Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

1101112131416»

Réponses

  • Bonjour à tous,

    Les gens autour de moi me disent que je dois absolument poursuivre un cursus scientifique parce qu'un parcours littéraire n'aboutit pas ou aboutit généralement pas très haut (niveau professionnel). Est-ce vrai ? J'avoue que cela me fait peur bien que je sais que je ne serai jamais ingénieur ou pilote ou quelque chose comme ça... merci pour vos réponses!
    Gustavo Woltmann
  • Que répondre ?

    Alors, faisons une réponse simple : il vaut mieux être un très bon littéraire qu'un très mauvais scientifique. Il vaut mieux être un scientifique médiocre qu'un littéraire médiocre.

    Faisons une réponse plus à l'emporte-pièce en rapport avec l'actualité : Benoît Hamon et Manuel Valls ont tous les deux une licence d'histoire.

    Quant à dire que cela vaut le coup...
  • Et Penelope Fillon a fait des études de droit et de littérature.


    (Si avec ça, tu n'es pas convaincu, je doute que quelqu'un puisse faire quoi que ce soit pour toi sur ce forum.)
  • Et Penelope Fillon a fait des études de droit et de littérature.
    Pour élever ses cinq enfants et être une bonne épouse, il faut quand même le signaler...
    Alors quelle est la morale ?
    Fais des études littéraires et de la politique ? :)
  • Et Pénélope nous prouve que les études littéraires, ça rapporte ! :D
  • Il y a beaucoup de métiers de haut niveau qui ne nécessitent pas de gros bagage scientifique, voire pas de bagage scientifique du tout: Avocat (y compris avocat d'affaires), magistrat, notaire, haut fonctionnaire (après être passé par l'ENA: Conseil d'Etat, inspecteur des finances, Cour des comptes...), voire banquier (chargé d'affaires, analyste, gérant de portefeuille...), pour n'en citer que quelques uns (et je cite justement ceux pour lesquels il n'y a pas de problème de débouché).

    De nos jours, les bons élèves, y compris littéraires, empruntent majoritairement la voie scientifique du lycée et tendent à délaisser la filière littéraire; ceci donne l'impression que les métiers de haut niveau sont désormais réservés à ceux qui ont fait S (voire ES). Mais crois-moi, si tu es un (très) bon élève, la filière que tu choisis au lycée importe peu. Si tu travailles bien et assidûment, avoir fait L peut même être un avantage dans les études supérieures que tu entreprendras en vue des métiers précités.

    Bref: Si tu veux entreprendre une carrière non scientifique de haut niveau, il te faudra être un bon, voire très bon littéraire, ce qui n'est, finalement, pas si évident que cela.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.