Grammaire du français

Exercice de lexicologie

Bonsoir,

J'ai un TD avec un exercice que je n'arrive pas à terminer.

Précisez en quoi consiste la relation qui unit les mots ou expressions dans chacune des listes:

1/ aigu, pointu, piquant, acéré, perçant --< synonymes?

2/ allocution/allocation, précepteur/percepteur, conjecture/conjoncture (il y a un phonème qui change d'un mot à l'autre, mais je ne connais pas le terme exact)

3/flamme, flammé, flammèche, flammerolle, enflammer, inflammable → dérivation grammaticale?

4/porter, apporter, comporter, déporter, emporter, rapporter → dérivation verbale?

5/ une maladie du coeur, avoir le coeur barbouillé, un coeur de laitue, couper à coeur, un bourreau des coeurs → expressions ou métaphores?

6/maquereau, bouquin, boulevard, mannequin, colza, ramequin, layette, ruban (celui-là je ne vois même pas le rapport entre les mots!)

7/ mettre la main à la pâte, les pieds dans le même plat, les bouchées doubles, la charrue avant les boeufs.

Merci d'avance pour votre aide!
Je continue mon TD, d'autres exercices m'attendent!!

Oummi

Réponses

  • Bonsoir,

    2/ allocution/allocation, précepteur/percepteur, conjecture/conjoncture
    On peut peut-être parler de paronomase, ou rapprochement des sonorités...

    3/flamme, flammé, flammèche, flammerolle, enflammer, inflammable
    Ces mots appartiennent à la même famille.

    4/porter, apporter, comporter, porter, emporter, rapporter
    Même radical (=porter) avec ajout d'un préfixe différent.

    5/ une maladie du cœur, avoir le cœur barbouillé, un coeur de laitue, couper à cœur, un bourreau des cœurs
    Expressions composées autour du mot "cœur".

    6/maquereau, bouquin, boulevard, mannequin, colza, ramequin, layette, ruban.
    ?

    Cordialement,
    Zadek
  • 6/ maquereau, bouquin, boulevard, mannequin, colza, ramequin, layette, ruban.
    Ne sont-ils pas tous d'origine étrangère ?
  • JehanJehan Modérateur
    2/ allocution/allocation, précepteur/percepteur, conjecture/conjoncture.
    Deux mots de sonorités proches sont appelés des paronymes.
    6/ maquereau, bouquin, boulevard, mannequin, colza, ramequin, layette, ruban.
    Ce sont des mots d'origine néerlandaise !
  • Ne peut-on pas parler de paronomase ?
  • Bonsoir Zadek,

    Tu aurais raison si ces mots étaient rapprochés dans une phrase, par exemple :
    - Le président a fait une allocution et pour cela a touché une grosse allocation.
    ou
    - L'allocation de l'allocution a été conséquente !

    Sinon, cela reste au niveau de la paronymie ; les mots sont paronymes.

    Vois cette fiche du site.

    Muriel
  • JehanJehan Modérateur
    Pour être précis :

    La paronomase est le nom du procédé de style consistant à rapprocher des mots de sonorité proche dans un texte ou dans une expression : "Tu parles, Charles !"...

    Citation du TLF : "Le rapprochement des mots chat et rat dans le proverbe: "À bon chat bon rat" constitue ce que la rhétorique ancienne appelait une paronomase, à ne pas confondre avec paronyme."

    On ne demande pas ici le nom d'un effet de style, mais le nom de la relation entre les mots de la liste. Cette relation se nomme paronymie.

    PS - Bonsoir, Muriel... :) Votre message s'est affiché pendant que je tapais le mien.
    Je vois que nous sommes d'accord !
  • Merci bien pour tous ces éclaircissements ! J'aurais du m'en douter, étant donné que j'ai appris ce procédé parmi les figures de rhétorique...
  • Merci beaucoup pour vos réponses, de mon côté j'avais continué mes recherches et avis trouvé quelques uns.

    J'ai un autre exercice, extrait de Mon père et ses verres de Bobby Lapointe, et je dois relever les jeux de mots et analyser leurs mécanisme:

    Mon père est marinier
    Dans cette péniche
    Ma mère dit la paix niche
    Dans ce mari niais

    Ma mère est habile
    Mais ma bile est amère
    Car mon père et ses verres
    Ont les pieds fragiles

    Mon travail:
    Ce sont des rimes embrassées dans lesquelles l'auteur joue avec des groupes de mots homophones et il y a ambiguité pour le locuteur. On parle alors de métanalyse non lexicalisée.


    Est-ce juste? Avez-vous des remarques?

    Vous savez, je suis en 1ère année de licence de lettres modernes, et je n'ai pas eu mon bac mais le DAEU, j'ai donc des lacunes, mais je persévère, je suis très motivée.
    Et ce site m'a beaucoup aidée!!
    -→ un grand merci à vous tous!

    Oummi
  • JehanJehan Modérateur
    Ah ! Ce bon vieux Boby Lapointe...

    Mon père est marinier
    Dans cette péniche
    Ma mère dit la paix niche
    Dans ce mari niais


    Dans cette strophe, on peut effectivement parler de jeux de mots
    avec des groupes de mots homophones.
    Je dirais qu'il y a équivoque entre "marinier" et "mari niais" ,
    entre "péniche" et "paix niche", mais je n'irais pas jusqu'à parler de
    métanalyse, comme dans le célèbre "pas tibulaire, mais presque" de Coluche.
    Car aucun mot n'est ici faussement coupé.
    C'est l'auditeur qui peut hésiter un instant sur l'emplacement des coupures,
    du fait de l'équivoque sonore.

    Ma mère est habile
    Mais ma bile est amère


    Ici, pas d'homophonie, mais permutation de sons d'un vers à l'autre :
    Contrepèterie.

    Car mon père et ses verres
    Ont les pieds fragiles


    Ici, le groupe sujet "Mon père et ses verres" produit un effet de zeugma.
    Boby met sur un même plan syntaxique les pieds de son père (sens propre*)
    et les pieds des verres (sens figuré, catachrèse).
    Il attribue à la fois à son père et aux verres les mêmes "pieds fragiles".

    * (Surtout si les pieds sont lavés...) ;)
  • Merci pour vos réponses.

    Et n'ya t-il pas un jeu de mot entre :

    mon père et ses verres
    → mon père est sévère?

    une équivoque, le locuteur a un doute sur le sens?

    Oummi
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Oui, c'est exact.
    Tant que le vers suivant n'est pas prononcé,
    avec "Mon père et ses verres", on reste dans l"équivoque.
    Dire que c'est le titre même de la chanson, et que je l'avais oublié !
  • Merci!!

    Bonne nuit!

    Oummi
  • Et entre les "ma" et "ta" même dus à la liaison :
    Ma mère est habile
    Mais ma bile est amère
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.