Grammaire française Participe passé

1564565567569570573

Réponses

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Je suis de cet avis aussi.

  • JehanJehan Modérateur

    Peut-être, à la rigueur, "le motif" plutôt que "les raisons"... Mais "les raisons" n'est pas incorrect pour autant.

  • paulangpaulang Membre
    1 juin modifié

    J'entends bien qu'avec dont on se scandalise de la punition.

    Mais Donne-moi les raisons de la punition qui te scandalise dit-il finalement autre chose ?

  • JehanJehan Modérateur

    Oui, c'est une autre façon de formuler, tout aussi correcte.

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Donne-moi les raisons de la punition dont tu te scandalises.

    Bien que la phrase soit grammaticalement correcte, ainsi que la phrase équivalente proposée, je m'interroge sur son sens. Si on se scandalise d'une punition, c'est souvent parce qu'on n'en voit pas les raisons.

    Oktobrina, vérifiez que vous n'avez pas voulu dire :

    Donne-moi les raisons pour lesquelles tu te scandalises de la punition/ pour lesquelles la punition te scandalise.

    qui aurait un sens bien différent.

  • ricardoricardo Membre

    Bien vu, Lamaneur.

    Je cherchais ce qui me choquait dans toutes ces réponses, mais tu viens d'y répondre.

  • JehanJehan Modérateur

    Si on se scandalise d'une punition, c'est souvent parce qu'on n'en voit pas les raisons.

    Ou que les raisons invoquées par celui qui l'a infligée paraissent disproportionnées... Donc on peut très bien les connaître.

  • paulangpaulang Membre
    1 juin modifié

    Tout le problème est de savoir si on se scandalise de la punition ou de certaines raisons de cette punition. Avec qui il faudrait écrire alors scandalisent mais avec dont tout va très bien.

    Pas vu le message de Jehan avant d'envoyer..

  • JehanJehan Modérateur

    Ne reste plus qu'à attendre les précisions d'Oktobrina !

  • Bonjour,

    J’aimerais savoir si les phrases suivantes sont correctes:

    1."Il a été appelé à mon attention des cas de personnels enseignants testés positifs..."."Appeler" ne me semble à propos ici. "Il a été porté à mon attention..." me semble plus correct. On peut dire "ceci appelle mon attention". Mais je doute qu'on puisse dire "ceci est appelé à mon attention". Cette expression ne m'est pas familière.

    2."Les cours sont reportés jusqu'à une date ultérieure". Selon moi, on reporte à une date ultérieure mais pas jusqu'à...On peut peut-être suspendre les cours jusqu'à...mais "reporter jusqu'à..."?...Tout dépend du verbe selon moi. Qu'en pensez-vous?

  • lamaneurlamaneur Modérateur
    1. La phrase n'est pas fameuse effectivement. Il a été porté à mon attention des cas... est correct mais encore bien lourd. On a porté à mon attention des cas... serait déjà mieux, ou on m'a signalé, on m'a rapporté des cas... ou encore On a appelé/attiré mon attention sur des cas...
    2. Oui, en principe reportés à une date ultérieure. Cela dit, la phrase initiale pourrait vouloir dire que jusqu'à telle date, les cours sont reportés sans qu'on sache nécessairement à quelle date ils sont reportés.
  • JehanJehan Modérateur
    2 juin modifié

    Pour la question 1, tu as raison. Effectivement, on n'appelle pas quelque chose à l'attention de quelqu'un, on porte quelque chose à l'attention de quelqu'un : Il a été porté à mon attention...

    Pour la question 2, je pense que les deux formulations sont admissibles. Par rapport au simple à, la locution prépositive jusqu'à souligne l'aboutissement, la fin de la période d'ajournement. Tiens, je te taquine un peu : il est étonnant que tu n'aies pas dénoncé le petit pléonasme "à une date ultérieure"... Quand on reporte un évènement, c'est forcément "à une date ultérieure" et pas "à une date antérieure"... Non ? 😉

  • gabrielle99gabrielle99 Membre
    2 juin modifié

    Merci pour vos réponses.

    Jehan, tu as raison pour le pléonasme😄. Comment aurais-tu reformulé la phrase? "les cours sont reportés sine die"?

    D'ailleurs, ne serait-il pas plus juste de dire:" la reprise des cours est reportée.." puisque ce ne sont pas tous les cours qui sont reportés à une seule date (non précisée), c'est leur reprise qui l'est.

    Pour la locution "jusqu'à", j'ai pensé, à tort sans doute, qu'elle ne pouvait s'utiliser qu'à la suite d'un verbe d'action "prolongée". Suspendre jusqu'à telle date. La fête s'est prolongée jusqu'à l'aube. Tandis que "reporter" est un verbe d'action "brève".

  • JehanJehan Modérateur

    "les cours sont reportés sine die"?

    Oui, quelque chose comme : Les cours sont reportés à une date indéterminée.

    Ta remarque sur les verbes d'action prolongée est intéressante. Cela peut être aussi un état prolongé. On pourrait donc dire que Les cours sont reportés à une date indéterminée met l'accent sur l'action de reporter. Tandis que Les cours sont reportés jusqu'à une date indéterminée met plutôt l'accent sur l'état prolongé qui résulte de cette action : les cours reportés n'ont pas lieu... jusqu'à la fameuse date.

  • pascal34pascal34 Membre

    Bonjour à tous

    Pouvez-vous m'aider à formuler correctement ce texte? merci


    un petit message pour vous informer qu'une réunion aura lieu demain jeudi à 19h.

    Patrice nous fera un compte rendu du conseil concernant la reprise de la ligue. pour ceux qui le peuvent et le souhaitent si vous avez des obligations ce n 'est pas grave.

    Samedi reprise des entraînements à 9h

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour,

    Ce petit message pour vous informer qu'une réunion aura lieu demain jeudi, à 19h.

    Patrice nous fera le compte rendu du conseil concernant la reprise de la Ligue. Ceux qui le peuvent et le souhaitent seront les bienvenus. Si vous avez des obligations, ce n 'est pas grave.

    Samedi, reprise des entraînements à 9h

  • pascal34pascal34 Membre

    Super !!! merci beaucoup Jean-Luc

  • NicetteNicette Membre

    Bonjour,

    L'accord du verbe traverser est juste ? Merci pour votre réponse.

    "Cette formation peut être profitable aux salariés après la période anxiogène de pandémie et de confinement que nous avons traversée".

  • perluèteperluète Membre
    4 juin modifié

    Oui. Verbe conjugué avec l’auxiliaire "avoir". Le verbe s'accorde avec le COD "que", pronom relatif placé avant et mis pour "la période" , féminin singulier.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.