Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour je dois faire un commentaire composé sur le texte "voyage au bout de la nuit" dont le passage commence à "une famille de récolteur, timide, vient se figer sur le seuil de sa porte..." à "...Tous les petits amis blanc s'en tordaient de rigolade, tellement il avait bien mené son business". La consigne est : preuves à l'appui, montrez que ce documentaire a un caractère cinématographique et apprécier l'engagement de ce récit provocateur.
Je ne sais pas trop comment faire le plan du texte ni les axes.
merci de m'aider .
(pour info => Je suis en seconde général) voilà le l'extrait sur lequel je dois travailler :
Ce matin-là, j'ai rencontré Bebert sur le trottoir, il gardait la loge de sa tante partie dehors aux commissions. Lui aussi soulevait un nuage de trottoir avec un balai, Bebert.
Quine ferait pas a poussière dans ces endroits-là, sur les sept heures, passerait pour un fameux cochon dans sa propre rue. Carpettes secouées, signe de propreté, ménage bien tenu. ça suffit. On peut puer de la gueule, onest tranquille après ça. Bébert avalait toute celle qu'il soulevait de poussière et puis celle aussi qu'on lui envoyait des étages. Il arrivait cependant aux pavé squelques taches de soleil mais comme à l'intérieur d'une église, pâles et adoucies, mystiques.
Bébert m'avait vu venir. J'étais le medecin du coin, à l'endroit où l'autobus s'aarête. Teint trop verdâtre, pomme qui mûrira jamis Bébert. Il se grattait et de le voir, ça m'en donnait à moi aussi envie de ma gratter.
C'est que , des puces j'en avais, c'est vrai, moi aussi, attrapé pendant la nuit au -dessus des malades. Elles sautent dans votre pardessus volontiers parce que c'est l'endroit la plus chaud et le plus humide qui de présente.
On vous apprend tout ça à la faculté.
Bébert abandonna sa carpette pour me souhaiter le bonjour. De toutes les fenêtres on nous regardait parler ensemble.
Tant qu'il faut pour aimer quelque chose, on risque moins avec les enfants qu'avec les hommes, on a au moins l'excuse d'espérer qu'ils seront moins carnes que nous autres plus tard. On ne savait pas.
Sur sa face livide dansotait cet infini petit sourire d'affection pure que je n'ai jamais pu oublier. Une gaieté pour l'univers.
Peu d'êtres en ont encore un petit peu après les vingt ans passés de cette affection facile, celle des bêtes. Le monde n'est pas ce qu'on croyait! Voilà tout! Alors, on a changé de gueule! Et comment! Puisqu'on s'était trompé! Tout de la vache qu'on devient en moins de deux! Voilà ce qui nous reste sur la figure après vingt ans passés! Une erreur! Notre figure n'est qu'une erreur.
"Hé! qu'il me fait Bébert , Docteur! Pas qu'on en a ramassé un Place des Fêtes cette nuit? Qui avait la gorge coupée avec un rasoir? C'était-y vous qu'étiez de service? C'est -y vrai?
- Non, c'était pas moi de service, Bébert, c'était pas moi, c'était le Docteur Frolichon...
-Tant pis, parce que ma tante elle a dit qu'elle aurait bien aimé que ça soye vous... Que vous lui auriez tout raconté ....
-Ce sera pour la prochaine fois, Bébert.
-C'est souvent hein, qu'on en tue des gens par ici? "a remarqué Bébert encore.
Je traversai sa poussière, mais la machine balayeuse municipale passait tout juste, vrombissante, à ce moment-là, et ce fut un grand typhon qui s'élança impétueux des ruisseaux et combla toute la rue par d'autres nuages encore,plus denses, poivrés. On ne se voyait plus. Bébert sautait de droite à gauche, éternuant et hurlant, réjoui. Sa tête cernée, ses cheveux poisseux , ses jambes de singe étique, tout cela dansait, convulsif, au bout du balai

Réponses

  • Quelles sont déjà tes idées principales?
  • il y a des propos racistes, la pauvreté de la familles noires, le non respect,la domination des blancs a cette époque .
  • Bonsoir,
    J'ai un sujet de devoir qui me pose souci. A partir d'un extrait de "Voyage au bout de la nuit" de Louis-Ferdinand Céline, je dois faire un commentaire guidé.
    Voici le sujet donné :

    Commentaire guidé :
    Lisez attentivement les consignes, répondez par des phrases complètes liées entre elles, mettez les accents et la ponctuation.
    Séquence 20, extrait p. 242-243 de mon édition Folio, de « Ce matin-là, j’ai rencontré Bébert sur le trottoir » à « Notre figure n’est qu’une erreur ».
    -Situez le passage dans le roman, en amont et en aval, pour en dégager l’importance.
    -Donnez-en le sujet exact, la tonalité d’ensemble.
    -Étudiez plus précisément le portrait de l’enfant, donnez-en les étapes, montrez-en l’évolution, dégagez les traits principaux qui caractérisent Bébert, à travers les termes (y compris son appellation) et les images qui l’évoquent, les tournures de phrase, leur rythme. Vous tiendrez compte du travail des sonorités.
    -Quelle est l’importance de ce personnage dans le roman et ses liens avec les autres personnages (Molly, la vieille Henrouille, Robinson, le narrateur) ?
    -Quel éclairage singulier apporte-t-il qui modifie la lecture du roman ? Justifiez votre réponse.

    Ma question est une question de méthodologie. Est-ce que je dois faire un commentair composé en prenant ce guide pour mes différentes parties, ou est-ce que je dois juste répondre aux questions les unes après les autres ?

    J'étais partie sur l'idée du commentaire composée en incluant le guide dans mes différentes parties :
    Introduction :
    -Situez le passage dans le roman, en amont et en aval, pour en dégager l’importance.
    Développement :
    -Donnez-en le sujet exact, la tonalité d’ensemble.
    -Étudiez plus précisément le portrait de l’enfant, donnez-en les étapes, montrez-en l’évolution, dégagez les traits principaux qui caractérisent Bébert, à travers les termes (y compris son appellation) et les images qui l’évoquent, les tournures de phrase, leur rythme. Vous tiendrez compte du travail des sonorités.
    -Quelle est l’importance de ce personnage dans le roman et ses liens avec les autres personnages (Molly, la vieille Henrouille, Robinson, le narrateur) ?
    Conclusion :
    -Quel éclairage singulier apporte-t-il qui modifie la lecture du roman ? Justifiez votre réponse.

    Est-ce que la démarche vous semble bonne ou est-ce que je suis dans l'erreur ?
    Merci.
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Ton professeur a effectivement établi un canevas pour la rédaction future d'un commentaire composé.
    Ta réponse peut convenir.
    Note cependant que sujet et tonalité figurent dans l'introduction.
  • Merci beaucoup.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.