Définitions de "héros" et de "antihéros"

Bonjour tout le monde !!

Est ce que quelqu'un pourrait me donner une définition de héros... et de anti-héros ? !!

car j'ai, bien évidemment une dissert', et ca m'aiderait bien a cerner le sujet...

c'est vrai que je manque un peu d'idées... et ca pourrait, je pense, me lancer sur des pistes !! surtout que les définitions que je trouve sont toutes... pas tres définissantes !


mon sujet, si ça peut aider a définir mon héros dans un sens particulier : "pensez vous qu'un héros de roman soit nécessairement un personnage capable d'accomplir des exploits extraordinaires ?" (un exploit... c'est extraordinaire par définition ça non ?!!)


au fait, pour un sujet comme ça, doit-on parler seulement des romans dits "classiques" ? du genre du XIX ème, chevalerie... mais peut-on également parler des romans que je qualifierais "d'actuels" ? (Hors sujet ..? )


;)

Réponses

  • salut je pense qu'un héros est un personnage qui vit jusqu'au bout ses passions s'en s'enfuir qui à un destin et ce sont ses choix, ses actes qui le rende exceptionnel, un vrai héros en somme. Ils ne naissent pas héros ils choisissent de l'être.
    Un antihéros est un personnage qui ne vit pas sa passion qui refuse sa destiné qui a un caractère absent, aucune réaction vive, un peu comme s'il était à l'extérieur de sa propre vie comme par exemple le héros du livre L' Étranger d'Albert Camus, j'espère que je t'ai aidé bonne chance...
  • Bonjour à tous et à toutes

    Comme le dis dans mon sujet je suis une élève de troisième, je viens pour vous demandez votre aides et autant vous dire que je suis désespéré... Pour l'histoire des arts cette année (je ne sais pas si c'était comme cela les autres années) les deux grands sujets sont l'héros et anti-héros et le métissage, bien évidement je n'ai pris que des sujets du héros et de l'anti-héros (L'affiche rouge, affiche de propagande placardé en France en 1944 ; Jean Anouilh, Antigone ; et Mozart l'opéra rock, place je passe, le personnage de Wolfgang) alors que je ne connais absolument pas cette notion, en étant dans un collège de cassos ils ne nous l'ont pas appris.

    J'ai cherché en vain sur internet et l'on ne parle que de la différence entre le héros et l'anti-héros mais je ne sais pas s'il y a une différence entre cela et le grand thème du héros et d’anti-héros (je ne sais pas si vous me suivez). C'est là que je viens vous demandez votre aides car je n'arriverai pas à commencer (psychologiquement) si je ne connais pas cette notion. Merci d'avance pour votre aides
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Le héros est connoté positivement, il est du côté du Bien, il s'oublie pour se sacrifier... Il inspire admiration, affection, il est paré de belles qualités. Mais cette idéalisation a pu provoquer les critiques et faire naître un courant réaliste ou provocateur...
    C'est pourquoi on a pu voir apparaître d'abord des personnages insignifiants, puis franchement déplaisants ou repoussants. Ce sont des anti-héros. Il y a aussi chez eux des créatures qui revendiquent leur révolte, leur haine, leur goût démesuré du pouvoir. Leurs créateurs jouent sur la fascination du Mal, de la transgression assumée. Ils exploitent notre délicieux plaisir à avoir peur surtout quand nous sommes à l'abri, calfeutrés dans un intérieur douillet...
  • Il existe aussi un autre type d'anti-héros, c'est le héros "qui n'en a pas l'air", et qui présente souvent une inversion du "héros" classique sans pour autant présenter un caractère immoral, bien au contraire. Il se ridiculise, perd souvent la face, mais c'est un héros dans la mesure où il porte les valeurs - en général humanistes - défendues par l'auteur et où le lecteur souhaiterait le voir triompher (en vain).
    Jacquemort, dans l'Arrache-Cœur, représente assez bien ce type de héros.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.