Grammaire française Participe passé

1441442444446447583

Réponses

  • Bonjour, la phrase suivante est-elle correcte :

    Si j'ai accepté ce poste ce n'était en rien une question de responsabilité.

    Merci d'avance pour vos réponses.
  • Aurora89 a écrit:
    ou pourrait? (Quand elle rencontrera à l'avenir quelqu'un qui dont il tombe amoureuse.)
    Mieux avec inversion rencontrera et avenir
    Dont elle tombe amoureuse
    Quand à l'avenir, elle rencontrera quelqu'un dont elle tombe amoureuse.
     
    @ Oblomovski


    Si j'ai accepté ce poste ce n'était en rien une question de responsabilité.

    Si j'ai accepté ce poste ce n'était en rien par désir de responsabilité.

    Attention ! cette phrase ne peut pas rester seule, il faut ensuite expliquer pourquoi on a accepté ce poste.
  • Bonjour !

    J'ai une petite question sur l'orthographe de cette phrase :

    Les rouge sang de ces tableaux me fascinent.


    Ici, "rouge sang" doit s'écrire "rouges sang" ?
  • Bonjour,

    "Cette chance, c'est toi qui te l'es donnée"
    Cette phrase est-elle correcte?

    Merci !
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Oui, la phrase équivaut à :
    Cette chance, c'est toi qui l'as donnéE à toi.
    Le COD est le pronom élidé « l'» mis pour "cette chance", et il est antéposé ; donc, accord.
  • Bonjour,

    "Son échec ne put pas la décourager, mais il l'excita d'autant plus de telle sorte qu'elle désira surpasser ses rivales la prochaine fois."

    Je ne suis pas contente de cette formulation :( Pouvez-vous m'aider?
  • Son échec ne la découragea pas, mais il l'incita à surpasser ses rivales la prochaine fois.
  • Hmmm, n'est-il pas possible d'exprimer quand même une gradation (d'autant plus)?
  • Peut-être: "Son échec ne la découragea pas, mais, bien au contraire, il l'incita à surpasser ses rivales la prochaine fois.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Aurora89 a écrit:
    "Son échec ne put pas la décourager, mais il l'excita d'autant plus de telle sorte qu'elle désira surpasser ses rivales la prochaine fois."
    Pour rester au plus proche de cette formulation initiale, on pourrait envisager d'ajouter une virgule :
    "Son échec ne put pas la décourager, mais il l'excita d'autant plus, de telle sorte qu'elle désira surpasser ses rivales la prochaine fois."
    ou
    "Son échec ne put pas la décourager, mais il l'excita d'autant plus, au point qu'elle désira surpasser ses rivales la prochaine fois."
  • La proposition de Perluète me semble la plus simple.
    Peut-être: "Son échec ne la découragea pas, mais, bien au contraire, il l'incita à surpasser ses rivales la prochaine fois.

    Toutefois, je la simplifierais encore en supprimant le 'bien'.

    Son échec ne la découragea pas, mais au contraire, il l'incita à surpasser ses rivales la prochaine fois.
  • JehanJehan Modérateur
    Ou ceci, pour essayer de coller au mieux à la phrase initiale :

    Son échec ne parvint pas à la décourager; bien au contraire, il l'excita au point qu'elle désira surpasser ses rivales la prochaine fois.
  • Merci beaucoup de vos bonnes idées :)



    Bonjour:

    Il était le premier roi qui fut chassé / qui fut chassé par le peuple.

    Utilise-t-on le subjonctif ou l'indicatif? J'ai lu qu'on utlise le subjonctif après un superlatif ou après un adjectif ayant la valeur d'un superlatif (premier) dans la principale. Ou l'indicatif est-il préférable quand on parle d'un événement historique (=un fait)?
  • JehanJehan Modérateur
    L'indicatif peut être admis dans ce cas.

    Mais pourquoi pas ceci, sans souci de mode ?
    Il était le premier roi à être chassé par le peuple.
  • Bonjour, peut-on parler d'enjambée pour un animal ?
    "les loups se déplaçaient à grandes enjambées".
    Merci
  • Foulées ?
  • Pourquoi pas ?
    Merci, floreale.
  • Mais le subjonctif marche aussi?
  • JehanJehan Modérateur
    @Olivedenice.
    Cela dit, étant donné que "jambe" peut s'employer pour désigner un membre de quadrupède, "enjambée" n'a rien d'aberrant.
    Membres de certains animaux qui, comme les jambes de l'homme, soutiennent le corps. Les jambes d'un chien, d'un bœuf, d'un cheval.
    "Un cerf se mirant autrefois Louait la beauté de son bois, Et ne pouvait qu'avecque peine Souffrir ses jambes de fuseaux", La Fontaine, Fabl. VI, 9.
    https://www.littre.org/definition/jambe
    Du chien au loup... il n'y a qu'un pas ! :)
    Aurora89 a écrit:
    Mais le subjonctif marche aussi ?
    Oui, mais dans ce cas, écrire fût et non fut...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.