Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour,

Mon sujet de dissertation est le suivant: "La tragédie de Shakespeare aurait-elle pu ou dû s'intituler Juliette et Roméo ?"

J'ai quelques idées ( Juliette semble être la véritable héroïne car c'est elle qui prend des initiatives, c'est elle qui fait preuve de courage et qui essaie de retrouver Roméo; elle est plus mature et plus raisonnée que Roméo) qui justifient le fait que Juliette puisse être, dans le titre, avant Roméo, mais je ne sais pas trop comment je pourrais faire la différence entre "aurait pu" et "aurait dû".
Dire que Shakespeare aurait dû intituler sa pièce Juliette et Roméo, n'est-ce pas considérer qu'il a fait une erreur en l'appelant autrement?

J'espère que quelqu'un pourra m'éclairer...
Merci
«1

Réponses

  • Les profs ne savent vraiment plus quoi inventer comme sujet.
    On pourrait extrapoler à l'infini avec des "si l'auteur avait écrit ceci", "si l'auteur avait dit cela"...

    Bah c'est surtout assez prétentieux de dire qu'il aurait dû faire comme ça et pas autrement... Jusqu'à preuve du contraire, c'est lui l'auteur (enfin à quelques détails près pour Shakespeare mais passons).

    A la rigueur, tu peux faire une partie sur l'importance de chaque personnage, une deuxième sur un titre, et une troisième sur l'autre, sans prendre parti. C'est stupide, ça fait une thèse/antithèse sans synthèse, mais je ne vois rien d'autre pour le moment... Ça va peut-être venir! :D
  • Merci pour ta réponse. En effet je pense qu'il est judicieux de ne pas trop prendre position sur la question. En tout cas, ce sujet c'est un peu prise de tête!
  • Non, tu ne peux pas et ne dois pas prendre position: tes arguments, même s'ils sont solides, pourraient être réfutés par la simple renommée de l'auteur. C'est trop risqué à mon goût.
  • Bien sûr que non. Depuis le Jardin d'Eden et jusqu'au règne de la Reine Vierge en Angleterre (et encore plus tard!) l'homme étant considéré supérieur, il fut normal que son nom précède le nom de sa mie dans le tire d'une pièce.
  • Voilà donc un argument qui peut jouer pour ton antithèse! ;)
  • Dans la liste de personnages d'une pièce (Mariage de Figaro par exemple) on voit l'ordre Homme/Femme respecté dans le théâtre classique.
    COMTE ALMAVIVA
    COMTESSE
    FIGARO
    SUZANNE
    etc.

    Dans l'Opéra de Mozart aussi la condition sociale est observée (comme suggère d'ailleurs la liste précitée). Si deux monsieurs ont la même voix (Baryton-Basse disons), le Seigneur est mis plus haut dans la partition que le serviteur, même si ses notes ont tendance à être plus graves!
  • Merci beaucoup pour ces précisions. Je pense faire le plan suivant:

    I/ Ce qui justifie le titre Roméo et Juliette
    II/ Mais possibilité du titre Juliette et Roméo
    III/ La pièce aurait dû s'intituler Juliette et Roméo si l'on considère que Juliette a un rôle plus important que Roméo.
  • pu
    et


    ou

    pu
    ou


    ?
  • Le problème, c'est que tu repars avec des "si"...
    Plan difficile à développer, j'aimerai bien voir comment tu t'en es sorti...
    Pas évident!
  • Ah ? J'ai exactement le même sujet... Pour moi il est certain qu'il aurait pu, bien sûr, mais beaucoup moins qu'il aurait dû... Voilà le plan que je propose et sur lequel je voudrais vos avis…

    La pièce de Shakespeare Roméo et Juliette aurait-elle pu, ou dû, s’intituler Juliette et Roméo ?

    I. Arguments en faveur de Roméo et Juliette

    - Juliette n’apparaît qu’après Roméo dans la pièce
    - Incidence de l’époque avec les femmes inférieures aux hommes donc qui sont nommées après (cf. message #5 de JSC)

    II. Arguments en faveur de Juliette et Roméo


    - Importance de Juliette par rapport à Roméo (nombre d’apparition, de répliques dans la pièce, nature des décisions prises et des actions de l’une et de l’autre…)

    III. L’importance du « et »

    Ce qui fait de ce titre R&J un titre marquant c’est grâce à la présence de ce « et ». Par exemple, si le titre de la pièce avait été Amour interdit à Vérone (dsl, je n’ai pas cherché bien loin), il n’aurait pas autant contribué à créer le mythe. En effet, ce « et » illustre toute la puissance de l’amour des deux amants qui malgré la haine de leurs familles s’aiment jusqu’à la mort !

    Je n’ai aucun problème avec mon III, en brodant un peu j’arrive avoir une bonne page manuscrite (eh oui, je l’ai déjà rédigé tant les idées se bousculaient dans ma petite tête….) Mais pour ce qui est du I et du II, je manque hélas d’argument… Voilà où j’en suis pour le moment, je vous préviens en cas d’évolution du travail sub-décrit.
  • De nombreuses oeuvres mettent en premier le nom du personnage masculin: Tristan et Yseult, Pyrame et Thisbé, etc.
    Ça peut jouer pour ton I, en faisant référence à al tradition antique et au mythe moyennageux.
    Je réfléchis à ton II. ;)

    "...Car jamais aventure ne fut plus douloureuse que celle de Juliette et de son Roméo."
    Derniers mots de la pièce...
  • Merci d'avoir répondu et aussi rapidement !!! J'avais pensé à cette citation mais je n'était pas sûre que le fait que le prénom de Roméo viennent après celui de Juliette ne soit pas dû à la traduction ! vérification faite, (=> Roméo and Juliet) l'ordre est bien le même dans la pièce originale. Si il y a de nouvelles idées pour étoffer mon plan, je suis preneuse… ;)
  • Oregann a écrit:
    "...Car jamais aventure ne fut plus douloureuse que celle de Juliette et de son Roméo."
    Derniers mots de la pièce...
    Oreg! Ce n'est rein à voir avec l'importance rélative des personnages: c'est simplement pour faire une rime!

    For never was a story of more woe
    Than this of Juliet and her Romeo.
  • C'était juste une idée, ne sois pas outré...
    Peut importe, rime ou pas, Shakespeare avait à sa disposition tous les mots de la langue anglaise, et il a choisi ceux-là précisément...
  • Je te défie de trouver un mot en anglais avec les sens "douleur" qui est le rime de Juliet. :|

    Romeo & Juliet,
    'Twas in a café where they met.
    He had no money to pay the debt,
    So Romé-owed what Juli-ate.

    Intraduisible aussi en français.
  • on s'égare là...
  • Shakespeare a hérité le titre; il n'avait rien à décider!
    En 1562, Arthur Brooke fait publier "The Tragical History of Romeo and Juliet".
    La seule vraie différence entre les deux textes est que la riomance dure 2 mois dans l'original et WS l'a comprimée en cinq jours (ou deux heures "two hours' traffic"). :D
  • C’est vrai mais ça, on s’en fiche. On parle de la signification, de la connotation, du titre lui-même, on ne cherche pas à savoir d’où il vient…
  • OK 'Je m'en fiche' aussi et ne répondrai plus dans ce fil.
    Bonne nuit.
  • Oh ! Cruel... désolée je ne voulais pas te vexer, juste te (r)amener à m’aider sur mon plan (ce qui, j’en conviens, est tout à fait égoïste…). Encore dsl, et merci quand même (on essaye de se racheter comme on peut… :/)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.