Pour éprouver du plaisir au théâtre, le spectateur doit-il prendre pour vraie l'action représentée ?

Bonjour à tous,

voilà j'ai un sujet d'invention à réaliser sur le thème du théâtre et j'avoue manquer d'arguments pour ce sujet. Si vous préférez répondre à ma question sous forme de dissertation, en voici le sujet :

Pour éprouver du plaisir au théâtre, le spectateur doit-il prendre pour vraie l'action représentée ?

OUI :

- connivence avec le ou les personnages
- identification éventuelle au personnage
... je n'ai plus d'idées

NON :

- Là, les idées me manquent cruellement.

Voilà, je pense n'avoir rien oublié et j'espère obtenir des réponses.
Merci

Réponses

  • connivence avec le ou les personnages
    - identification éventuelle au personnage

    C'est la même chose ! pour être de connivence avec quelqu'un, il faut plus ou moins sinon s'identifier à lui, du moins avoir de nombreuses affinités
  • NON:
    Théâtre de l'absurde (Ubu Roi).
    Gogol Le Révizor est une vision du monde plutôt qu'une représentation.
    L'Amour de Trois Oranges est une allégorie (cf les Masques du XVIIè s.)
    Les pièces satiriques représente une représentation de la réalité, non pas la réalité elle-même (discutable).

    Ne faut-il pas aussi explorer la nature de "plaisir"?
  • Merci beaucoup pour certaines idées. Effectivement, je pense aussi qu'il faut utiliser ce qu'est le plaisir et la subjectivité de celui-ci.
    Cependant, je manque encore d'arguments et il faudra qu'un thèse domine à la fin, et je ne sais pas encore laquelle.Personne n'a d'idée ?

    S'il vous plaît, j'ai vraiment besoin d'arguments pour faire ce sujet.
  • Bonjour, rina.
    Personne que toi peut savoir ce que tu as lu et ce que tu en aurais compris par rapport à ce thème....
    Si tu nous avançais tes idées pour l'élaboration, peut-être tu attirais des réactions.
  • En fait, ma culture théâtrale est assez limitée, surtout en tant que spectateur. je n'ai été voir que le médecin malgré lui de Molière et je me suis beaucoup amusée sans pour autant prendre l'histoire pour vraie.

    Je pense que la notion de plaisir est subjective. Chaque personne a une conception différente du plaisir et des centres d'intérêts différents ce qui influe sur les paramètres du "plaisir".

    Il me semble qu'on peut éprouver du plaisir sans pour autant prendre l'histoire pour vraie notamment dans les pièces comiques et satiriques. Cependant, je manque encore d'arguments pour cette partie comme dans l'autre.

    D'un autre côté, le plaisir peut venir de l'identification totale au personnage, ressentir ses émotions ...

    Après, je bloque car mes arguments sont restreints.Voilà, j'ai donné me pistes mais ensuite, je manque d'arguments pour appuyer mes différentes thèses.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.