Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

145791012

Réponses

  • Tu peux sans problème faire archi avec un bac L. De toute façon maintenant l'inscription en fac d'archi se fait sur dossier, donc l'important c'est d'avoir un bon dossier et de la motivation.
  • Bonjour à tous!

    Je suis en seconde avec comme enseignement de détermination Initiation aux Sciences de l'Ingénieur. Le problème est que je ne veux pas continuer dans cette voie-là car je déteste cette matière. J'ai de bonnes notes dans toutes les matières mais je ne sais pas tout à fait quelle filière prendre en 1ère.

    Le fait est que j'aime beaucoup les matières littéraires mais je crains, comme beaucoup à ce que j'ai vu, que les débouchés soient très limités. Enfin, je sais bien qu'on peut faire avocat, mais c'est peut-être pas l'idéal en ce moment, et autrement au niveau des lettres (c'est surtout ça qui m'intéresse), qu'est-ce qu'il y a au juste? Prof de français/philo ? Est-ce qu'il faut être vraiment très fort pour être prof dans les classe prépas de lettres? Et quels sont les autres débouchés? Travailler dans l'édition? Le journalisme?

    Bref je ne comprends pas où mènent vraiment les fac de lettres par ex, les langues mortes, l'ancien français etc. (j'ai lu ça) ça ne me dérangerait pas, mais pour faire quoi?

    Voilà merci de m'avoir lu et de me répondre si vous le voulez bien, ça me rendrait beaucoup service.
  • Bonjour !
    Déjà selon moi le "peu de débouché" des Lettres est une légende.
    Comme tu le dis l'enseignement est le débouché le plus courant, pour ce qui est de l'enseignement en classe prépa je suppose que c'est relativement difficile puisque c'est l'enseignement supérieur. Si tu désires enseigner en faculté le CAPES peut être suffisant mais le statut de professeur d'université ne s'obtient qu'après un doctorat et plusieurs années en tant que maître de conférence. Il faut en plus de cela avoir des facultés d'enseignant et de chercheur (c'est-à-dire avoir plusieurs bonnes publications à son actif).
    Tu parles des langues anciennes, en effet les débouchés y sont moindres et je ne vois pas autre chose que leur enseignement, mais étant plutôt attiré par les Lettres Modernes je n'y connais pas grand chose.
    Outre le métier de prof tu peux en effet travailler dans l'édition, le journalisme, les langues (traduction), tu peux poursuivre des études en politique, et l'administration.
    Sache que j'oublie certainement pas mal de possibilités mais si ça peut t'aider ;)
  • Bonjour ShadowAsh !

    je me permets de rectifier ce qu'a dit Mordicus, pour enseigner dans les classes prépas et en faculté, il faut l'agrégation. En effet, tu ne pourras être maître de conférence sans l'agrégation, même si cela n'est pas le "discours officiel", c'est ce qui se pratique dans la réalité. Concernant les débouchés, tu as bien sûr, professeur des écoles (IUFM) et professeur de français en collège ou lycée (Capes ou Agrégation). Si tu désires travailler dans l'édition, un DUT serait à recommander (info-com ou spécialisé dans l'édition, tout simplement). Idem si tu désires travailler dans les bibliothèques (DUT spécialisé dans les métiers du livre, il en existe dans de nombreuses facs). Concernant la traduction, il serait préférable de faire un cursus dans les langues (LEA ou LLCE) car c'est là bas que tu auras de solides connaisances pour la traduction (l'enseignement des langues en lettres est, hélas, soumise à un faible volume horaire). Concernant le journalisme, il ne faut pas rêver, rien ne vaut plus qu'une école de journalisme, et ce principe s'applique également aux science politiques et à l'administration.
    Je ne veux évidemment pas te décourager, mais au vu de ce que je constate "en vrai", il faut bien savoir qu'en allant en fac de lettres, tu auras une spécialisation dans les lettres, et que si tu souhaites t'orienter plus tard dans les spécialités mentionnées plus haut, tu devras soit te réorienter, soit travailler tout seul. Je sais que les exceptions existent, mais il ne faut pas rêver, avec comme seul bagage une licence de lettres, par exemple, tu n'auras pas forcément le niveau pour intégrer sciences po, il te faudra travailler à côté.
    Par contre, j'ai de nombreux camarades qui ont réussi leurs épreuves d'entrée en école d'orthophoniste grâce à leur formation de lettres. Ou certains se sont servis de leur licence comme d'un tremplin pour entrer dans des master sélectifs, du type "euromédias".
    Le tout est de savoir ce que tu aimerais faire plus tard, pour ne pas trop perdre de temps en réorientations, car au bout d'un temps, cela peut te porter préjudice.
    J'espère que cela t'aidera un peu.

    Bonne continuation à toi !
  • Merci beaucoup. Je veux biens aussi d'autres avis si possible.

    Encore merci! =D
  • Nightingale a écrit:
    je me permets de rectifier ce qu'a dit Mordicus, pour enseigner dans les classes prépas et en faculté, il faut l'agrégation. En effet, tu ne pourras être maître de conférence sans l'agrégation, même si cela n'est pas le "discours officiel", c'est ce qui se pratique dans la réalité.
    Attention à ne pas généraliser non plus dans l'autre sens ; j'ai eu une (au moins) professeure en hypokhâgne qui n'était pas agrégée... D'autre part, toutes les matières n'ont pas d'agrégation (notamment certaines langues, l'archéologie, l'histoire des arts, etc.).
  • Tu fais bien de nuancer ce que je disais, Arthur, il est vrai que toutes les matières n'ont pas d'agrégation.
  • Coucou!

    Je suis en 1L, & je me débrouille plutôt bien ( 12.5 de moyenne pour un lycée très pointilleux & sachant que j'augmente de plus en plus ). Le problème c'est que je ne sais pas quoi faire après. Je ne pense pas être assez bonne pour l'HK, après il paraît que la fac de psyco est très dur. J'avais pensée à Journaliste mais dans ce cas je ne sais pas trop quelles étude faire!

    Auriez vous des conseilles &/ou des exemples de votre vécu? Qu'avez vous fait après la L? Pouvez vous me parler de votre fac/prépa ?

    Merci =)
  • Bonjour !
    Je suis actuellement en seconde générale, je ne suis pas brillante en maths ni en physique (c'est le moins qu'on puisse dire) mais tout va bien en svt, une matière que j'adore, je voudrais savoir si une filière L peut quand même me permettre d'entrer dans une école où je pourrais me spécialiser en sciences ou si ce n'est vraiment pas possible.
    Merci d'avance.
  • Personne ne t'empêcherait de t'inscrire en fac de Sciences avec un bac L, mais ce serait courir à l'échec.
    Il existe des mises à niveau scientifique en un an, pour les élèves qui n'ont pas un bac S mais qui veulent entamer des études scientifiques. Pendant cette année on fait le programme de première et terminale S en maths, physique, chimie et SVT. Mais là aussi, c'est peut-être risqué si tes problèmes avec ces matières ne sont pas connus et réparés d'ici là. Si au collège, ça allait et que c'est seulement en seconde que tu as lâché, ce n'est pas grave, à condition de travailler pour améliorer cela. Si c'est d'avant, il y a sans doute un manque de bases qu'il faudra rattraper.
  • oki ! Merci =) Ah euh oui et est-ce que quelqu'un sait si avec un bac L on peut se diriger vers une carrière d'archéologue ? On m'a souvent dit qu'il fallait faire S, c'est vrai ?
    Merkki
  • Salut tout le monde !!!!
    Je suis actuellement en classe de 3éme, et j'envisagerai pour le lycée de partir sur la filière littéraire, mais je doute que cela m'offre beaucoup de possibilité de métier. Alors si vous pouvez m'en donnez sa serait sympa.
    Merci d'avance
  • ComateenComateen Modérateur
    Mais si, tu as des métiers : prof, documentaliste, bibliothécaire, la conservation du patrimoine, les archives...et puis tu peux aussi faire du droit, du journalisme (bon ce n'est pas réservé à la filière littéraire, mais on peut tout à fait y accéder en ayant fait L), etc. Tout dépend de ce qui te plaît !

    claclarissette, tu peux tout à fait faire de l'archéologie en ayant fait L, je connais plein de gens qui ont fait ça !
  • Kerrigan.. je viens moi meme d'un bac littéraire et je dois te dire que malheureusement tu as un peu raison. La filiere littéraire n'offre pas tant de métier que ca. On nous dit que "oui" souvent pour nous encourager a prendre cette filiere et puis une fois que t'as ton bac L en poche, tu te demandes ou tu vas.. et généralement tu te retrouves a la fac parce que tu sais pas quoi faire et qu'on t'as refusé des accés pour prendre en priorité les S et Es.

    Les débouchés du Bac L sont vraiment limités mais je pense que si tu montres de la bonne volonté tu peux quand meme arrivé dans un métier qui n'était pas déstiné au L. Moi meme je suis en fac AES , j'ai fait un bac L et tout ceux qui étaient dans cette filiere provenaient d'un bac ES. Et bien j'ai été une des rares a avoir mon semestre puisque j'avais bien bossé chez moi et pas eux (alors qu'ils ont fait de l'économie et moi non!).

    Mais il faut arreter de dire qu'il y a bcp de débouchés en L ,c'est un mensonge. Tu peux certes être professeur (comme tt le monde veut faire), bibliothécaire, avocat ,journaliste.. Mais dis toi bien : combien y a t'il de places en tout pour faire ces jobs ? des profs ils en recrutent de moins en moins . Des avocats j'en parle meme pas :certains vont jusqu'au master en droit et trouve tjrs pas d'emploi correct. Bibliothécaire y en a pas a tous les coins de rues qui recrutent des bibliothécaires.. Bref je pense qu'il faut dire la vérité : en L il n'y a pas vraiment de débouchés et la plupart se retrouve en fac sans savoir ce qu'ils vont devenir vraiment.

    On m'a refusé l'accés pour préparer certains concours dans le social parce que je faisais un bac L . Dans tout ce qui est filiere avec des maths, on se décourage vite parce qu'on se sent pas au niveau par rapport aux autres. Le mieux est de trouver une filiere sans maths et avec des langues.. mais ces filieres n'amenent pas a grand chose vu que tout le monde se rue dessus et qu'au final il y a un nombre limité de place
  • ComateenComateen Modérateur
    Le tout, c'est de ne pas faire L par défaut mais de choisir cette section parce qu'on a un but et qu'on a déjà une vague idée de ce qu'on va faire plus tard; ceux qui sont en S ne réussissent pas mieux parce qu'ils ont fait S, il faut arrêter avec cette idée que S= la section des élites; il y a beaucoup de quiches qui vont en S, et ceux-là aussi se retrouveront à la fac "sans savoir ce qu'ils vont devenir vraiment"...Oui,les possibilités sont plus variées avec un bac S, mais si on a obtenu son bac de justesse et qu'on n'a pas de réel point fort, les fameuses portes qui sont censées s'ouvrir comme par magie, bah je pense que certains se les prendront dans la figure...
  • Je plussoie totalement.
    Personnellement, je ne vois absolument pas en quoi aller en L m'a fermé des portes : de toute façon, je ne serais jamais allée en médecine, en prépa scientifique, je n'aurais jamais étudié les sciences écos...
    Bref, quand on sait déjà que de toute façon, on veut travailler dans les lettres (prof, journaliste, documentaliste, etc), je ne vois pas en quoi on devrait plutôt aller en S ou en ES ! (Sans compter que les écoles de commerce sont accessibles aux littéraires !)
  • EliaElia Membre
    Bonjour!
    Je suis en seconde , et bien qu'ayant un bon niveau dans toutes les matières je désire faire L . Mais mes parents sont contre ; et j'ai droit à tous les préjugés contre la filière littéraire ("tu seras dans une classe au niveau trèèès bas" , "ce n'est pas serieux" ou "tu veux faire professeur de français?"..) . Je suis pour l'instant interessée par l'art et le journalisme , et mes parents me soutiennent qu'il sera plus avantageux pour moi d'avoir fait S si je veux entrer à Sciences-Po , aux Arts-Déco ou à l'école du Louvre ... (en admettant que j'y arrive hum..)

    Donc ma question est : Est-il préferable de faire L pour rentrer dans l'une de ses écoles ?


    Merci d'avance pour vos réponses :)
  • Bonsoir Elia,

    Il ne faut pas croire tout ce que tu entends a propos des élèves de L, pour avoir glandé trois ans avec deux classes différentes, je peux te dire que le niveau est assez élevé en général et la plupart des élèves de L ont leur bac du premier coup. Le truc c'est que, comme dans toutes les autres filières, il faut un gros investissement personnel, lire beaucoup et bien sûr savoir écrire en bon français =)

    Si tu veux faire arts déco je ne vois pas pourquoi tu ne ferais pas L, quand aux sciences po, il me semble que faire S ou ES serait une meilleure solution, je ne connais pas beaucoup d'élèves de L qui vont en sciences po mais ça doit exister
    Renseignes-toi auprès de ton conseiller d'orientation.
  • Sciences Po est ouvert aux élèves de toutes les filières, la majorité que y sont (et encore, un peu plus de la moitié) viennent de filière ES, mais je pense que c'est parce que ça correspond plus à leur profil...
    Après, les S comme les L devront se coller un peu à l'économie

    Si tu veux faire Sciences Po, la filière qui est le plus en accès avec cette formation est ES, mais tu peux très bien être dans d'autres filières et t'intéresser à l'actualité !!
    (Et il y en a aussi beaucoup qui y accèdent après une prépa littéraire...)
  • Elia, j'étais dans la même situation que toi en seconde...
    Parce que j'avais les capacités d'aller en S, pas mal de monde me poussait à choisir cette filière... Finalement j'ai décidé de faire ce qui me plaisait réellement, et aujourd'hui je me sens vraiment bien en L et je ne me vois vraiment pas en S. Mais vraiment pas.

    Si tu aime les lettres et surtout si t'as déjà décidé de ce que tu veux faire et que tu sais que c'est accessible avec un bac L, n'hésite pas!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.