Fiches méthode Bac de français 2021

bonjour ,
je suis en 1ère es et mes débuts en dissertation sont disons le laborieux, j'ai pour dans quelques jours une dissertation dont le sujet est:
"Dans quelle mesure le texte théâtral en général, Le Misanthrope, en particulier peuvent-ils admettre des variations de lecture et de mise en scène?
Vous appuierez votre propos sur votre lecture de Misanthrope, le version proposée par le comédie françaises (mise en scène de jean pierre Miquel) et votre connaissance du théâtre en tant que lecteur ou spectateur."

j'ai déjà quelques petit idée tels que la présence ou non de didascalie, époque du lecteur et de l'écrivain, l'état d'esprit du lecteur son vécu... cependant j'ai beau me creuser le tète je ne trouve pas de plan digne de se nom...
si quelqu'un parmis vous pouvait m'aider.
max

Réponses

  • personne n'a la moindre petite idée? s'il vous plaît... :)
    j'ai bien eu l'idée de deux axes qui serait 1 lecture 2théatre mais c'est un peu ridicule
    max
  • une dissertation se fait en 3 parties, pour commencer.
    La question que l'on te pose est plutôt simple : dans quelle mesure une pièce de théâtre permet-elle plusieurs lectures et par conséquent plusieurs mises en scène possibles?"

    La réponse est évidente. Tu es sur la bonne piste en évoquant le spectateur. Mais la notion de lecture rejoint celle de mise en scène : une mise en scène, c'est d'abord une lecture particulière du texte. Particulière au sens de personnelle. Le metteur fait fait des choix : celui de respecter les didascalies ou non par exemple. Une pièce de théâtre se réfère donc à deux publics : les lecteurs, qui imaginent la pièces, se la représentent, et le public, qui "subit" une interprétation de la scène. C'est le principe de la distanciation selon Brecth. Ce que je veux dire, c'est que seul le public lecteur peut avoir une lecture personnelle de la pièce, tandis que le spectateur est obligé de subir les choix du metteur en scene, donc d'une lecture déjà faite. Si ça lui plaît il reste, si ça ne lui plaît pas il part.
    Tonsujet mentionne le Misanthrope, il faut donc que tu les cites comme exemple. Quelles interprétation peut-on lui donner ? Si tu avais à la mettre en scène, comment procèderais-tu ?
    Réfléchis à tout cela et reviens avec quelques propositions, je continuerai à t'aider.
  • je crois comprendre vos idées, je trouve intéressant l'idée que le lecteur s'imagine, se met en scène la pièce, ce qui ruine mon plan! ;)
    dans le misanthrope plus précisément, le metteur en scène peut exposer un alceste atrabilaire, misanthropique, ou bien amoureux maladroit... il peut être caricaturé en le rendant grotesque, ridicule
    ainsi qu'un philinte soit bien dans son temps, sage , soit hypocrite odieux...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.