Grammaire française Participe passé

2

Réponses

  • Est-ce que tu ne confonds pas avec l'invariabilité de faire quand il est suivi d'un infinitif ? Vois ce fil.
  • Pas nécessairement, puisque il faut dire
    Elle s'est fait mal.
    Je pense que mon erreur provient de la distinction à faire entre la relation à établir entre le verbe et le complément d'objet;
    si c'est direct, on accorde: elle s'est faite belle répond à la question: elle a fait belle qui? (si on peut s'exprimer ainsi)
    Elle s'est fait mal répond à: elle a fait mal à qui?, la relation étant ici indirecte.
  • Et que diriez-vous :

    - elle s'est fait(e) volée (er)

    il me semble exact de dire qu' "elle s'est fait voler", mais pour ces deux verbes la règle serait à préciser clairement.
  • Elle a été volée, elle a été prise
    Donc donc voler à l'infinitif comme dans "elle s'est fait prendre".
    avec le participe passé du verbe "faire" ou "se faire" toujours invariable devant un infinitif , puisque ce n'est jamais le sujet de fait qui fait l'action exprimée par l'infinitif.
    donc "elle s'est fait voler".
  • Bonjour

    J'ai un doute concernant l'accord du participe passé de la phrase suivante, pourriez-vous m'aider?
    "Ce sont de véritables oeuvres d'art qu'ont composé ces chefs".
    Faut-il un "s" à "composé"?

    Merci d'avance!
  • A mon avis, il faut un s. Les oeuvres qu'ils ont composées, le participe passé est placé avant.
    Pourquoi est-ce que personne ne répond à ma question?
    Doit-on dire elle s'est faite belle avec un e?
  • Merci.
    Donc, on accorde "composé" à "oeuvres" et non pas a "chefs"?
  • Pardon, je me suis mal exprimé. On accorde composé au masculin, car on dit un chef d'oeuvre.
  • Merci, mais dans ma phrase, ce n'est pas "chef d'oeuvres", mais "oeuvres", donc on accorde bien au feminin pluriel?
  • Un chef-d'œuvre, des chefs-d'œuvre
    Au pluriel, seul le mot chef prend un s.
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, l'accord du participe est bon.
    Comme dirait Wilmet, ce sont bien "les œuvres" (féminin pluriel) qui sont composées.

    Pour "Elle s'est faite belle"...
    Elle a fait belle qui ? Elle a transformé qui ? Elle-même, représentée par le pronom " s' ".
    COD du participe placé avant : on accorde.

    Le cas serait différent pour : "Elle s'est fait coiffer" = Elle a fait coiffer qui ? elle-même.
    Le pronom " s' " n'est plus COD du participe, mais de l'infinitif "coiffer".
    Là, le participe ne s'accorde pas.
  • Merci infiniment !
  • Merci Jehan.
    Autre question: le participe de « rester » s'accorde-t-il dans la phrase suivante?
    La lumière est restée allumée.
    Je pencherais pour l'affirmative, mais je préfère que cela soit certifié par un « cachet ». Merci.

    Je voudrais reprendre l'un des points exposés plus haut:
    "Elle s'est fait voler."
    Je suppose que le sens de la phrase signifie qu'elle s'est fait voler quelque chose.
    Mais, sauf erreur, si on prend ici "voler" dans le sens de "enlever", on écrairait:
    "Elle s'est faite voler". Est-ce exact?
  • Yéochoua a écrit:
    Autre question: le participe de « rester » s'accorde-t-il dans la phrase suivante?
    La lumière est restée allumée.
    Je pencherais pour l'affirmative, mais je préfère que cela soit certifié par un « cachet ». Merci.
    A défaut du cachet de Jehan, le mien : oui, rester s'accorde.
    Yéochoua a écrit:
    Je voudrais reprendre l'un des points exposés plus haut:
    "Elle s'est fait voler."
    Je suppose que le sens de la phrase signifie qu'elle s'est fait voler quelque chose.
    Mais, sauf erreur, si on prend ici "voler" dans le sens de "enlever", on écrairait:
    "Elle s'est faite voler". Est-ce exact?
    Là, non. Le participe "fait" suivi d'un infinitif ne s'accorde jamais avec le sujet, en vertu de la règle qui dit qu'un participe s'accorde avec le sujet quand le sujet fait l'action exprimée par l'infinitif. Ce n'est pas elle qui vole ou qui enlève, mais elle qui est volée ou enlevée.
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, bien sûr : La lumière est restée allumée.
    C'est la lumière qui est restée ainsi.
    Quand le participe est conjugué avec "être", accord avec le sujet.
    Et le verbe "rester" se conjugue toujours avec "être"...

    Elle s'est fait enlever = Elle s'est laissé enlever = Elle a laissé enlever "elle" (s').
    Le s' ne peut pas, dans ces deux cas, être considéré comme le COD du participe, mais comme COD de l'infinitif. Donc pas de raison d'accorder le participe.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.