Le bestiaire dans le Guépard de Tomasi di Lampedusa

Je m'en viens réclamer votre aide à tous, que vous soyez en filière littéraire ou non en cette année de terminale pour le sujet suivant : Quelle est l'importance du bestaire dans le Guépard? (sujet de dissertation)
Je voudrez votre avis sur un plan éventuel :
1°) Le Guépard (détail sur les membres du clan Salina...)
2°) le bestaire pour ternir le portait de certains personnages (Don Calogero, les nouveaux libéraux...)
3°) le bestaire pour porter les personnages en triomphe (Tancredi...)
Voilà...
?
Merci d'avance. :)Humh...
A croire qu'il n'y en a que pour les jeunes fous de Véronne... :/

Réponses

  • Comme plan moi j'ai

    I / Le Guepard représentation du Prince
    II / l'aspect satirique et humouristique
    III / Comment le bestiaire represente la chute de l'aristocratie


    Mais...je suis loin d'avoir de l'inspiration malheureusement...
    Bon courage miss à demain XD
  • Bonjour,
    je dois faire deux dissertations sur le Guépard qui sont:

    Etudiez les enjeux du bestiaire.
    En quoi les thématiques du déclin et de la mort sont-elles au coeur de l'oeuvre?

    Je sais que pour le bestiaire je dois m'occuper des différents noms d'animaux attribués à chacun comme le guépard pour Fabrizio, le chat pour Tancredi, le chacal pour Calogero....Mais je n'arrive pas à organiser mes idées...et comment les organiser pour obtenir un plan solide. La problèmatique que j'ai trouve pour le bestiaire : En quoi le bestiaire montre le déclin de l'aristocratie sicilienne et la montée en puissance de la bourgeoisie? Est-ce convenable? Pour la deuxième question je suis dans le brouillard!

    Auriez vous une idée de plan avec titres des sous-parties pour mes deux questions?

    Merci de votre aide!
  • Heu moi j'ai deux questions:
    1) Quelle est l'importance du bestiaire dans l'oeuvre?
    2) En quoi le Guépard est-il un roman baroque?

    Franchement je coule quoi surtout que notre prof nous laisse nous démerder et je sais pas trop si niveau bestiaire il faut parler uniquement des animaux à proprement parler ou d'autre chose.
    Côté baroque je suis pommé et le pire c'est que c'est là qu'il y a le plus de points à prendre... A l'aide! :(
  • Chercher et trouver (ce qui n'est pas difficile !) une déf. de Baroque (en art et en littérature) te sera des plus utile
    Bestiaire : bien sûr, il s'agit des animaux ; réels ou représentés
  • "Etudier le bestiaire dans le roman de Lampedusa", voilà mon sujet d'exposé (encore une fois ).

    Pour ma part, même si je n'aurai pas encore à présenter cet exposé avant la fin de l'année, j'organiserai mon plan en trois parties :

    I). Le guépard (la famille Salina, la comparaison avec l'animal, le titre de l'oeuvre ...etc.)

    II). La comparaison des personnages aux animaux (Tancrède = le chat, Don Calogero = le chacal, Angélique = le rapace... etc.)

    III). La symbolique des chiens (le prof nous a dit que dans une lettre écrite à un de ses amis, Lampedusa avait dit que Bendicò, le chien du Prince, était presque la clé du roman... donc à étudier de très près !).
  • bonjour :)!
    pour le bestiaire, il y a aussi "la couleuvre" que doit avaler le Prince p.133 (même page où il compare Don Calogero à un gros bourdon) et cette citation :"Don Fabrizio avait eu beaucoup de soucis ces derniers mois : ils avaient débouché de toutes parts comme des fourmis à l'abordage d'un lézard mort" (p.99)==> comparaison avec un prédateur mort qui se fait bouffer par des + petits que soit
    ( et la page où Don Calogero est vu comme un éléphant, p.143, m'enfin ça , tlm l'a je crois ;))
  • Paolo (le fils aîné des Salina) meurt après être tombé de son cheval, je crois.
    Et le prince a donné le nom d'un de ses anciens chiens (Svelto, si je me souviens bien.. Pas de livre sous la main) à une des étoiles qu'il avait découvert..

    Et Angelica est aussi comparée à une louve (et puis à des fraises, à de la crème fraîche... Mais hem! Ce n'est plus le sujet ^o^) en plus d'un rapace, plutôt au début du roman (au premier repas à Donnafugata?)
    J'aimerai bien faire un exposé sur ce sujet aussi... On va voir quand on commencera officiellement le Guépard en cours :p
  • Bendico, qui apparaît dès le début du roman jeune et fringant, réapparaît à la fin, naturalisé, mangé aux mites et il finit jeté par la fenêtre. Il représente la splendeur et la misère de l'aristocratie.
  • NeoNeo Membre
    attention a tous! il ne faut pas employer le mot de bourgeoisie pour don calogero et angelica!
    ce sont des paysans enrichis.
    ce sont des parvenus, image de la montée en puissance d'une nouvelle caste, propice au nouveau régime.
    ce sont les Nouveaux, "ennemis" des anciens, des nobles (des salinas et ponteleone)
    voila.
  • Euh.. Excuse moi de te contredire mais on parle effectivement de "nouvelle bourgeoisie" en ce qui concerne Don Claogero et Angelica...


    Pour ce qui est du plan pour le bestiaire, nous avons celui-ci en corrigé :

    1- Qui est associa à quoi ? (Les personnages importants)
    2- La symbolique du bestiaire => Positif ou négatif.
    3- Les autres animaux (Bendico, mais aussi les animaux "victimes" lors de la chasse du Prince)

    Voilà :D
  • Bonjour,
    Voila, je suis en terminale L et j'étudie le roman de Lampedusa Le Guepard. Notre prof de littérature nous a donné comme sujet : " la place des animaux ? " Je pensais parler du titre de l'oeuvre mais je ne sais pas trop quoi dire a part qu'il renvoie au prince ... Je pensais parler de la noblesse mais j'ai du mal à trouver des éléments :/
  • Le Guépard ne renvoit au Prince que secondairement : il est d'abord le symbole de la maison Salina puisqu'il est sur le blason de la famille!
    Tu peux ici faire une parenthèse en citant les fonctions premières de l'héraldique, signe de la grandeur et de l'ancienneté de la famille (l'héraldique trouve ses sources au Moyen-Âge ) ; si tu as lu le livre tu as dû remarquer l'omniprésence de la figure du guépard dans le palais de San Lorenzo, dans tous les fiefs appartenant (ou ayant appartenu) aux Salina, sur la route et à Donnafugata =)


    Concernant le Prince, tu fais alors l'analyse de l'animal : en italien gattopardo, soit chat féroce (gatto = chat ;P) ce qui donne une forte connotation, le personnage sera lui ausse féroce, bestial, carnassier. Le personnage éponyme se confond alors avec ses armes et est contraint de n'être que ce que suggère son symbole.
    Dans les armoiries des Salina, le guépard est "dansant" : cela ne fait que montrer plus encore sa noblesse et sa force ; dans celles de Lampedusa, c'est un léopard rampant : on établit alors un parallèle.


    Sur, le plan littéraire, cette seule étude de l'ensemble titulaire renvoie à l'apologue ; le guépard peut s'apparenter à la tradition occidentale de la fable animale avec visée morale, ou même conte philosophique ou merveilleux ou les bêtes sont douées de parole. Le Prince, animalisé, serait la bête dans le conte de La Belle et la bête...?

    En conclusion de ton paragraphe, tu peux alors citer que le guépard ne fait en réalité pas parti des animaux héraldiques ; transition sur une autre partie ou sous partie (ou ouverture de la conclusion) en disant que cela marque encore une fois le factice et le déclin inéluctable à la fois du Prince, des Salina, et de la noblesse...
    Oulah enfin là je dérape un peu sur la vanité, je m'éloigne du sujet



    Voilà quelques idées en vrac, à toi de les classer un peu... enfin c'est quand même du tout cuit pour toi :cool:
  • J'ai déjà rendu ma dissertation mais je te remercie quand même !
    J'ai parlé de l'héraldique et de l'animal féroce mais je n'avais pas pensé à tout ça ! En tout cas merci beaucoup car, au moins j'aurais quelques idées en plus des miennes pour un exercice type bac dans deux semaines
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.