Grammaire française Participe passé

1443444446448449581

Réponses

  • Merci beaucoup pour vos réponses! Soulagé que cela se dise.
  • JehanJehan Modérateur
    C'est vrai qu'intervertir carrément sujet et COD (La souris mange le chat) dénature complètement la phrase et la rend absurde.
    En revanche, dans la phrase Une déclaration l'on fait à une femme (simple antéposition du COD) il ne peut guère y avoir d'ambiguïté.

    Ainsi, dans sa chanson L'Assassinat (parodie de complainte populaire),
    Brassens a antéposé deux COD sans risque d'incompréhension :

    Quand sa menotte elle a tendu'
    Triste il a répondu...

    (...)
    On dit que quand il expira
    La langue ell' lui montra


    Mais ce genre d'effet de style demande de la maîtrise...
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Bien sûr, j'ai pris un exemple extrême.
    Il faut dire aussi que la phrase originale "On fait une déclaration à une femme" n'a pas non plus beaucoup d'intérêt en elle-même, déjà à l'endroit, ce qui fait qu'elle en a encore un peu moins à l'envers ! Tout est affaire de contexte.
  • gresson a écrit:
    Bonjour

    "C'est pourquoi l'on peut se demander si la chaleur n'est pas la responsable de tout ça."
    Dans l'occurrence d'une question indirecte, peut-on faire une seconde inversion sujet-verbe comme cela : "C'est pourquoi l'on peut se demander si la chaleur n'est-elle pas la responsable de tout ça. (ou ?)".
    Aussi, doit-on mettre dans le deuxième cas un point d'interrogation ou uniquement un point ? Merci !
    Non, par construite ainsi, mais en supprimant '-elle'.
    "C'est pourquoi l'on peut se demander si la chaleur n'est-elle pas la responsable de tout ça.
    Ou alors :
    "C'est pourquoi l'on peut se demander :" la chaleur n'est-elle pas la responsable de tout ça ?"
  • D'accord, merci ricardo !
  • Bonjour,

    "En lutte, x a obtenu de très bons résultats. En badminton, elle a éprouvé des difficultés à atteindre les attendus de fin de cycle malgré beaucoup de sérieux. Je l'encourage à ne pas baisser les bras pour performer au 3e trimestre (saut et course)."

    Peut-on dire : éprouvé des difficultés à atteindre mais aussi éprouvé des difficultés pour atteindre ? (les deux propositions sont-elles correctes ?)

    Le terme "performer" vous gêne-t-il ?
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Le terme "performer" vous gêne-t-il ?
    Euh, un peu, oui. Qu'est-ce que tu veux dire exactement ?
  • JehanJehan Modérateur
    Être performant, être compétitif, je suppose...
    Accomplir de bonnes performances.
    Un anglicisme.
    https://leconjugueur.lefigaro.fr/blog/le-verbe-performer/
  • effectivement, je veux dire : accomplir une performance.

    Mes collègues l'emploient beaucoup. Jusqu'à maintenant, ce n'est pas un terme que j'utilisais.
    Le problème dans mon appréciation, c'est que je n'ai pas la place (nous sommes limités en caractères) pour mettre : accomplir une performance
  • JehanJehan Modérateur
    Pourquoi pas un tout simple "réussir" ?
  • "réussir" ça m'embête un peu.
    Je trouve que ça marque encore plus l'échec du badminton.

    "je l'encourage à ne pas baisser les bras au troisième trimestre" ?
  • JehanJehan Modérateur
    Mais à ce compte-là, on pourrait dire aussi que "performer" souligne encore plus la contre-performance, non ?
  • Je l'encourage à ne pas baisser les bras, pour se rattraper performer au 3e trimestre (saut et course)."
  • Que de complications ! Je l'encourage à /ne pas baisser les bras/ persévérer. est bien suffisant. Personne ne persévère pour faire plus mal. ;)
  • JehanJehan Modérateur
    Quoiqu'on puisse aussi persévérer dans l'erreur...
    L'amélioration dans ce cas est toute relative ! ;)
  • ricardo a écrit:
    Moi aussi.

    La semaine dernière, j'ai raté mon examen.

    Le même jour / au même jour, j'ai rencontré mon ami en ville.

    Le ou au devant jour?

    Par contre, seule la semaine est précisée au début, donc la réponse 'jour' peut être interprétée difficilement.

    Plutôt modifier le début par :
    Mercredi dernier (par exemple) j'ai raté mon examen.

    Ok, merci. Qu'en est-il avec "ce jour précisément"?

    Àce jour précisément / Ce jour précisément, je n'était pas à la maison.
  • Bonjour,

    Ce jour-là, je n'étais pas à la maison.
  • Merci.

    Jamais quelque femme ne l'avait plus fasciné qu'elle.

    Est-ce que je peux laisser quelque ou est-on obligé d'utiliser aucun à cause de la négation?

    Merci
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Jamais aucune femme ne l'avait davantage fasciné.

    Jamais aucune femme ne l'avait fasciné à ce point.
  • MERCI à vous :)

    Il me fait tellement confiance qu'il envisage même de vendre sa maison.
    Il a une si grande confiance en moi qu'il ...
    Il se fie tellement à moi que ...

    Il me fait confiance à tel point que...

    Quelle est la meilleure tournure?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.