Fiches méthode Bac de français 2020

Bac de français 2011 : sujet de la série littéraire - Le théâtre : texte et représentation
  • Bac de français 2011, série littéraire - Écriture d’invention
Christine Montalbetti répond à un comédien qui s’interroge sur la façon de jouer cette scène et sur les conditions matérielles de la représentation (texte C). Vous rédigerez cette lettre, qui doit contenir des indications précises de mise en scène.

Réponses

  • Et bien alors ?
    Il semblerait que chacun des sujets des filières S/ES aient suscité des réactions. Et les L alors ?
    Qu'avez-vous pensé de ce sujet d'invention ?
    Je l'ai choisi par défaut. J'avais commencé à faire mon plan pour la dissertation, mes idées me semblaient justes, mais je ne savais pas sur quels exemples appuyer mes réflexions. Le commentaire ne m'inspirait pas du tout.
    Difficile de se faire une idée d'ensemble sur l'invention je trouve...
  • J'ai été vraiment déçu par ce sujet d'invention. J'aime ceux où on doit vraiment faire un travail sur le style, écrire comme un auteur... Mais bon, la lettre, toujours la lettre... :( (surtout en L)
  • YoowYoow Membre
    Comme Natalia30, le commentaire ne m'avait pas particulièrement attiré, et encore moins la dissertation. J'ai trouvé l'invention plutôt séduisante et je m'y suis risquée … J'aimerais savoir quels ont été vos plans pour la lettre ?

    Moi j'ai seulement mis la date, un destinataire imaginaire "Monsieur S. B., …" écrit le contenu (I. le cadre et décor sur scène ; II. le jeu des comédiens), achevé par des remerciements et salutations, et signé par le nom de l'auteur.
  • Moi j'ai choisi l'auteur comme metteur en scène.
    Ainsi, c'est elle qui répondait a l'acteur qu'elle avait choisi pour le monologue...
    Mon plan a été
    1 - Situer le sujet (petit retour en arrière sur l'inquietude du comédien quand le metteur en scène a distribué les rôles, importance de la singularité de l'acteur)
    2 - Suggestiom de mise en scene tragique.
    3 - Suggestion de mise en scene de comedie. Moi j'ai choisi l'auteur comme metteur en scène.
    Ainsi, c'est elle qui répondait a l'acteur qu'elle avait choisi pour le monologue...
    Mon plan a été
    1 - Situer le sujet (petit retour en arrière sur l'inquietude du comédien quand le metteur en scène a distribué les rôles, importance de la singularité de l'acteur)
    2 - Suggestiom de mise en scene tragique.
    3 - Suggestion de mise en scene de comedie.
  • GwenieGwenie Membre
    j'ai joué entre le registre tragique puis comique. Tantôt l'un tantôt l'autre ce qui donne un peu le registre burlesque. Au début, pour faire comme une "introduction", j'ai expliqué a l'acteur l'importance de la façon de jouer en donnant des exemple de différentes "représentations" d'une même pièce. Et je lui dits qu'il doit s'en inspirer. Je lui propose aussi d'être son metteur en scène
  • Coucou :)
    Tout d'abord, je ne sais pas vous mais moi j'ai trouvé l'epreuve super simple, tomber sur le théatre une aubaine !!!! :)
    Voilà mon écriture d'inventions ....(le brouillon)
    Qu'en pensez-vous ?

    Melle Montalbetti Christine
    54, rue de la Seine
    75200 Paris

    Monsieur Pernelle,
    Dans un premier temps, je tiens à vous felicitez pour avoir decrochez ce rôle que vous convoitiez tant et qui, je suis sur sera interpretez brillament.
    Vous m'avez demandez dans votre précedente lettre, comment j'immaginais la scène et surtout, je crois, mon point du vue sur les conditions marterielles de la representation, alors c'est c'est avec un grand plaisir que je m'empresse de répondre.
    Tout d'abord, pour ce qui est du comédien en lui même, je l'imagine torturé entre l'exitation du récit de sa transformation physique, la joie qu'il a pris à être comme il le dit lui "enfin lui même" mais aussi touché par l'appréhensin dans le début du monologue et par la souffrance dans les lignes ou Jeckill évoque "La douleur que c'est.."
    Vous devriez, je pense et je l'espère, oubliez qui vous êtes, vous mettr réellement dans le rôle de ce scientifique, le docteur Jeckill et jouez avec passion et fougue ce rôlme qui pourrait transformer à jamais votre futur en tant qu'acteur.
    Pour ce qui est des conditions matérielles, j'ai réfléchis à cette question et voici l'aboutissement de ma reflexion : en écrivant cette scène, j'ai vraiment pensé au "breuvage fumant et trouble" et, de mon poind de vue, il serait important que lors de votre monolugue vous réinventiez cette potion afin que le narrateur puisse la voir.
    Quand vous évoqueriez le "goodness" je pense, qu'il serait judicieux de vous agenouillez au sol et de lever les mains en direction du ciel.
    Lors de la scène clée de la souffrance, quand le dcteur se transforme en "mister Hyde" montrez par les expressions de votre visage, par le changement de ton de votre voix, aux spectateurs que vous suffrez . N'hésitez surtout pas dans l'exagération de cette scène qui est ,je crois, vitale.
    Enfin, pour la suite de ce mnologue, parle avec votre coeur, faites ressentir aux spectateurs la joie qui vous emporte lorsque "Mon pas est si sautillant, si legeré. Il serait aussi, je pense, important que se trouve sur scène un miroir à pied dans le but de vous contemplez comme quand vous dites par exemple "enfin, sous un nouveau jour ....."
    En ce qui concerne, le moment des questionnements, sur scène, prenz votre temps, laisez un moment de reflexion à votre publique afin que la question se transporte dans son esprit....
    Puis, pour finir après avoir bu la deuxième potin, qui devrait se trouver également sur scène mais une autre couleur ,peut être le vert, dirigez_vous vers le miroir, laissez le silence s'installez et excalmez vous avec votre âme tout entière .
    Pour un pus belle effet, demandez aux eclaireurs un ecran noir et attendez les applaudissements....
    J'espère que cette reponse vous conviendra pleinement et que vous prendrez autant de plaisir à jouer que moi j'en ai pris à l'ecrire .
    cordialement


    cHRISTINE ...
  • GwenieGwenie Membre
    :)
    Je pense que chaque sujet a son originalité et c'est ça qui peut donner des points. Mais la note peut beaucoup varier selon l'examinateur, encore plus que lorsque c'est une dissertation où un commentaire.
    En tout cas bon courage pour l'épreuve d'enseignement scientifique et pour l'oral de français. (et pour les révisions)
    et vive les premières L :D :D
  • Personnellement, je l'ai choisi parce que j'avais été voir la pièce après avoir étudié en classe d'Anglais Renforcé "L'étrange Cas du Dr Jekyll et Mr Hyde", donc je me suis dit "voilà ma chance !". D'ailleurs pour parler de la séquence même de ce Bac Français écrit, j'ai espéré tomber sur le théâtre, et apparemment la chance était en ma faveur. :D
  • Miss Coldplay a écrit:
    Personnellement, je l'ai choisi parce que j'avais été voir la pièce

    Quelle chance ! :)
    La majorité des élèves qui ont planché sur ce sujet n'avaient jamais entendu parler de cette pièce ni de son auteur ! De là à...

    Et t'es-tu servi d'éléments de la mise en scène que tu avais vu pour les remettre dans ta copie ?
  • Pour certains éléments oui, mais ça n'était pas vraiment possible de tout utiliser, car dans la pièce que j'ai vu, Jekyll boit la potion tout en se regardant dans le miroir, alors que dans l'invention, il la boit dans son laboratoire (comme le texte précisait qu'il se déplaçait dans sa chambre, puis dans son laboratoire, tout en passant par une courette, je ne pouvais pas reprendre ce que j'avais vu dans la représentation, dommage :/). En revanche, j'ai repris l'idée du miroir qui n'était en fait qu'un grand cadre avec des pieds pour tenir debout, mais également celle des fumigènes utilisés lors de la transformation avec une lumière verte (c'est plus une lumière laser qu'ils ont utilisé avec un bruitage de laser, je ne saurait comment expliquer le bruitage, c'est assez difficile à décrire en fait '), et l'idée d'un double (en fait, j'ai dit que le cadre était situé à côté du rideau de la scène, afin que le double de Jekyll, qui se transforme en Hyde en mettant un masque sur la tête n'apparaisse que dans le cadre, et non pas à l'extérieur de celui-ci : il y a donc deux acteurs qui interprètent en même temps Hyde, l'un derrière le cadre et l'autre devant). Je sais que l'idée d'un double peut paraître un peu inutile, mais j'ai trouvé ça original en regardant la pièce, j'ai beaucoup apprécié, car les deux acteurs avaient des mouvements synchronisés lorsqu'ils faisaient un quelconque mouvement, j'ai pensé que c'était l'un des éléments accrocheurs de la pièce. En ce qui concerne la mixture, je ne me souvenais plus de quelle couleur elle était dans la pièce que j'ai vu, mais étant donné que la couleur de celle-ci était imposée (orange), j'ai pensé au début à dire que c'était du soda à l'orange, mais je me suis vite résignée sur cette idée, car la potion devait fumer, donc j'ai finalement opté pour une soupe de carotte chaude et je me suis permis de rajouter une petite pointe d'humour "attention quand vous la prendrez à ne pas vous brûler, c'est chaud !".

    Dans l'ensemble du sujet, je l'ai trouvé relativement facile, je dirais même plus facile que tous les sujets de Bac que j'ai eu à traiter au cours de mon année de 1°L. :)
  • C'est ce sujet que j'ai pris, parce que la disserte, j'en ai fait une et depuis, je suis vaccinée et que je déteste le commentaire car je trouve que c'est très ennuyeux, trop carré à mon goût et celui-ci ne me disait rien... Restait l'écriture d'invention, un sujet que j'ai toujours pris car c'est celui qui m'a toujours paru le plus sympathique et j'adore écrire. De plus, celui-ci était vraiment facile, il m'inspirait beaucoup. J'avais pas mal d'idées, en partie grâce à la représentation de "Rhinocéros" vue en classe et aussi au théâtre moderne dans son ensemble et au théâtre antique (les masques représentant les expressions). J'ai beaucoup utilisé la lumière pour la transformation, imaginé avec précision les décors, joué avec la vidéo, le masque (pour Mr.Hyde) et les vêtements représentatifs des deux "personnalités" de Jekyll... En fait, je me suis bien éclatée, ça m'a vraiment plu de jouer les dramaturges et j'aime bien écrire des lettres, même si une partie de roman, une mini-nouvelle ou ce genre de chose me plaît beaucoup plus. C'était donc un sujet agréable, d'autant plus que c'était du théâtre, un genre relativement facile si on le compare à la poésie, par exemple. Je trouve qu'on a vraiment eu de la chance cette année, comparé à l'année dernière ou ils étaient tombés sur les réécritures et qu'en sujet d'invention, ils devaient écrire une utopie...
    On n'a vraiment pas eu à se plaindre, car pour un sujet de L, c'était simple.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.