Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

1246718

Réponses

  • merci de ta reponse je vais essayer de trouver la collection lagard et michard , une prof de francais me les a conseilles aussi , ce qui me fais peur c'est que je n'ai pas de connaissances approfondies sur lesgenres, les figures de styles et autres... je ne sais meme pas comment faire un commentaire...
  • Bonjour !

    Tout comme plusieurs d'entre vous je voudrais suivre une licence de lettres modernes par le CNED ou un autre organisme...
    Cependant je voudrais aussi suivre une L2 d'histoire de l'art en fac en même temps.

    Est ce qu'une formation à distance est très prenante ?
    Est ce que cela vous semble faisable ?

    ( sachant que je suis actuellement en hypokhâgne et que je suis première de classe en français, je me dis qu'un double cursus en fac ne peut pas être + chargé que mon année )

    merci d'avance pour vos réponses

    Nina
  • Bonjour à tous,

    L'année prochaine, je souhaiterais faire ma troisième année de licence lettres modernes par correspondance à l'université de Sorbonne, Paris III, grâce à Tele 3. J'aurais aimé avoir des renseignements les plus précis possibles alors si quelqu'un peut m'aider, ce serait super gentil. Merci d'avance pour vos réponses et à bientôt j'espère!
  • bonjour cha 55
    je ne peux pas te renseigner etant donne que je n'ai pas commence mon cursus a distance( je suis en daeu a distance , si le fonctionnement est le meme, le contenu non et je sais que le fonctionnement differe d'une fac a une autre)
    cependant j'ai une question tu fais une licence de lettres modernes, aussi je suis interesse pour connaitre le niveau d'entree en licence premiere annee car je n'ai pas suivie le lycee jusqu'au bac et malgré mon daeu j'ai un peu peur de ne pas etre a la hauteur, est ce que le programme se suffit a lui meme pour etre a niveau ou est est ce que les bases enseignées au lycee premiere terminale sont vraiment indispensable...si oui lesquelles car je voudrai me remettre a niveau cet été, et je ne sais pas par ou commencer, merci infiniment
  • Salut Liloo2,

    Sérieusement, le programme de terminale n'est pas vraiment utile pour faire une licence de lettres modernes. Avant tout, il faut que tu aimes lire car tu auras pas mal de lecture (et pas que des livres intéressants!). Ensuite, au premier semestre tu n'as pas de cm ce qui te permettra lors des séances de td, de poser toutes les questions que tu souhaites. Les cours te suffiront pour te mettre à niveau toute seule si tu es motivée pour travailler par toi-même car la fac c'est beaucoup d'indépendance.
    Cependant, à la base, il faut que tu saches faire des commentaires et des dissertations. Regarde les méthodes sur internet et si tu veux d'éventuels renseignements n'hésite pas à me demander. Si je peux t'aider, ce sera avec plaisir :)
    Bisou et à plus!
  • salut cha
    merci bcp de ta reponse , ca m'aide a me sentir plus sereine
    en ce qui concerne la dissertation , je n'ai pas de soucis ; le commentaire me pose plus de problemes, je ne sais vraiment pas en quoi cela consiste
    J'adore lire, c'est evidemment la raison qui me pousse dans cette filiere, j'aurai prefere faire une licence de lettres classiques, le programme litteraire me plaisait plus mais je n'ai aucune base ni en latin ni en grec
    et une vie personnelle tres chargéé(deux enfants et un travail en hypermarches a 30h = reveil a 4h tous les matins)
    sans raconter ma vie ca explique le choix des etudes a distance
    tu me parles de TD
    je ne crois pas qu'il y en ai a distance , ou bien est ce que je me trompes?
    une tite question: que vise tu apres ta licence?
    bisou egalement et bon courage....
  • Salut Liloo2,

    Alors, de rien pour le message ce forum est fait pour ça!
    Un commentaire de textes, c'est savoir tirer l'idée essentielle d'un extrait et l'organiser autour d'un plan. Tout comme la dissertation, tu dois faire une introduction, une ou deux parties et une conclusion. Si cela te pose vraiment des problèmes, je veux bien t'en dire plus, ça ne me dérange pas, mais va voir d'abord la méthode sur internet et je pense que c'est assez bien expliqué.
    Ensuite, non, il n'y a pas de td par correspondance mais tu peux toujours poser tes questions en ligne. En général, c'est très bien fait : les profs laissent leur e-mails, il y'a un forum d'étudiants aussi où tu peux poser toutes les questions que tu veux.
    Si tu as la motivation, je suis sûre que tu peux réussir parce que c'est une question de volonté. Il ne faut pas se laisser submerger par le travail ni remettre à demain ce que l'on pourrait faire le jour même. Ce sont des petites choses qui paraissent simples mais quand on est par correspondance, il faut réellement s'instaurer un programme de travail pour se fixer soi-même des limites sinon on est vite coulé.
    Moi, personnellement, après ma licence, je compte faire le capes pour être professeur de français en collège ou lycée. Le journalisme a toujours été une passion mais j'ai peur de trop galérer dans cette voie alors plus le temps passe et plus je laisse tomber...Je me dis que sans piston, c'est rare de percer ou alors il faut une sacré chance!
    Bon, je te dis bonne lecture, et à plus tard! Surtout, si t'as un souci, n'hésite pas...Bisou
  • Bonsoir,

    J'envisage sérieusement d'entamer une licence de littérature par correspondance.

    J'aimerais faire connaissance avec des personnes qui ont la même ambition.




    Cordialement


    (envoyez-moi un message privé).
  • Bonjour tout le monde,

    Je suis moi-même tentée de m'inscrire en licence lettres modernes.
    Je travaille dans l'administration française en Haute-Savoie et suis en cours de naturalisation suisse par filiation (merci papa !!).
    Il existe un centre d'enseignement à distance à Sierre, en Suisse, dans le canton du Valais.
    La licence peut être effectuée à temps partiel ce qui me semble être l'idéal pour des gens qui travaillent à temps plein.
    Il nous faut passer la moitié des UE à la fin de l'année scolaire, et le reste l'année suivante.
    C'est relativement intéressant car c'est le seul centre universitaire proche de la haute-savoie ; les diplômes sont également reconnus sur Suisse si on envisage d'enseigner en Suisse...
  • bonjour,

    Je suis contente de rencontrer des personnes qui envisagent de reprendre leurs études même avec une vie familiale bien chargée. Je travaille depuis une dizaine d'années et j'ai décidé de m'inscrire en licence de lettres modernes à la rentrée. J'ai un BTS d'assistante de direction et je souhaiterais débuter en deuxième année mais je me demande si le fait d'avoir quitté le système scolaire depuis si longtemps ne sera pas un réel handicap. Au bout de 10 années d'expérience professionnelle je sais que je suis passé à côté de ce que j'aimais vraiment, la littérature, je cherche par tous les moyens a rattraper cette culture littéraire que j'ai laissée filer. Je suis impatiente de savoir si je suis prise à AIX en L2. Mais je crois que si l'on me prends en L1, je serais quand même contente. Je suis partagé entre l'envie d'avoir les mêmes bases que ceux ayant suivi le cursus complet et le fait fait d'avoir quand même déjà donné 2 années de BTS et 10 ans activité et je n'ai ni l'envie, ni les moyens de renoncer à ma profession à moins de réussir à un concours type CAPES. Quelles sont les chances d'obtenir une validation des acquis et surtout est-ce jouable de reprendre des études si tardivement (j'ai 36 ans) ?
    Merci de vos conseils
  • Bonjour,
    Je pense être dans la même situation que vous.
    Je suis assistante administrative depuis 7 ans et j'envisage de m'inscrire en L1 de lettres modernes.
    Je pense qu'il faut être motivée, rien ne nous empêche de réussir même en cours d'emploi...
  • Bonjour,

    Je suis motivée car j'ai l'impression de revenir à ce qui me ressemble le plus. Il est vrai qu'il n'y a guerre de place pour la littérature dans mon milieu professionnel. Mais je trouve que cette filière apporte vraiment un plus aux individus. Peu importe le métier que l'on exerce, il est important d'entretenir notre culture. je découvre plein de choses en lisant, des réponses, un refuge, un plaisir. Pour les jeunes qui se demandent si cette filière va les mener à quelque chose, je crois qu'ils sont, de toute façon, gagnants. Aux premières notations, je pourrai juger de mon niveau et je verrai si ma motivation est bien là.
  • Bonjour Madonna Litta,
    Il est vrai que la licence lettres modernes assure une excellente culture générale.
    C'est un bon moyen de démontrer à un employeur qu'on s'intéresse à une domaine culturel très riche.
  • MIMI79MIMI79 Membre
    Bonjour à tous !

    Je m'invite dans cette discussion car moi aussi j'ai décidé de reprendre des études littéraires : j'ai commencé l'inscription en L1 lettres modernes pour la rentrée prochaine. Je suis fonctionnaire territoriale (juriste dans une mairie) après avoir fait 5 ans de droit.
    Je dois dire qu'aujourd'hui j'ai l'impression de ne pas avoir réussi ma carrière comme je le souhaitais, malgré le fait que ma situation professionnelle est loin d'être à plaindre ! Le seul souci est que j'ai fait droit faute de mieux : à l'époque du bac, des difficultés financières et familiales m'ont fait choisir le droit, l'antenne de la fac étant située à côté de chez moi et entraînant peu de frais. Cette discipline m'a plu et j'ai continué.
    Mais j'ai toujours voulu faire des études de lettres, c'était mon rêve depuis gamine, toujours plongée le nez dans les bouquins de français, j'ai adoré mon année de lettres en terminale, bref le rêve a été confronté aux aléas de la vie.
    Aujourd'hui maintenant que ma vie privée et professionnelle est stable, posée, j'aimerai beaucoup réaliser mon "rêve" mais en même temps, j'angoisse un peu de reprendre les études, de mener de front ma vie d'aujourd'hui et la reprise d'un cursus universitaire. Bref je me pose des questions, et en même temps je me demande où cela va me mener... Je me demande si je ne ferais pas mieux de réviser le droit pour passer le concours du grade supérieur dans mon travail, comme le suggère mon entourage...
    Mais en lisant vos discussions et en constatant que vous êtes tous très motivés, cela me met du baume au coeur et me motive à mon tour pour ne pas lâcher et continuer ce projet !
    J'aimerai savoir si vous avez un projet professionnel en cas de réussite à la licence de lettres. J'aimerai également savoir si vous commencez déjà à vous préparer à la rentrée, et si oui, comment, avec quels livres et supports.
    Merci d'avance pour vos réponses.
  • Bonjour,

    Pour ma part, j'ai commencé par visiter le site de la fac de lettres ou je souhaite aller à la rentrée. Le programme de l'année en cours y est présenté. J'ai aussi récupérer la liste des oeuvres de références pour passer le CAPES de LM. Je crois que cela peut constituer une bonne base de lecture. Par exemple pour le Moyen-Age, il est proposé : La chanson de roland (l de poche gf) ; le roman de renart (gf) ; chrétien de troyes, au moins un roman : le chevalier de la charette ou Le chevalier au lion ou le conte du Graal ; tristan et iseut ; marie de france : lais ; poésie : rutebeuf, villon, charles d'orléans ; fabliaux : la farce de maîstre pathelin.
    J'ai voulu commencer par le moyen-age mais très vite, je me suis retrouvé à lire des oeuvres des autres périodes. Je viens de terminer Zadig de Voltaire. Je me rends à la bibliothèque et ressort avec ma petite sélection du jour. Je jubile à l'idée de m'y rendre. Je me demande pourquoi j'avais mis cet intérêt de côté. Je crois comme vous l'avez dit plus haut, que les aléas de la vie nous font parfois dévier de notre route. En ce qui concerne les projets dans le domaine des lettres, je voudrais bien travailler dans le domaine du livre, mais cela sous entend qu'à un moment ou un autre il faudrait que je quitte mon entreprise actuelle et çà j'avoue que j'ai du mal à l'envisager. J'avais pensé il y a quelques temps au capes je n'avais qu'un BTS et surtout pas le niveau en lettres pour pouvoir le passer. C'est donc quelque chose auquel j'avais renoncé. A l'issue de la licence, j'aurais pas loin de 40 ans alors je me dis que ce ne sera pas évident de changer de métier à cet âge. Mais qui sait peut être que je ne pourrai plus me passer des lettres et que je voudrai en faire à plein temps !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.