Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

1356715

Réponses

  • Les places sont chères dans le sens où l'accès au master est difficile, ou dans le sens où les débouchés très rares ?
  • Je me pose la même question que Snowing.

    J'ai pensé également aux métiers de la culture après une formation littéraire, quelqu'un aurait-il des informations à ce propos ?
  • HumanHuman Membre
    Snowing a écrit:
    Les places sont chères dans le sens où l'accès au master est difficile, ou dans le sens où les débouchés très rares ?
    L'accès au master n'est pas difficile tant que tu travailles. En revanche, les débouchés sont très, très rares.

    Et qu'entends-tu, Lucyinthesky, par "métiers de la culture" ? C'est une formule large qui ne veut pas dire grand chose.
  • ComateenComateen Modérateur
    Dans le cas du master édition, c'est un peu différent, ils ne prennent que les plus compétents, c'est-à-dire ceux qui ont fait des stages, par exemple. Rien à voir avec le master recherche, où la licence suffit, et le choix d'un directeur de recherche qui accepte de suivre tes travaux, bien sûr.
  • Bon, ce n'est pas très encourageant, et stressant.. Sachant qu'ils faut se décider assez rapidement et faire ses choix d'orientation bientôt..
    Avec "métiers de la culture" j'entends musées, bibliothèques.
  • HumanHuman Membre
    Lucyinthesky a écrit:
    Bon, ce n'est pas très encourageant, et stressant.. Sachant qu'ils faut se décider assez rapidement et faire ses choix d'orientation bientôt..
    Avec "métiers de la culture" j'entends musées, bibliothèques.
    Musées : très peu de postes, cette faible quantité étant réservée aux personnes issues de grandes filières, telles que l'Ecole du Louvre, par exemple. La fac ne suffit pas, dans ce cas. L'accès à l'Ecole du Louvre n'est pas impossible ... avec du travail. Une amie y est entrée à bac +1. Si mes souvenirs sont bons, mieux vaut-il avoir un excellent niveau en latin ou grec ancien et de culture générale.

    Les bibliothèques : très peu de postes également. On y accède par concours d ela fonction publique, à bac +3.
  • Tu peux entrer à l'EDL à bac +0, le concours n'est pas infaisable (et il n'y a pas d'épreuves de langues anciennes à ce concours-là). Mais comme le précise souvent pauline84 dans la discussion sur l'EDL (https://www.etudes-litteraires.com/forum/topic5644-ecole-du-louvre.html), il vaut mieux assurer ses arrières en ayant à côté une formation plus "professionnalisante" avec un vrai projet derrière.
  • Bonsoir à tous !

    Je vais entrer en licence mention lettres modernes à l’université Rennes 2 en septembre prochain, et j’aurai aimé parfaire mes connaissances sur ce mode de poursuite - reprise pour moi - d’étude.
    Tout d’abord en ce qui concerne les bourses : Quand tombent-elles ? Est-ce mensuel ? Annuel ? Sur combien de mois ? Huit, le temps des cours, ou douze, sur l’année civile ?
    Ensuite, en ce qui concerne le programme : Quels sont les types de cours ? Mais surtout quels sont les œuvres à lire avant et pendant la première année ? Même si vous me direz que cela dépens, je voudrai lire les classiques, celles qui sont le plus demandées. Si vous pouviez m’aider à parcourir ce chemin empli d’aspérités…
    J’aurai aussi aimé connaître le montant des frais d’inscription, de la mutuelle étudiante de base ? Tout en prenant en compte le fait que je sois boursier à l’échelon 1.
    Pour ma part, je compte commencer l’année sur une langue en initiation, sûrement l’Italien. Y-a-t-il tout de même des cours d’Anglais ? Faut-il avoir des notions, des bases en latin, grec ou autre langue ?
    En ce qui me concerne, je suis très autonome, très motivé, je compte travailler avec assiduité ; la difficulté est-elle élevée la première année ? Le niveau augmente-t-il considérablement entre la première, la seconde et la troisième ?
    Enfin, venons aux débouchés : Qu’avez-vous fait ou qu’allez-vous faire personnellement ? J’ai lu que l’on pouvait devenir professeur, mais également professeur des écoles, comment cela se passe pour arriver à ses métiers ? Faut-il aller au delà des trois ans ? Que faut-il faire pour y accéder ?
    Je suis complètement novice à ce sujet, l’éclairage de mon sombre esprit ne fera que me rassurer, qu’avivait une lumière déjà présente.

    Merci d’avance pour vos réponses ; j’y serai très attentif.
    Bonne soirée.
  • PaigePaige Membre
    Tout d’abord en ce qui concerne les bourses : Quand tombent-elles ? Est-ce mensuel ? Annuel ? Sur combien de mois ? Huit, le temps des cours, ou douze, sur l’année civile ?
    La bourse de l'enseignement supérieure est délivrée au environ de mi-octobre, pour la totalité de ton année.
    Par contre, si tu as une bourse au mérite ( 1800 € ) : c'est chaque mois sur l'année scolaire type " lycéenne ". Soit d'octobre ( fin septembre quoi ) à juin, soit 200 € par mois. Tu obtiens cette bourse si tu as la mention très bien au bac.
    J’aurai aussi aimé connaître le montant des frais d’inscription, de la mutuelle étudiante de base ? Tout en prenant en compte le fait que je sois boursier à l’échelon 1.
    Gratuit pour toi :), en tant que boursier. Avant il fallait avancer l'argent, maintenant ce n'est même plus le cas.
    Enfin, venons aux débouchés : Qu’avez-vous fait ou qu’allez-vous faire personnellement ? J’ai lu que l’on pouvait devenir professeur, mais également professeur des écoles, comment cela se passe pour arriver à ses métiers ? Faut-il aller au delà des trois ans ? Que faut-il faire pour y accéder ?
    Pour devenir professeur, prochainement un master 1 puis un master 2 ( avec des stages ) : soit 5 ans d'études. Cela est valable pour le concours du CAPES ( pour enseigner aux lycéens - collégiens ) et le concours CAPE pour devenir professeur des écoles.
  • Bonjour,
    Les bourses sur critères sociaux sont payés pour l'instant sur 9 mois à partir du mois d'octobre.(Les syndicats étudiants réclament un dixième mois)
    Les frais d'inscription et la sécurité sociale étudiante sont gratuits. Si tu perçois l'APL de la CAF, l'allocation sera plus élevée.
    Le nombre d'heures de cours en fac de lettres modernes est variable suivant les universités.
    Pour moi ce fut entre 14 et 16 h de cours par semaine, mais beaucoup de temps passé à la BU pour effectuer des recherches pour les exposés et dissertations.En ce qui concerne le latin, il existe un cours pour débutants et initiés.Un seul cours de langue,2h par semaine.
    Si tu as d'autres questions, n'hésite pas à les poser.
  • La plaquette de la licence à Rennes : http://www.univ-rennes2.fr/
  • Merci à tous pour vos premières réponses!
    Je n'ai que peu de temps ce soir, mais j'essayerai de faire dans la précision, et vous relancer ultérieurement, très vite ;
    Bonne soirée. Bonsoir à tous !

    Je vais entrer en licence mention lettres modernes à l’université Rennes 2 en septembre prochain, et j’aurai aimé parfaire mes connaissances sur ce mode de poursuite - reprise pour moi - d’étude.
    Tout d’abord en ce qui concerne les bourses : Quand tombent-elles ? Est-ce mensuel ? Annuel ? Sur combien de mois ? Huit, le temps des cours, ou douze, sur l’année civile ?
    Ensuite, en ce qui concerne le programme : Quels sont les types de cours ? Mais surtout quels sont les œuvres à lire avant et pendant la première année ? Même si vous me direz que cela dépens, je voudrai lire les classiques, celles qui sont le plus demandées. Si vous pouviez m’aider à parcourir ce chemin empli d’aspérités…
    J’aurai aussi aimé connaître le montant des frais d’inscription, de la mutuelle étudiante de base ? Tout en prenant en compte le fait que je sois boursier à l’échelon 1.
    Pour ma part, je compte commencer l’année sur une langue en initiation, sûrement l’Italien. Y-a-t-il tout de même des cours d’Anglais ? Faut-il avoir des notions, des bases en latin, grec ou autre langue ?
    En ce qui me concerne, je suis très autonome, très motivé, je compte travailler avec assiduité ; la difficulté est-elle élevée la première année ? Le niveau augmente-t-il considérablement entre la première, la seconde et la troisième ?
    Enfin, venons aux débouchés : Qu’avez-vous fait ou qu’allez-vous faire personnellement ? J’ai lu que l’on pouvait devenir professeur, mais également professeur des écoles, comment cela se passe pour arriver à ses métiers ? Faut-il aller au delà des trois ans ? Que faut-il faire pour y accéder ?
    Je suis complètement novice à ce sujet, l’éclairage de mon sombre esprit ne fera que me rassurer, qu’avivait une lumière déjà présente.

    Merci d’avance pour vos réponses ; j’y serai très attentif.
    Bonne soirée.
  • Que de questions, Seb!!!

    Pour les bourses, je n'y connais rien (ça, c'est fait).
    Pour ce qui concerne la difficulté, ce n'est pas infaisable du tout, si tu travailles avec assiduité, tu l'auras, c'est sûr, par la suite, ne relâche pas tes efforts, et ça ira très bien. Pas besoin de travailler plus de 8 heures par jour (et pas besoin de bosser le week-end, sauf si tu vises la mention très bien).
    Tes frais d'inscription te seront, je pense, intégralement remboursés, si tu t'inscris ds une fac publique.
    Pour ce qui est de l'enseignement, tu auras des CM de littérature française, comparée, des TD de littérature française et comparée, des TD d'ancien français, de grammaire, de linguistique, de latin et de langue vivante. En première année, on commence par les bases, pas de panique, il suffit de suivre le rythme (car la difficulté va en s'accroissant).
    Quant aux oeuvres à lire, nous avons proposé avec 76man une liste à peu près exhaustive des incontournables (sur ce forum, cherche à "incontournables de la littérature française") qui ne seront pas les livres que tu vas forcément étudier, mais qui sont ceux qui forment le socle commun d'un bon étudiant.
    Je te souhaite bon courage et surtout, beaucoup de plaisir!
  • Concernant les bourses, le traitement en est mensuel, généralement à la fin du mois. Leur calendrier est fixé sur celui du calendrier scolaire: elles vont donc d'octobre à juin (le premier traitement étant versé fin octobre, si je ne me trompe pas).
    En étant boursier, tu bénéficies d'une quasi gratuité (il y a environ 5 euros à payer) pour les inscriptions à l'université, et du remboursement complet de ton adhésion à une mutuelle étudiante.

    Pour le reste, Foedor a fourni il me semble des réponses assez complètes :)

    Bonne continuation !
  • Merci beaucoup à tous pour votre attention !

    Juste une petite question pour le moment qui me vient en vous lisant : la littérature comparée, en quoi cela consiste exactement ?

    Bonne journée, et merci encore.
  • TennoTenno Membre
    sebdu35 a écrit:
    Merci beaucoup à tous pour votre attention !

    Juste une petite question pour le moment qui me vient en vous lisant : la littérature comparée, en quoi cela consiste exactement ?

    Bonne journée, et merci encore.
    Bonjour,

    C'est simple (à expliquer =D).
    Tu prends un thème (par exemple l'amour) et tu l'étudies dans 3-4 œuvres européennes pour mesurer les différences, les points communs.
    - Roméo et Juliette de Shakespeare, par exemple pour l'anglais ;
    - Tristan et Iseult de Béroul pour le français ;
    - Et puis... allez, au pif, le Guépard de Lampedusa pour l'italien.

    C'est pour te donner une idée globale, c'est plus fin que cela.

    Cordialement. =)
  • Pour compléter la réponse de Tenno, ta question a été déplacée dans cette discussion plus développée. :)
  • Bonjour à tous et à toutes !

    Je viens de finir un DUT GEA avec brio après m'être ramassée en droit (Je l'ai pas eu avec un peu plus de 9 de moyennes... j'avoue ne pas m'être donnée les moyens, avoir complètement déprimée sans pouvoir être intégré et n'avoir pas supporté la pseudo-compétition de la filière droit de Reims).

    Du coup, j'aimerai m'orienter l'année prochaine vers une L3, voir L2, de Lettres à Toulon.

    J'adore les livres, la lecture (même s'il ne s'agit pas sans cesse de grands monuments, chacun ses goûts après...) et surtout, j'aime ECRIRE. J'ai plusieurs romans à l'oeuvre dans un style qui reste moderne et fantastique.

    J'aimerai m'orienter vers le métier de professeur de littérature, dans le supérieur de préférence, mais en lycée pourquoi pas . (donc concours).

    Je sais pas si dans les autres facs c'est pareil, mais à Toulon, ils offrent des cours de préparation au CAPES en master, d'ailleurs celui qui m'intéresse est "Master Langues Littératures et Civilisations Spé. Imaginaires et genèses littéraires " car j'aimerai aussi m'ouvrir sur les métiers du livres.

    Seulement, j'avoue que ma culture littéraire est assez limitée, les grands grands classiques je dirais mais à vrai dire, je n'avais pas le temps, durant ma scolarité (ces trois dernières années) de me cultiver à ce niveau. Mon DUT m'a pris beaucoup de temps et d'énergie.

    Aussi, j'ai fait un Bac ES, je suis travailleuse quand j'aime, mais je ne fais que le strict minimum quand je déteste quelque chose :p (chacun ses défauts).

    Quelques sont les livres que vous me conseillez ? Y a-t-il des élèves, anciens élèves de Toulon ? Quelles peuvent être les options intéressantes en Licence de Lettres ? (on sait jamais, je ne connais pas les options à Toulon, si elles sont présentées, pourquoi pas).

    Je vous remercie, et en espérant vous lire bientôt.
  • Bonjour à tous ! :)

    Je recherche des étudiants en lettres modernes afin d'avoir leur avis sur cette licence, compte tenu que l'année prochaine je suis acceptée en lettres modernes à la sorbonne (paris 4) .

    Merci d'avance !
  • Je ne sais pas si on peut avoir un avis sur la licence de lettres modernes dans l'absolu, ça dépend beaucoup de la fac dans laquelle on va, de ce qu'on en attend, et de ce qu'on y fait!
    Pour Paris IV... il paraît que ce n'est pas mieux organisé que dans les autres facs, de Province ou de Paris, mais je sais qu'il y a de sacrées pointures en matière de littérature et de grammaire là-bas.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.