Grammaire française Participe passé

24567191

Réponses

  • christineh a écrit:
    Ca marche aussi avec nous, comme : nous sommes venu, vidi, vici...
    Bonsoir christineh, désolé de vous contredire mais comment ça se fait qu'il constitue la même chose pour nous ? Pour "nous", j'accorde car il ne s'agit pas d'une formulation de politesse: nous sommes venuS.

    Ce n'est que l'avis d'un bête apprenant de 17 ans. A vous lire.

    ip.
  • EdyEdy Membre
    C'est évidemment le nous majestatif : référence à la parole historique de Jules César, confirmée par un "ave" de salutation.

    Dans ce cas, le verbe seul prend la forme du pluriel.
    → Nous sommes venu.

    Strictement, "veni" se traduit cependant par :
    → Je suis venu.

    D'autant plus que les Romains ne connaissaient pas ce nous de majesté (ni celui de modestie), pas plus que le vous de politesse.
  • EdyEdy Membre
    Je précise :

    Dans ce cas, l'auxiliaire seul prend la forme du pluriel.
  • Ave Edy

    Vous m'avez comprise...
  • Mesdames, Messieurs bonjour!
    Que pensez-vous de cet accord: "Voici l'affiche que Carine m'a aidé à mettre au point." ?
    Et même de la place de mon point d'interrogation? Et des E majuscules de ces deux phrases?
    Merci de m'éclairer
    Gilledmond
  • Gilledmond a écrit:
    Mesdames, Messieurs bonjour!
    Que pensez-vous de cet accord: "Voici l'affiche que Carine m'a aidé à mettre au point." ?
    Il faut préciser tout d'abord qu'avec quel élément se fera éventuellement un accord. Ici c'est le pronom ME (m'a aidé) qui conditionne. Si vous étiez du sexe fort, pas d'accord. Si vous êtes du beau sexe, accordez (voici l'affiche que Carine m'a aidée à mettre au point).

    Surtout qu'il ne faut pas confondre le COD du verbe AIDER avec le COD du verbe METTRE, qui est AFFICHE.

    A vérifier par les experts.

    Bien à vous.

    ip.
  • Carine a aidé QUI ? moi, donc COD placé avant avoir, s'accorde en genre et nombre. Si Carine avait aidé plusieurs personnes, on dirait "Carine nous a aidés" l'accord vous paraîtrait évident !
    Comme disait mes instits (les vieilles méthodes avaient du bon ;-) "mets au féminin si tu hésites"
    a aidé à mettre au point QUOI ? l'affiche, yes
  • Salut à toutes et tous,

    Pour un petit mot doux important pour moi, j'ai un doute :

    "Je t'écris ce petit mot pour te dire combien je t'aime et la place que tu as prise dans mon cœur"

    C'est que tu as "prise" ou que tu as "pris" ?

    Merci à vous, c'est urgent ! :)

    Steph
  • Prise sans hésiter :P
  • Parfait, merci !!!! :)
  • QUE a pour antécédent "la place" (féminin) ; et comme il est COD de "avoir pris" et qu'il est placé DEVANT le verbe on accorde. Par contre si tu écrivais "tu as pris cette place dans mon cœur" pas d'accord parce que le COD est APRÈS le verbe
  • bonjour à tous!
    je suis une petite nouvelle (en détresse)....
    on écrit :
    -Votre annonce pour un poste d' hôtesse d'accueil a retenu toute mon attention.
    ?
    -Ces missions m'ont donné l'occasion?
    -Ces emplois m'ont permise?


    C'est pourtant pas compliqué! Je n'avais jamais eu ce problème avant... halalala....
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Malouelle,

    Oui pour retenu, COD postposé.
    Oui pour donné, COD postposé.
    Non pour permise, m' est un COS (=à moi).
  • donc retenu, donné, et permis...
    trèèèèèèèèèès bien, merci beaucoup !

    haaaaaa mais pour le dernier... j'ai du mal à comprendre... même si je suis une fille?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Malouelle,

    L'accord du participe passé - lorsque l'auxiliaire avoir est employé - est réalisé avec le COD s'il est placé avant.

    Dans
    Ces emplois m'ont permise
    on pourrait remplacer l'expression par "Ces emplois ont permis à moi de me former"... Ce n'est pas très élégant, mais nécessaire pour la démonstration.

    "Ont permis" a un COI postposé, "de me former".
    Quant à "m' ", c'est un COS ou (complément d'attribution dans les anciennes grammaires).
    Donc "m' " ne peut jamais donner sa marque au participe passé.
  • henryhenry Membre
    Bonjour

    Je viens proposer mes versions de réponses :
    Question de base : Ces emplois m'ont permise
    .

    La règle dit : pour les verbes pronominaux réfléchis, le participe conjugué avec « avoir » veut qu’il s’accorde si le COD est placé avant.

    "ont permis à qui , à moi, à m’
    et au final pas d’accord : Ces emplois m'ont permis."


    Si on développe la phrase, on obtient :

    Ces emplois ont permis de former moi

    emplois = sujet de permis
    de = préposition qui introduit une proposition infinitive
    former = qui est le noyau de la proposition infinitive est le COD de "ont permis"
    moi = COD de « former »


    Sauf erreur de ma part ,

  • Avant, bien avant, c'était encore plus simple, il y avait le complément direct et le complèment indirect (donc introduit par une préposition, qu'on retrouve dans les questions plus qu'utiles, à qui, à quoi, de qui, de quoi)
    Avec le complèment indirect simplissime, JAMAIS d'accord !
    ont permis à qui ? à m' mis pour moi
    Avec le direct, c'est une autre histoire ;)
  • re houlalalaaaa....
    merci pour vos réponses! Je crois quand même que, en ce qui me concerne, je vais devoir retrouver mes livres de grammaire...
  • Ça fait jamais de mal de réouvrir ses manuels
  • Bonjour à tous,

    J'aimerais vous poser une question qui va peut-être vous paraître stupide, mais j'aimerais que vous me confirmiez que la phrase ci-dessous s'écrit bien comme cela?

    "Elle a été visitée l'hôpital du jour" ;

    et non comme cela : "Elle a été visité l'hôpital du jour".

    Pouvez-vous me répondre s'il vous plaît, et me donner également les raisons. Je vous remercie,
    Cordialement M-Laure.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.