Méthode commentaire Méthode dissertation

Bac français 2010, série L - Commentaire + corrigé

245

Réponses

  • pedro83000 a écrit:
    Bonjour, je suis un élève de première L et j'ai fait ce commentaire ce matin, ou du moins essayé... je vous donne mes axes pour que vous puissiez me rassurer ; je stresse énormément :

    I L'instauration du doute :
    A/ La situation de Geoffroy
    B/ La désorganisation des sens

    II Le personnage de Blanche :
    A/ Une apparition...
    B/ Le paradoxe posé par la confrontation du temps et de sa beauté

    III L'objectif de l'auteur : un exercice de réécriture
    A/ La réécriture du passage de L'Education sentimentale
    B/ La création d'un thème "type"' : la séparation désespérée après des retrouvailles qui s'allie à la force de l'oubli

    Pouvez vous me dire ce que vous en pensez !!!!!!
    Merci beaucoup
    J'ai fait pratiquement le même plan. Sauf que j'avais plusieurs autres analyses ;)
  • Bonjour !

    Je suis un peu angoissée à la lecture de vos plans respectifs.............
    Voici celui que j'ai proposé :

    I- Un personnage qui fuit la réalité
    a) la perte des perceptions sensorielles
    b) la fuite par la négation (et le rejet de la communication)
    c) le rêve

    II- Une réflexion interne troublé et nuancée
    a) Une pensée désordonnée
    b) Une pensée nuancée

    s'il vous plait, s'il vous plait dites moi !!

    Bonne journée !
  • Bonjour,
    J'ai moi aussi planché sur le commentaire d'Aragon, je ne connaissais pas ce texte,mais je me suis lancée;
    On m'a toujours dit que pour les réécritures le grand I c'était Une réécriture de...
    Donc voici mon plan,
    I) Une réécriture de Flaubert
    (Même sujet, même situation etc, en gros ce que j'avais déjà écrit à la question)
    II) Une sorte de "vison" de Blanche, la confusion du narrateur.

    Qu'en dites-vous ?
    Désolée de ne pas être plus précise, mais généralement, je ne fais pas vraiment de plan....
    Je pense que je n'ai pas vraiment cartonné, j'espère avoir la moyenne ou dans ces eaux là.... =)
    Merci d'avance

    Clémentine.

    Ps je suis vraiment désolée pour lorene33 qui s'est trompée de texte....
  • Bonjour !
    J'aimerai avoir votre avis sur mon plan qui me parait bancal =/

    Ma question fut : Quelle importance est accordée à Blanche dans ce passage ?

    I. Elle est maîtresse de la situation

    II. Elle a un puissant impact sur Geoffroy

    Je ne sais pas si c'est bien =|
    Je vous remercie !
  • Je remarque qu'il y a énormément de plans différents, certains ont vraiment l'air bien.
    En fait j'ai l'impression que les commentaires dépendent beaucoup de la méthode que le prof nous a apprise pendant l'année !!!!! Bonjour Iluvatar,

    tu n'as pas parlé de la réécriture qu'était le texte ?

    clem
  • Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais bon j'ai un mauvais pressentiment parce que j'ai un petit peu analysé cet extrait en mettant cette oeuvre dans le surréalisme alors qu'elle est révélatrice du nouveau-roman. Mais bon j'espère que ça ne me pénalisera pas énormément..=) En tout cas je crois qu'il est difficile de juger du niveau d'un commentaire et qu'il faut attendre sagement la note... Il y a du bon et du mauvais partout =)
  • Bonjour à tous!

    J'ai moi aussi passé mon bac ce matin; et je dois dire, qu'après la vue du sujet et le dégout que j'ai ressenti, je n'ai pas vraiment réfléchi au meilleur des plans possibles. Dites-moi ce que vous en pensez :

    Commentaire du texte D:
    Où réside la force de ce texte?

    I/ Une réécriture (donnant de la profondeur et de l'écho au texte)
    a) analogies avec Flaubert
    -temps (17-18 ans)
    -conséquences du temps: changements physiques
    -dimension nostalgique

    b) différences
    -pas démonstration concrète d'amour et de lien tactile ( / F&A)
    - + de pudeur
    - une relation d'égal à égal ( /Frédéric & Mme Arnoux = mère et fils)

    II/ Un tragique Racinien
    a) amour impossible ( schéma triangle: G. aime B qui aime le monsieur au klaxon)
    exemple: Phèdre
    b) notion de départ imminent (permet la tragédie)
    exemple: Iphigénie (Agamemnon → guerre de troie ) / Ici: B→ vivre avec Mr klaxon
    c) fatalité
    pas / Dieux, mais / à l'amour.


    Ne me ménagez pas :) Faites toutes les critiques qui vous semblent judicieuses. Merci ;)
  • Ta problématique est un peu vague, je pense...
  • tibotitiboti Membre
    Bonjour, j'ai aussi pris le commentaire et voici mon plan:


    problématique: en quoi cette réécriture remet-elle en cause les personnages du roman d'origine?


    I- INSPIRATION AMBIGUE
    a) situations simlaires
    b) incertitudes


    II-MEPRISE DE L'AUTEUR
    a) remise en cause des personnages
    b) réutilisation de citations à une fin critique



    Voila j'éspère avoir vos avis car je pense m'être planté...mal organisé... =/
    Merci d'avance.
  • C'était un commentaire composé, non comparé.
    Et un texte se vaut pour lui-même : consacrer un axe à l'aspect intertextuel me semble peu pertinent.
  • Je vois que vous annoncez votre problématique pour la plupart d'entre vous.
    Sauf que je n'ai jamais appris qu'il fallait faire ça avec un commentaire,seulement avec une dissertation.
    Donc ma question est,faut t-il annoncer la problématique avec une question ? (pour moi annoncer la problématique c'est résumer les grandes lignes du texte et ce qui en ressort/fait son originalité dans l'intro,non formuler une question).
    Au passage,j'en profite pour reposter mon plan:

    I/La soudaineté des retrouvailles
    II/L'impression d'irréalité
    III/Le rôle de la réecriture

    Mes arguments sont globalement les mêmes que dans le corrigé mais je doute de la pertinence du I...
  • Sullyvan a écrit:
    C'était un commentaire composé, non comparé.
    Et un texte se vaut pour lui-même : consacrer un axe à l'aspect intertextuel me semble peu pertinent.
    Exactement. Voilà pourquoi il ne fallait pas parler du fait qu'il s'agit d'une réécriture de l'ouvrage de Flaubert. Puisqu'on le demande dans le question sur corpus, il est idiot de le "re-dire" sur notre commentaire.
    Après moi j'ai ouvert sur la réécriture parce que sur le coup je ne voyais pas vraiment sur quoi ouvrir.
  • Bon, je me lance et présente mon plan,

    I/ une scène de séparation
    1) à travers les yeux du narrateur
    2) strate temporelle
    3) isotopie de la rupture

    II/je ne me souviens plus du titre :/
    1) un effet de surprise
    2) Blanche : Un personnage mystérieux
    3) entre passé et présent

    III/ qui exprime la difficulté de communiquer
    1) la présence du doute
    2) le mur invisible qui sépare les personnages
    3) Geoffroy, un personnage hors de la réalité
  • Bon je suis un peu rassurée car je vois que beaucoup ont vu les mêmes choses que moi, par contre je n'ai pas du tout parler de réécriture puisque c'était le commentaire QUE de ce texte et non un commentaire comparé enfin j'espère avoir raison. Par contre je viens de me rendre compte que je n'avais pas du tout de problématique >.< De toute façon j'ai jamais su en définir une clairement !
    Voici mon plan, qu'en pensez vous ? :

    I-Jeux entre souvenirs et le moment présent
    A) Un récit vivant
    -Présent + passé composé
    -Monologue intérieur du perso :
    nous donne les pensées en ''directe'' renforce impression de vivacité et d'être dans la tête du perso
    -Suspense : pensée de geoffroy entre coupé par prise de parol de Blanche et souvenirs ressurgissant + point de suspension
    B) Souvenirs
    -Réflexions sur le temps qui passe : comparaison présent et passé ...
    -...nous donne double portrait de Blanche celui d'aujourd'hui et d'avant

    II-Les illusions deviennent désillusions
    A) Doute et choque de ces retrouvailles
    -Doute sur la réalité : interrogation, tentative de justification ect
    -La réalité du temps qui a passé lui apparait → choque
    B) Illusion romanesque remis en cause
    Se rend compte que scène de roman bcp plus douloureuse dans réalité
    (j'ai pas eu le temps de développer plus j'ai finis à une minute de la fin ! =O)
  • Bonjour Iluvatar,

    tu n'as pas parlé de la réécriture qu'était le texte ?

    clem
    J'en ai parlé, mais juste dans l'intro et la conclusion, au départ je voulais consacrer une partie entière à la réécriture, mais ça ne répondait pas à ma question, et je n'en avais pas d'autres sur l'instant =/ j'ai mal géré mon temps... bref voilà, seulement dans l'intro et la conclusion ><
  • En regardant ton plan maintenant, il me parait tout a fait coherent. J'ai aussi pensé au Romantisme mais je savais pas trop si je pouvais en parler sans être hors-sujet, vu qu'il s'agit d'un texte du 20eme du coup je n'ai pas abordé cet aspect du texte et j'ai l'impression d'etre passé a coté d'une problematique majeure :(

    Voici mon plan:

    I. Sentiments des personnages
    a) Blanche
    b) Geoffroy

    II. Les Retrouvailles
    a) elles paraissent longues
    b) mais elles ne sont en fait qu'un second adieu

    III. L'Oubli
    a) Blanche laisse en lui les marques de l'Oubli
    b) Reflexion sur le temps qui passe
  • Slt j'ai un peu peur qd je vois tout vos plans.
    Voici le mien:
    I. l'art du récit
    1. la structure du texte
    2. la dramatisation

    II. Les personnages
    1. Geoffroy
    2. Blanche et l'homme de la voiture

    III. La réécriture des retrouvailles amoureuse
    1. La réécriture, la parodie
    2. Les retrouvailles avec l'être aimé
  • Pareil pour. J'ai fait une allusion au fait qu'il s'agisse d'une réécriture dans la conclusion et je m'en suis aussi servie pour l'ouverture finale. Mais pensez vous que le texte était empreint de romantisme ?
  • Bonsoir à tous, j'ai également fait le commentaire ce matin. Si vous pouvez me dire votre avis sur mon plan (négatif ou positif) ça m'aiderai. Merci d'avance (:

    Problématique: Comment l'auteur nous présent-il cette rencontre?

    I) Confusion entre réalité et imaginaire
    1- le questionnement perpetuel de Geoffroy
    2- l'aspect irréel de Blanche
    3- une rencontre sous les traits d'une fiction

    II) La fatalité de cette rencontre
    1- l'oubli (le passage du temps dévastateur)
    2- la furtivité de la rencontre
    3- un adieu définitif

    ouverture: Bruges-la-Morte de Rodenbach
  • clementine80 a écrit:
    Je remarque qu'il y a énormément de plans différents, certains ont vraiment l'air bien.
    En fait j'ai l'impression que les commentaires dépendent beaucoup de la méthode que le prof nous a apprise pendant l'année !!!!! Bonjour Iluvatar,

    tu n'as pas parlé de la réécriture qu'était le texte ?

    clem
    Je suis totalement d'accord, je pense qu'on est beaucoup influencé aussi par les lectures analytiques qu'on a fait durant l'année, qui nous pousse à avoir une aproche différente pour chacun.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.