Grammaire française Participe passé

15681011199

Réponses

  • Merci ! À la réflexion, la tournure m'intrigue aussi quant à l'accord. Cependant si l'on suit la règle, l'accord serait bon en "amusés".
  • Bâ Membre
    En fait, je pense plutôt que c'est un verbe pronominal de sens réfléchi ou réciproque (chacun s'est amusé lui-même par son jeu ou a amusé l'autre).

    Mais l'accord reste au pluriel.
  • "s'être amuséS"
    Il y a toujours accord avec l'auxiliaire être, quand il n'y a pas de complèments directs au participe passé
    Elle s'est amuséE
    Elle s'est amuséE à cette idée
    MAIS
    Elle s'est fait les ongles
    Elle s'est rongé les sangs
  • Merci Bâ et Léah...
  • Bonjour à tous et à toutes !

    Que pensez-vous de cette phrase ?

    "Tu as voulu me combler avec tes thèses populistes de pacotille, tes théories panthéistes farfelues que n'aurait pas imaginées Fourier et ta vocation de poète-voyant guidant le peuple, j'en ai vomi à l'intérieur."

    Merci :P
  • C'est de Céline ? la phrase est grammaticalement correcte
  • C'est de moi parlant des Misérables :D
    Je pensais qu'il y avait une faute à "imaginer".
  • Bonjour à tous,

    La règle générale concernant l'accord du participe passé employé avec l'auxiliaire "avoir" s'applique-t-elle toujours quand le verbe et le sujet sont inversés ?

    Le début de phrase suivant est-il correct?

    "Les compétences en gestion que m'a apportées ma formation universitaire ..."

    Merci beaucoup.

    Adrien
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Adrien,

    L'inversion du sujet ne change rien à la règle d'accord.
    Ici l'accord doit être réalisé avec le COD "compétences" antéposé.
    La construction proposée est donc juste.
  • Jean-Luc, merci beaucoup pour cette réponse si rapide.
  • Bonjour,

    les moments dont nous avons disposéS ont été profitables.

    disposéS car le cod moments est placé avant

    est-ce que c'est juste, svp ?

    Claire1
  • Bonjour Claire,

    Non, ce n'est pas juste...
    les moments dont nous avons disposéS ont été profitables.
    Le pronom relatif dont (antécédent=les moments), dans cette phrase, est COI : nous avons disposé de quoi ? de "dont" ( =des moments), ce n'est pas un COD, donc, on n'accorde pas.

    Par contre, ici :
    " Les assiettes que nous avons disposées sur la table sont très jolies". Nous avons disposé quoi ? "que" (antécédent=les assiettes), COD antéposé, on accorde.

    Il y a deux emplois du verbe disposer, l'un transitif, l'autre, intransif. Voir ici.

    Muriel
  • christineh a écrit:
    Vous avez raison, Jérémy, je vais essayer d'être plus précise :

    1 - elle s'est laissé aller : sera toujours exacte
    Idem pour : elle les a laissé jouer, etc

    2 - Avec le verbe laisser on peut quand même appliquer la règle du p.passé suivi d'un infinitif et donc écrire également:
    elle s'est laissée aller
    Car dans cet exemple précis le sujet de l'infinitif est également le COD du verbe au P.Passé (c'est ce que j'ai été vérifier dans le dico....)

    Par contre fait suivi d'un infinitif est Toujours invariable
    Elle s'est laissée aller en arrière dans le fauteuil.

    ou bien

    Elle s'est laissé en arrière dans le fauteuil.

    ?

    Merci...
  • Elle s'est laissé en arrière dans le fauteuil.

    il manque quelque chose, Francyne :)
  • Bonjour Léah,

    Expliquez-moi, merci
  • Eh bien cette phrase
    Elle s'est laisséE en arrière dans le fauteuil.
    n'est tout simplement pas correcte syntaxiquement parlant
    il manque (laissée) tomber
    et on accorde : elle a laissé tomber qui ? elle
    Elle s'est laisséE tomber en arrière dans le fauteuil.
  • Donc : "Elle s'est laissé aller en arrière dans le fauteuil" ?
    Est-ce bien cela ?

    Je ne parviens pas à comprendre cette règle, comme j'ai lu en dessous aussi :

    Règle no 4 : Lorsque le participe passé d'un verbe pronominal est placé directement devant un infinitif, la règle propre à la relation participe passé / infinitif s'applique. À noter que l'analyse est différente si l'infinitif est remplacé par un participe passé.

    Exemples :
    Ils se sont vus mourir lentement.
    Ils se sont vu envahir par l'ennemi.
    Ils se sont vus invités à la soirée.

    Elle s'est senti attaquer par-derrière.
    Elle s'est sentie attaquée par-derrière.

    Elle s'est laissée mourir.
    Elle s'est laissé rejoindre.

    Ils se sont fait gronder. (fait est toujours invariable placé immédiatement devant un infinitif)
  • Nous voilà ty pas encore dans les cas flous... euh dans les cas fous, dans les clafoutis ;)
    Relis les réponses de Edy, notre as-ès-grammaire
  • Je relis, je relis...
    J'ai des doutes, je ne comprends pas. Je relis pourtant. Pas évident.
  • Il faut poser les bonnes questions
    Elle s'est fait faire une robe
    elle a fait faire À QUI, POUR QUI ? complément indirect, pas d'accord
    elle s'est laissÉ dire
    elle a laissé dire À QUI ? à elle, compl indirect, pas d'accord
    Elle s'est laisséE tomber
    elle a laissé tomber QUI ? COI, antéposé, accord
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.