Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour à tous tout d'abord !
Alors voilà j'ai un commentaire à faire sur la mort de javert extrait des Misérables de V. Hugo, mon plan est fait mais pour faire mon introduction (je me suis informée de ce qui doit y figurer) je ne comprends pas ce que veut dire "entrée en matière", pourriez-vous m'indiquer ce qui doit y figurer ? ou me donner un exemple précis et clair ?
Merci à ceux qui pourront m'aider.
Mots clés :

Réponses

  • Entrée en matière c'est présenter l'extrait dans l'ensemble du livre; l'auteur etc et ceci de la façon la moins artificielle possible
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour angelic09,

    Va voir la fiche de méthode du commentaire composé
    ici.
    Regarde surtout ce qui concerne l'introduction.
    Entrée en matière est synonyme de situation.
    Ici il faudrait présenter rapidement la finalité des Misérables, puis situer l'extrait dans l'oeuvre...
  • Jean-Luc, bonjour !
    Peut-on traduire "finalité" par "problématique" ?
    Le mot finalité est-il à comprendre dans une portée littéraire, philosophique, sociologique ?
    J'ai un peu de mal à cerner ce mot quelque peu vague et trop générique

    Par ailleurs, éclairez ma lanterne sur cette fameuse "problématique" qui est devenue je ne sais pourquoi, le terme à la mode chez les profs de lettres avec les fameux "axes" du texte. Voudrait-on nous faire prendre le cours de français pour un cours de maths ?
    Vous avez compris bien sûr que je ne vous demande pas là une définition "scolaire" étant suffisament éclairée sur ce plan par les Fiches du site :)
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Léah,

    A mon sens, il ne s'agit pas de synonymes.
    La finalité est une intention (déclarée ou non) de l'auteur.
    La portée est le résultat objectif de ce choix.
    Par ex. Voltaire développe une finalité satirique (philosophique au sens du XVIIIe siècle) dans ses Contes. Dans les Misérables, Hugo dénonce la damnation sociale...
    La problématique (formulée comme une question) est l'épine dorsale de l'analyse du texte, la question à laquelle je vais essayer de répondre par mes axes de lecture. Ainsi elle peut consister à retrouver la finalité du texte, à apprécier sa portée, mais aussi se borner à n'examiner qu'un de ses aspects remarquables.
    Dans cet extrait des Misérables, je peux rechercher comment Hugo aborde l'injustice du droit, ou les oppositions entre conscience et lois ou la place faite à l'homme dans une société ou le devoir de désobéissance civique ou...

    L'enseignement actuel est fort imbibé de linguistique et de structuralisme, d'où la prédominance de ces notions qui ne sont pas négatives même si elles se révèlent restrictives et parfois stérilisantes : elles obligent l'étudiant à une analyse objective avant les réactions et l'appréciation subjectives. Il est vrai aussi que ce type d'analyse peut tuer le plaisir de lire et inhiber l'acquisition d'un culture humaine.
  • Merci Jean-Luc pour la finalité, oui c'est sans doute le mot qui m'a gênée sinon bien sûr pour la vision globale d'un livre
    Je comprends mieux aussi le pourquoi de ces fameux axes, et pourquoi la plupart du temps les étudiants ici bâtissent un plan avant que de songer au contenu ou aux idées
    Et je comprends pourquoi cette histoire me gêne tant aux entournures ! Préférant une démarche plus "désordonnée" d'approche du texte, mais qui finit toujours par se structurer à partir des éléments essentiels du texte, qui est quand même là pour que le lecteur réagisse
    Travailler sur l'expression humaine subjective avec des filtres objectifs, quelle erreur en effet
    Mais scolairement parlant faut bien faire avec
    Certes ces notions ne sont pas négatives, mais elles ne devraient pas être prédominantes.
  • Merci a vous deux.
    Mais 2 questions ( posée par notre prof) sont:
    Quelle importance est accordée dans ce texte au thème de l'obscurité?
    queks élléments contribuent à donner à ce texte une dimension fantastique?
    Ceux sont donc mes problématiques?
    Et le deux axes ou parties de mon plan?
    :/
  • Déjà pour répondre il faudrait le texte !
  • ok aussi dit aussi tôt fait:
    Texte :

    Javert pencha la tête et regarda. Tout était noir. On ne distinguait
    rien. On entendait un bruit d’écume ; mais on ne voyait pas la rivière.
    Par instants, dans cette profondeur vertigineuse, une lueur apparaissait
    et serpentait vaguement, l’eau ayant cette puissance, dans la nuit
    la plus complète, de prendre la lumière on ne sait où et de la changer
    en couleuvre. La lueur s’évanouissait, et tout redevenait indistinct.
    L’immensité semblait ouverte là. Ce qu’on avait au-dessous de soi, ce
    n’était pas de l’eau, c’était du gouffre. Le mur du quai, abrupt, confus,
    mêlé à la vapeur, tout de suite dérobé, faisait l’effet d’un escarpement
    de l’infini.

    On ne voyait rien, mais on sentait la froideur hostile de l’eau et
    l’odeur fade des pierres mouillées. Un souffle farouche montait de cet
    abîme. Le grossissement du fleuve plutôt deviné qu’aperçu, le
    tragique chuchotement du flot, l’énormité lugubre des arches du pont,
    la chute imaginable dans ce vide sombre, toute cette ombre était
    pleine d’horreur.

    Javert demeura quelques minutes immobile, regardant cette ouverture
    de ténèbres ; il considérait l’invisible avec une fixité qui ressemblait
    à de l’attention. L’eau bruissait. Tout à coup, il ôta son chapeau
    et le posa sur le rebord du quai. Un moment après, une figure haute et
    noire, que de loin quelque passant at-tardé eût pu prendre pour un
    fantôme, apparut debout sur le pa-rapet, se courba vers la Seine, puis
    se redressa, et tomba droite dans les ténèbres ; il y eut un clapotement
    sourd, et l’ombre seule fut dans le secret des convulsions de cette
    forme obscure disparue sous l’eau.
  • Eh bien quels sont les éléments qui donnent à ce texte une dimension fantastique ?
    Quelle importance est accordée à l'obscurité ?
  • j'ai relevé ces éléments, je voudrais etre sure d'avoir compris, ces deux questions sont mes problématiques et mes axes de commentaire?
  • Non ce sont des pistes qu'a donné votre prof pour vous aider sur l'analyse stylistique
    Relis ce qu'a dit Jean-Luc sur problématique et axes

    La problématique (formulée comme une question) est l'épine dorsale de l'analyse du texte, la question à laquelle je vais essayer de répondre par mes axes de lecture. Ainsi elle peut consister à retrouver la finalité du texte, à apprécier sa portée, mais aussi se borner à n'examiner qu'un de ses aspects remarquables.
    Dans cet extrait des Misérables, je peux rechercher comment Hugo aborde l'injustice du droit, ou les oppositions entre conscience et lois ou la place faite à l'homme dans une société ou le devoir de désobéissance civique ou...

    Il faut aussi présenter le texte dans l'action, pourquoi Javert se suicide-t-il ?
    Mais tu peux tout-à-fait t'appuyer sur fantastique et obscurité pour trouver les axes (surtout l'obscurité)
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    Ces deux questions de ton professeur sont destinées à te mettre sur la voie. En aucun cas il ne s'agit d'une problématique. Tu peux en faire des axes.

    La problématique doit être rattachée à la signification générale du roman.
    Javert est un policier intègre, c'est l'incarnation de la Loi dans toute sa rigueur, mais il est au service d'un pouvoir injuste ou plutôt inhumain. Hugo qui peint au moyen de puissantes antithèses nous fait vivre de l'extérieur le drame de conscience que vit le policier. En effet, Jean Valjean a précédemment sauvé la vie de Javert. Quand le policier a remis la main sur l'ancien forçat à la sortie des égouts de Paris, il est déchiré entre son devoir et sa dette. Ses convictions vacillent. Cet homme rigide est désemparé.

    Cet extrait rapporte le suicide solitaire du policier.

    La problématique pourrait être : comment Hugo dramatise la fin du personnage ?

    Tes axes pourraient être
    1 l'obscurité, l'abîme
    2 l'eau, le fleuve
    qui créent un climat fantastique et mortuaire
    3 le passage à l'acte
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.