Grammaire du français

1195196197198199201»

Réponses

  • lamaneurlamaneur Modérateur
    30 mars modifié

    Si "moi" désigne un être féminin (ce que laisse supposer ton pseudo), et s'il s'agit bien du COD, l'accord au féminin est requis puisque le COD est placé devant le verbe.

    La question qui se pose est : est-on bien en présence d'un COD ? Autrement dit, s'agit-il de la construction "servir quelqu'un" ou s'agit-il de la construction "servir à quelqu'un" (auquel cas, on aurait affaire un COI) ? Il me semble que les deux possibilités sont ouvertes.

  • Intéressant, merci.

  • JehanJehan Modérateur
    30 mars modifié

    Bonjour.

    Pas de COD ici, mais un COI.

    Elles m'ont servi = elles ont servi à moi, elles ont été utiles à moi.

    Donc pas d'accord à faire.

  • Ah ok. Merci Jehan. J'étais plutôt dans le : "elles ont servi qui ? elles ont servi moi".

    Merci.

  • JiaJia Membre
    1 avril modifié

    Bonjour à vous tous,

    J'ai lu une phrase : Votre situation n'est pas aussi mauvaise que vous l'avez cru.

    Pourquoi on utilise "cru" au contraire de "crue" à la forme féminine avec l'accord de "la situation"? vous l'avez cru= vous la+avez crue?

    Cette phrase est-elle correcte?


    Merci d'avance.

  • JehanJehan Modérateur
    1 avril modifié

    Oui, l'accord est correct.

    pas aussi mauvaise que vous l'avez cru.

    vous l'avez cru = vous avez cru que la situation était mauvaise

    On n'a pas cru "la situation" (féminin), mais "que la situation était mauvaise" (neutre, donc pas d'accord à faire).

  • MichelMichel Membre

    Bonjour

    J'ai déjà posé une question analogue sur un autre forum, sans réponse positive.

    Les accords suivants de participes passés sont-ils tous exacts?

    Merci d'avance et bien respectueusement


    Les jours qu’il a marché furent les plus profitables à sa santé .

    Les deux ans qu’il a servi dans l’armée lui ont paru bien longs.

    Les cinq ans que j’ai subi ses reproches m’ont paru interminables. 

    Tous les jours qu’Adam a vécu furent de neuf cent trente ans.

    Les années qu’il a souffert de ce mal furent difficiles.

    Les dix ans qu’il a habité à Paris lui ont paru agréables.

    Les dix ans qu’il a gagné convenablement sa vie à l’étranger, lui garantissent une bonne retraite.

    Les vingt mètres que cet arbre a mesuré sont impressionnants.

    Les deux mille mètres que j’ai gravis m’ont épuisé.

    Les deux mille mètres [=la distance de 2000 mètres] que j’ai nagé m’ont épuisé.

    Les 175 ans qu’Abraham a atteints sont fictifs.

    Les 900 ans qu’Adam a dépassés sont légendaires.

    Les dix mille hommes que l’armée grecque a comptés à la bataille de Marathon se sont vaillamment illustrés

  • JehanJehan Modérateur
    7 avril modifié

    Bonjour Michel.

    Sauf erreur, c'est bien vous qui avez rédigé cette notice sur le présent site, il y a quelques années...

    N'êtes-vous plus sûr de vos critères ?

  • MichelMichel Membre

    Cher Jehan

    Ma "Contribution a la grammaire et à l'orthographe" a évolué au fil du temps et fut complétée sur bien des points. Dans la première version du chapitre sur "les verbes avec un complément de mesure", il était surtout question des verbes "vivre" et "coûter".

    J'ai depuis ajouté beaucoup de citations avec d'autres verbes, et notre webmestre devrait très prochainement mettre en ligne la dernière version de ma Contribution. Par ailleurs, je n'ai jamais prétendu avoir une réponse à toutes les questions qui peuvent se poser.

    Amicalement et très respectueusement

  • JehanJehan Modérateur
    7 avril modifié

    Bonsoir.

    Je commence...

    Les jours qu’il a marché furent les plus profitables à sa santé

    Les deux ans qu’il a servi dans l’armée lui ont paru bien longs.

    Les cinq ans que j’ai subi ses reproches m’ont paru interminables.

    Les années qu’il a souffert de ce mal furent difficiles.

    Les dix ans qu’il a habité à Paris lui ont paru agréables.

    Les dix ans qu’il a gagné convenablement sa vie à l’étranger lui garantissent une bonne retraite.

    qu' = où, pendant lesquel(le)s; pas de COD, on n'accorde donc pas, effectivement.

    Cela dit, l'emploi de qu' à la place de "où" ou de "pendant lesquel(le)s" me semble bien peu naturel dans la plupart de ces phrases.

    Quant à la phrase

    Tous les jours qu’Adam a vécu furent de neuf cent trente ans.

    je n'aurais pas écrit "furent de"... On a l'impression que chaque jour a duré neuf cent trente ans !

    J'aurais plutôt écrit "totalisèrent".

    Je commenterai les autres phrases un peu plus tard.

  • MichelMichel Membre

    Cher Jehan

    Merci pour votre réponse.

    "Tous les jours qu'Adam vécut furent de neuf cent trente ans" se trouve dans la bible de Segond.

    Voici une autre citation avec le verbe "vivre":

    « Ainsi, 130 ans qu’Adam a vécu avant la naissance de Seth et 800 ans qu’il a vécu après, forment en tout 930. En outre, le texte hébreu veut évidemment indiquer, par les chiffres qu’il fournit, que Mathusalem est mort dans l’année du déluge. Cela ne serait pas, si le déluge était placé en l’an 1647 au lieu de 1656. Mathusalem aurait survécu au cataclysme » (Mayer Lambert, Les dates et les âges dans la Bible, Revue des études juives, année 1902)

    Et maintenant une citation avec "compter"

    "Dès lors on sentira que cette énorme durée de 75000 ans que j'ai comptés depuis la formation de la terre jusqu'à son état actuel, n'est pas encore assez étendue pour tous les grands ouvrages de la nature" (Adolphe d'Archiac, Introduction à l'étude de l'épistémologie stratigraphique, 1874).

    Je cherche des exemples à l'appui d'autres formulations que j'ai proposées.

    Amicalement et très respectueusement

  • Bonjour,

    Une nouvelle interrogation à vous proposer. J'ai lu cette phrase et je pense qu'il y a une faute :

    "Cette entreprise nous a formé à la mise en rayon."

    J'aurais mis un "s" à formé.

    Ai-je tort ?

    Merci à vous :)

  • JehanJehan Modérateur

    Bonjour.

    Tout dépend de ce que représente le "nous".

    Si "nous" représente un groupe d'hommes ou un groupe mixte, oui : formés.

    Si "nous" représente un groupe de femmes, formées.

    Mais si le "nous" représente une seule personne ("nous" de modestie) : formé (homme), formée (femme).

    Difficile de trancher sans le contexte.

  • Merci Jehan, rapide comme l'éclair.

    Dans la phrase. L'auteur parle de techniciens qui montent en grade (hommes et femmes j'imagine). Donc c'est bien un "s".

    Après, je m'étais dit que le choix de mettre au singulier de la part de l'auteur était dû au COI.

    A+

  • JehanJehan Modérateur

    Non, le rajout d'un COI n'a aucune influence sur l'accord...

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.