Bac blanc de français - Réviser la veille de l'épreuve

Bonjour a tous ,

Voila demain j'ai mon bac blanc de francais avec 9 textes que j'avais a preparer et que je sais assez bien mais j'ai des fois quelques oublis au niveau de certain texte que je vourdrais combler mais je me demande si il faut reviser le dernier jour car plusieurs personnes m'ont conseiller de ne pas trop reviser la veille et de plutot aller me changer les idées et d'autres encore m'ont dis de ne reviser qu'un peu le soir pour me reapproprier les texte avant de dormir .

Quel est votre avis sur la question ?

Merci a tous pour toutes vos reponce d'avance :D
«1

Réponses

  • Puisque tu les as déjà en tête, le mieux : tu te changes les idées la veille ; et tu revois ça tôt le matin de l'épreuve, si tu es du matin ; ou avnat de t'endormi si tu es du soir ; le mieux c'est quand même le matin car tu es sûr de te limiter dans le temps et de ne pas y passer la nuit
    Ne panique pas, ce qu'on a l'impression d'avoir oublié reste en fait dans la mémoire ; et ça reviendra quand ça sera sollicité !
  • NOOON ! ne jamais réviser la veille ! relire en diagonale à la limite des commentaires mais vite fait, ça, ça passe mais bosser il est clair que non .

    Moi je sais que la veille de mon oral de bac je vais pas réviser parce c'est ce que je fait depuis le mois de septembre ! je vai plutot faire du vélo ;)

    allé biiiiiiz !! :)
  • En théorie, au plus tu révises, au mieux c'est...
    Facile de dire qu'il ne faut pas réviser la veille, mais lorsque l'on stresse, il vaut mieux parfois s'assurer de certains détails. On ne travaille jamais trop: n'oublie pas que le bac, c'est 85% de par coeur...
    Ceci dit, il faut aussi savoir s'aménager des moments de détente.
    Bon courage! :)
  • Non !!!! Mis à part si tu es en ES là tu fais comme tu veux !!!
  • Ta méthode ne convient pas obligatoirement aux autres. L'important, c'est que chacun fasse ce qui le prépare au mieux.
  • J'ai une question qui peut rejoindre celle-là, mais par rapport à l'écrit.

    Demain j'ai l'écrit du bac blanc de français.
    Déjà j'ai l'impression qu'il y a plus de travail en ce qui concerne l'oral, mais en gros, que dois-je faire maintenant, la veille ?
    Je sais déjà que c'est sur le roman, et je suis quasi-certaine que la dissertation sera sur la notion de héros...
    Je relis mes fiches sur la notion de héros, roman et tout ça ?

    Bah, c'est pas bien grave, mais j'ai peur de me sentir coupable si je me "change les idées"... :rolleyes:
  • :) Si tu veux savoire, mon bac blanc de français était le 22, donc hier et je n'ai rien appris. Juste relu mes cours, les méthodes etc... Lol et je m'en suis très bien sortis. Enfin je pense :P
    Le plus gros travail est en cours. Comme les profs le disent si bien, et c'est vrai. Enfin, faudrait plutôt avoir une mémoire auditive.
  • VUVU Membre
    Je suis assez d'accord avec Léah. Tout est gravé dans la mémoire, ne t'en fais pas. Pour te rassurer si tu stresses, tu peux lire vite fait les points dont tu doutes, mais si tu as travaillé régulièrement, il n'y aura pas de problème :)
  • On m'a toujours dit de réviser bien avant l'épreuve petit à petit et de ne rien faire la veille voir les deux jours précédents ; J'ai toujours fait l'inverse et pour l'instant ca marche .

    Chacun sa méthode .
  • franchement je ne sais pas trop mais a mon avis le plus important ce n'est pas de réviser la veille par exemple mais plutôt de réviser assez en tout cas reviser a temps parce que moi en tout cas j'ai entendu des gens que je connais dire " j'ai rien réviser " et d'autre "je me suis cassé la tête dessus"
    donc je pense qu'il vaut mieux se cassé la tête dessus lontemps qu'en 2 ou 3 jours comme la veille de l'exam par exemple
  • Moi je pense qu'il faut que tu trouves ta méthode à toi. Ce n'est qu'un bac blanc, donc autant tester quelques méthodes (réviser la veille, ne pas réviser la veille...) pour voir laquelle te correspond le mieux. Les bacs blancs sont faits pour ça : pour évaluer le niveau des élèves, pour que les élèves voient où ils en sont, et également pour voir si leur méthode d'apprentissage est bonne ou mauvaise. Du moins, c'est comme ça que je le conçois.
    Par exemple, je suis en TL cette année, et mi-janvier, j'ai passé mon bac blanc. En histoire-géo, je me suis retrouvée avec une note de 5/20 ! Eh bien ce n'est pas grave ! Je n'en fais pas tout un plat pour autant... Je sais, grâce à cette note catastrophique, que ma méthode pour apprendre mon cours et réviser les notions déjà connues était mauvaise. Donc j'essaye de la changer pour chaque contrôle, tant que je n'arrive pas à avoir une note correcte. Et lorsque j'aurai cette note correcte, je saurai que je dois utiliser cette méthode de travail, et non une autre. Il faut que tu essayes de faire ça, toi aussi. Tu verras, ça marche ! :)

    Bonne journée.
    Cindy.
  • Oulalalala, je lis des propos qui me font tomber du canapé...

    Estimer que c'est tel sujet plutôt qu'un autre qui va tomber, c'est n'importe quoi, franchement. Le risque de faire des impasses... J'ai plus d'un élève qui s'est déjà bien mordu les doigts (au moins jusqu'à la clavicule) d'avoir fait des pronostics débiles sur tel ou tel sujet. A part Madame Soleil ou Voyance Irma, c'est peu probable. Si vous voulez tenter votre chance, comme je dis toujours à mes élèves, allez plutôt acheter un billet de loto...

    Ne réviser que vaguement et croire qu'on va faire illusion à l'écrit, bon, passe encore. A l'oral, si votre examinateur se rend compte d'une telle démarche, c'est la note sous la moyenne assurée et, même, très certainement, autour de 4 ou 5 et, dans ce cas-là, et ben les chances de décrocher le Bac sont déjà bien entamées...

    Le Bac, non, ce n'est pas 85% en cours, je regrette... C'est plutôt énormément de travail personnel. Reprendre le texte avec les éléments d'analyse vus en cours, se demander quelles problématiques peuvent coller, préparer des canevas d'intro et de conclusion, approfondir... Le Bac de français a cette énorme spécificité de se passer de manière anticipée: ne perdez donc pas l'occasion d'engranger des points qui vous permettront d'aborder sereinement le cap de la Terminale...

    Pour la méthode, chacun sa vie... Là, je suis d'accord. Personnellement, je suis un fanatique des "plannings". Je sais que cela rassure mes élèves et qu'ils adoptent dans l'ensemble cette méthode. Qui dit "planning" dit travail régulier... Si on fait un planning intenable, aucune utilité...

    Séb
  • Je n'ai jamais vraiment essayé le "planning"... Peut-être que je devrais :/
  • Oui un bouquin en deux jours pendant les vacances c'est faisable, une matinée pour le lire et une journée et demi pour les recherches, Profil, annales, etc
    (euh ça c'est pour les TL certes ! et évidemment à partir des œuvres déjà abordées, puisque le bac blanc ne peut pas aborder en TL un des quatre ouvrages non étudiés; ce qui n'empêche pas une première approche perso de ceux-ci)
  • Salut!
    Je suis en 1èreS et je passe l'oral de français le lundi 7 juillet, mais ça m'embête car du 3 au 6 juillet il y a une exposition que j'attends depuis longtemps (japan expo), bon deja je suis dégouté parce que je suis un des seuls de la classe à passer aussi tard, mais ce qui m'embête maintenant c'est l'impact de la date de l'oral sur les jours où j'irai à cette exposition, au début je pensais y aller 3 jours (jeudi, vendredi et samedi), comme ça dimanche toute la journée je pourrai tout revoir (j'aurai deja révisé évidemment régulièrement bien avant cela), mais j'ai lu qu'il vallait mieux s'éclater et penser à rien d'autre la veille de l'oral, mais moi je me demande si je m'éclate trop je vais pas tout oublier? x_x, bref vous me conseillez quoi?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.