bonne réponse.
    Ce n'est plus un examen, c'est un jeu télévisé.

    Ceci dit, je n'ai pas parlé d'épanchements personnels, j'ai donné un critère technique : le lyrisme, c'est le je. Il est bien entendu, et ce jusqu'à l'époque romantique, que le je-poète n'a aucun rapport avec le je-social.
  • KadiKadi Membre
    Donc pathétique n'etais pas la réponse ?? Je me suis clairement trompé alors ?
  • YvainYvain Membre
    Ce n'est pas l'un ou l'autre : registre, tonalité, tout cela peut se confondre... L'important est que tu aies produit des arguments en t'appuyant sur le texte.
    Sur quoi as-tu fondé ta réponse ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.