Méthode commentaire Méthode dissertation

24

Réponses

  • Bonjour,
    cette année j'ai étudié Mon rêve familier de Paul Verlaine, paru dans ses Poèmes Saturniens.

    En vue de l'oral que je passe vendredi, j'aurai besoin de votre aide.
    En effet, j'ai un ami qui a été interrogé sur ce poème. Sa question était :

    En quoi ce poème de Paul Verlaine est-il un sonnet original ?

    Voici le texte :
    Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
    D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
    Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
    Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

    Car elle me comprend, et mon coeur transparent
    Pour elle seule, hélas! cesse d'être un problème
    Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
    Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

    Est-elle brune, blonde ou rousse? Je l'ignore.
    Son nom? Je me souviens qu'il est doux et sonore,
    Comme ceux des aimés que la vie exila.

    Son regard est pareil au regard des statues,
    Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
    L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

    Paul Verlaine (Poèmes saturniens)
    Je suis en difficulté. J'essaie de me préparer au mieux pour cet oral, donc je m'entraine sur les questions que mes camarades ont déja eu. Mais là je bloque.

    Je ne vois rien dans le plan que nous avons établi en cours qui puisse m'aider.

    Voici le plan fait avec ma prof' :

    I un poème lyrique

    ---a - de la nostalgie
    exprimée dans la constitution même du poème avec le trimètre : 4 - 4 - 4. Le poète est baigné tout entier dans cette nostalgie.

    ---b- Souffrances et solitude du poète.
    Recherche du "elle", du couple idéal, réel.
    Le "je" est passif car réduit à ses rêves alors que le "elle" est actif.
    On note une allitération en S au v6, qui peut rappeler la souffrance.
    Evocation du coeur (sentiments) et du front (pensée) incompris sauf par le "elle.

    II La femme idéale

    --a- un être unique, une âme soeur.
    Répétition de "elle seule"
    Enjambement aux vers 6 7 qui met cela en relief.

    --b- une consolatrice
    Répétition du verbe "comprendre" aux vers 4 5
    v 10 = "doux" et v13 "calme" → douceur apaisante, elle va éteindre sa fièvre, sa douleur.

    --c- un amour réciproque
    v2 "et que j'aime, et qui m'aime"
    v 11 "ceux des aimés"
    v14 "voix chères"

    La femme aimée allègre le malheur du poète.

    III Une femme lointaine et inaccessible

    ---a- hésitations du portrait
    C'est en fait un rêve : Titre et v1
    v12 "regard"

    --b- une image incertaine et fuyante
    interrogations
    v11 12 comparaisons
    V 10 11 + 13 14 : sensations auditives approximatives

    --c- irréalité de cette femme
    Rêve : titre et v1
    v1 "étrange"
    Souvenirs personnels mais flous provoquent l'indifférence du lecteur.
    Amour illusoire = fantasme ? femmes perdue ? C'est le grand flou.

    Enjambement v13-14 + diérèse v14 ajoutentn l'impression de mélancolie du poète, sa nostalgie. Pas de correspondants dans la réalité.

    Voilà.
    Concernant mes idées, j'ai du mal.
    Au niveau de la structure, elle est traditionnelle au sonnet donc non originale.
    De même, l'auteur exprime ses sentiments, il s'agit du registre lyrique très présent sous la forme du sonnet.

    Son originalité se concentre-t-elle dans le fait que le poète évoque, tout au long de cette oeuvre, une femme désirée pour évoquer ses attentes et sentiments, et donc n'utilisent pas un procédé consistant à éxprimer directement ses propres sentiments ?

    Est-ce l'irréalité de la femme recherchée qui produit cette originalité ?


    J'ai vu que vous aviez confirmé l'idée que l'alliance femme idéale / mort est moderne donc original.

    Je n'ai pas d'autres pistes, c'est pour cela que j'ai recours a votre aide.

    Merci a tous ceux qui s'aventureront dans la lecture de mon post.

    Bonsoir.
  • Bonjour, Je suis en 1ére S et je travaille également sur Verlaine, Mon rêve familier, ma problématique : Dans quelles mesures ce poème est-il mélancolique ? voici le plan que je propose, cependant je ne suis pas persuadée si il est en accord avec ma problématique :

    I) Description de la femme idéale
    II)L'aspect mélancolique du poème ( qui en fait, se cache derrière cette description)
    III) L'implication de l'auteur


    Pourrais-je avoir votre avis, sur mes axes, et sur leur disposition ? Merci d'avance.
  • dreamdream Membre
    bonjour moi aussi je passe bientot mon bac de français et j'avais eu ce poème cad mon rêve familier de verlaine a mon oral blanc et la problématique était :

    démontrez la musicalité de ce poème ?
  • Bonjour,

    Quelqu'un aurait il une idée à mettre en ouverture du poème de verlaine Mon rêve familier?

    Le poème: le poète évoque une femme dont il doute si elle est un rêve ou un souvenir, pour exprimer, avec une grande musicalité, son drame, son marasme intérieure(c'est un poète a l'extreme sensibilité, mélancolique, un poète maudit)
    La femme a laissée sur le poète une impression sensible et sonore et est tissée de ses aspirations.

    merci infiniment de votre aide!
  • salut,
    comme ouverture je mettrais le poeme:
    j'ai tant réve de toi de Desnos,
    les deux poémes se ressemblent regarde sur internet pour trouver le commentaire de ce poème
  • ok merci!
  • mayimayi Membre
    dream a écrit:
    bonjour moi aussi je passe bientot mon bac de français et j'avais eu ce poème cad mon rêve familier de verlaine a mon oral blanc et la problématique était :

    démontrez la musicalité de ce poème ?
    J'ai aussi ce poème dans ma liste. Comment peut-on démontrer la musicalité pendant 10 minutes? Ca me fait vraiment peur, j'ai du mal avec ce poème...

    Merci d'avance. :)
  • Très franchement, je ne crois pas qu'on donne ce sujet pour ce texte mais bon, voici quelques pistes :

    - Pour passer un peu le temps et donner de la profondeur à ton explication, tu peux parler de l'origine de la poésie : explique qu'avant, la poésie était chantée, des héraults chantaient les louanges de quelques dames de la cour ou les prouesses de héros etc. Peu à peu, on a laissé tomber l'accompagnement musical et on a tenté de compenser en donnant de la musicalité au texte. Voilà comment la poésie est apparue. Ca s'applique d'autant mieux à notre texte que c'est un sonnet qui chante les louanges d'une femme idéale.
    - Comment fait-on donc pour donner de la musicalité au texte : facile, on a crée la rime. Comme c'est un peu léger, on a aussi crée le vers qui donne une certaine rythmique, le choix du nombre de syllabe dans les vers impose un rythme. On joue avec les accents toniques, la place de la césure etc. On joue biensûr avec les sons, allitérations, assonance, répétition de mots, reprise de phrase comme on le fait pour un refrain finalement.

    Voilà, si tu détailles tout ça, je pense que tu peux tenir dix minutes largement.
  • En fait, la femme rêvée n'est autre que sa mère. Ce n'est ni sa cousine ni une épouse dont Paul Verlaine nous parle. Voici quelles ont été mes déductions pour en arriver à cette conclusion:

    Dans le 1er tercet, nous remarquons que Verlaine semble discuter avec une autre personne. Cette personne lui demande si la femme idéale serait brune, blonde ou rousse. Il répond (et l'on le remarque bien par un tiret cadratin) "Je l'ignore.".

    Petite parenthèse - Directement au vers d'en-dessous, sans tiret cadratin cette fois-ci, Paul reçoit une autre question. Il répond "Son nom ?" Et donne sans plus attendre sa réponse ci-après: Je me souviens qu'il est doux et sonore. Une personne qui poserait une question demanderait par "Quel est son nom ?" ce qui montre bien qu'il s'agit-là de Verlaine qui répète la question, mais en plus court.

    Pour en revenir à la preuve de sa mère, si quelqu'un lui demande donc de quelle couleur sont ses cheveux, c'est que Verlaine devrait avoir connu cette personne. A la recherche d'une femme idéale ? Plutôt à la recherche du visage et de la personnalité de sa mère...

    Mais sa mère n'était pas morte le jour où Verlaine à publié son poème en 1866. Au 14ème vers, on remarque que la voix de la femme semble s'évaporer dans la nature, qu'elle disparaît comme si elle mourrait. Pourtant ce n'est pas la mort à laquelle il faut penser, mais plutôt à l'adoption. Et oui, Verlaine fut adopté en 1862 alors qu'il n'avait que 17 ou 18 ans. Il fut mis en pension par sa propre FAMILLE. Pour qu'elle raison ? Elle ne semble pas avoir été citée.

    Un peu d'histoire: En 1974, la majorité civile était à 18 ans. Mais bien avant cette date là, la majorité civile était à 21 ans à partir de 1793. Voilà pourquoi Verlaine pouvait se faire adopter à 18 ans s'il s'agissait bien là de son âge (car comme je l'ai dit avant, il se pourrait qu'il avait 17 ans lors de son adoption).

    C'est ainsi qu'il se sentait éloigné de sa mère et qu'il perdait peu à peu ses souvenirs la concernant.

    Voici un résumé :

    1) Paul Verlaine semble connaître la personne dont il parle dans son poème d'où la question de sa couleur de cheveux et de son nom. Question que l'on ne pose habituellement pas quand l'on ne connaît pas du tout la personne.

    2) Savoir que la modulation de la voix de cette femme s'éloigne et se tait gentiment fait que l'on peut s'imaginer qu'elle meurt OU qu'ils se perdent de vue.

    3) Sa mère n'est pas morte lors de la publication du poème en question (en 1966), ce qui fait qu'ils ne peuvent que s'être perdus de vue.

    4) Ils se sont perdus de vue car Paul Verlaine fut mis en pension par sa propre famille en 1962 alors qu'il avait 17 ou 18 ans (et ils vivent en France).

    5) Selon la majorité civile dans l'histoire, en France, elle fut mis à 18 ans dès 1974 alors qu'en 1793, elle fut mis à 21 ans.

    6) Comme tout se concorde, il est plus que probable qu'il parle là de sa mère. Seul un détail pourrait faire face à cette hypothèse : quand on a 17 ou 18 ans, le fait de ne plus voir sa mère durant 4 ans ne peut pour autant faire oublier ne serait-ce que son nom. Cela voudrait dire qu'il s'agirait-là du dernier détail à analyser.

    Voilà, j'espère que j'aurais pu aider quelqu'un. ;)
  • Bonjour,

    Je trouve l'hypothèse hasardeuse.

    * D'une femme inconnue

    * Est-elle brune, blonde ou rousse? Je l'ignore.
    => Il peut se poser la question à lui-même.

    * Son nom? => S'il pose la question en entier, Verlaine aura des problèmes pour son alexandrin. ;)

    * Je me souviens qu'il est doux et sonore,

    => Souvenir de son rêve.

    * L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

    Là, on peut supposer que Verlaine pense a qq. qui n'est plus de ce monde. Fusion entre cette voix rêvée et celle d'ue voix aimée.
  • coucou
    mon premier plan
    I un reve ephémère
    (pas encore de sous parties)
    le second
    II la confusion
    a.le désespoir du poète
    b.une femme impossible a atteindre
    je sais pas trop si je suis hors sujet ou pas
  • vous pouvez m'aider???
  • Peux-tu d'abord nous proposer ta syllabation de ce poème ? ;)
  • JehanJehan Modérateur
    nina1307 a écrit:
    vous pouvez m'aider???

    Peut-être, mais à quoi ?
    Pour ton premier message, tu pourrais être plus précise dans ta demande !
    Est-ce que cela a un rapport avec ce poème de Verlaine ?
  • C'est bizarre... J'avais répondu au message d'une personne demandant de l'aide pour la syllabation de ce poème de Verlaine. :|
  • JehanJehan Modérateur
    Pas vu un tel message... Juste vu le "vous pouvez m'aider ?" de Nina.
  • webmestrewebmestre Administrateur
    Bonjour,

    Le message a été déplacé car il existait déjà une discussion sur ce texte (celle-ci !). Comme la question de nina1307 figurait dans le titre de la discussion, elle n’apparaît pas dans son message.
  • JehanJehan Modérateur
    Merci ! :)
  • Bonjour a tous
    Actuellement je travail sur ce poème et je voulez savoir si vous pouviez m'aider s'il vous plaît :( :(


    J'ai une proposition de plan partiel qui est

    Axe d'étude: ce poème est empreint d'un lyrisme mélancolique.
    I. Le poète est fortement impliqué dans le texte.
    II. Il semble souffrir
    III. Cette souffrance s'exprime de manière très musicale.

    Merci d'avance. :)
  • Salut girl (^^). Il faut que ton plan réponde à une problématique, sinon c'est un plan à tiroir, et les profs détestent ça. As-tu pensé à quelque chose?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.