Grammaire du français

1235716

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Pas de S à leur ici.
    Dans cette phrase, leur est un pronom.
    C'est le pluriel de "lui".

    Proposez-lui (à un seul)
    Proposez-leur (à plusieurs)

    Le mot leur prendrait un S s'il s'agissait d'un possessif déterminant un nom pluriel.

    notre client, leur client (un seul client)
    nos clients, leurs clients (plusieurs clients)
  • On n'a pas attendu l'arrivéé de Jehan sur le site pour donner les bonnes réponses.

    Je ne comprends pas cette redondance.
  • JehanJehan Modérateur
    Cette redondance s'explique très facilement : par mon étourderie. Je n'ai ouvert ce fil qu'à la page d'aujourd'hui sans remarquer les précédentes. Toutes mes excuses aux autres intervenants et à JSC en particulier.
  • Jehan, vous n'aviez pas à vous excuser, surtout pour une nouvelle intervention mal appropriée de JSC. S'il y a redondance, c'est dans la nouvelle question pas dans la réponse !
  • Anne345 a écrit:
    mal appropriée de JSC.
    Jugemental. Il y a bcp d ça en ce moment sur le forum, au lieu de se tenir au sujet.
  • au lieu de se tenir au sujet
    Comme vous ?
  • Bonsoir Anne, bonsoir Jehan,

    Continuez à apporter vos réponses, même si parfois (moi y compris) on apporte des réponses déjà apportées... Je crois qu'il va maintenant falloir apprendre à jouer à saute-mouton... Comprenne qui pourra...

    Jehan, continuez à répondre (et ne vous abaissez pas à vous excuser :rolleyes:), vos réponses sont toujours pertinentes et les bienvenues, n'en doutez pas. Comme celles d'Anne...

    Stoppons là, et continuons à servir ce site...

    Muriel
  • Bravo Anne, Bravo Jehan. vos &éponses sont jugées meilleures que celles de codrilla, Léah, JSC, Vincent etc. qui "servent ce site" depuis plus d'un an!
  • Et celles de notre ami Edy, qui est fidèle depuis plus longtemps...
    Cela prouve aussi que certains posent des questions sans même se donner la peine de lire ce qui précède...
  • Bonjour à tous,

    Je sollicite vos lumières car
    j'hésite pour l'accord dans cette phrase

    « pouvoir situer les productions dans leurs contextes d’origine »

    PS : chaque production a son contexte d'origine.

    Merci à tous par avance et
    Très bonne journée
  • ZorahZorah Membre
    A mon humble avis de simple lecteur avide de littérature française, le pluriel est de mise dans ces cas, comme dans la célèbre phrase de saint Paul : Femmes, soyez soumises à vos maris, obéissez-leur...

    On pourrait sans doute dire aussi : Situer chaque production dans son contexte d'origine.

    Les agrégés de grammaire de ce forum vous donneront leurs avis souverains. (Pourtant un seul avis par agrégé.)
  • La question leur leurs a déjà été traité plusieurs fois; Voir par exemple la réponse d'Edy ici
  • Cette régle est claire mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi dans cette phrase leur et tour ne se mettent pas au pluriel.

    "Je m'amusais à regarder les carafes remplies par la rivière, où elles sont à leur tour encloses..." extrait de A la recherche du temps perdu- Proust
    Merci
  • À chacune son tour, voilà pourquoi :)
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    "Je m'amusais à regarder les carafes remplies par la rivière, où elles sont à leur tour (singulier) encloses... "

    C'est au tour (singulier) des carafes d'être encloses...
    Tu n'aurais pas l'idée d'écrire "C'est aux tours (pluriel) des carafes..."
  • Merci :)
  • Bonsoir à tous,

    J'ajouterais sur la question de leur/leurs que la confusion peut aussi venir de l'interférence avec l'anglais qui, même s'il n'y a pas d'accord au pluriel de l'adjectif possessif, utilise toujours le nom au pluriel.

    Exemple :

    They are exchanging their gifts. (Ils échangent de cadeau, même si chacun n'a qu'un seul cadeau).

    Bref, j'ai l'impression que la confusion leur/leurs en français n'est pas près de s'arrêter à cause de cette influence.

    Au plaisir!
  • Il y aussi leur ponom personnel C.O.I mais il est placé
    avant le verbe.
    qu'est-ce que tu dis à vos amis ?
    je leur dis ........ on l'utilise pour éviter la répétition
    d'un nom ou groupe nominal
  • Bonjour,

    J'ai lu attentivement toutes les réponses sur ce sujet.

    J'aimerais votre avis sur ces deux emplois que j'ai tiré d'un article du Courrier international.

    [...] la séquestration du directeur industriel du groupe en France a servi de levier pour obtenir des conditions plus favorables pour les 110 salariés qui vont perdre leur emploi, des garanties pour ceux qui vont rester et le versement des salaires [...]

    Ici, on comprend en effet que chaque salarié a un emploi.

    Mais ensuite l'auteur continue avec :

    Les ouvriers [...] ont occupé une filiale de RBS lorsqu'ils ont appris que leurs emplois étaient menacés.

    Je ne comprends pas pourquoi l'auteur change sa façon de raisonner et applique (intentionnellement?) cette fameuse règle que j'ai pu lire dans ce forum : "Lorsque un nom désigne une réalité dont plusieurs possesseurs possèdent un exemplaire, ce nom et le possessif qui le détermine peuvent se mettre au singulier ou au pluriel".

    En fait, ce qui me dérange c'est que cette définition n'est pas claire pour moi. Comment peut-on savoir qu'il s'agisse d'une réalité ? Qu'entend-t-on par réalité ? C'est très vaste comme définition.

    De plus, j'aimerais savoir si l'auteur aurait pu mettre "leur" et si cela n'aurait pas changé le sens de la phrase ?

    Merci d'avance pour vos réponses. (j'ai beaucoup de problème avec ça)
  • Pour la règle remplace réalité par chose. C'est moins relevé, mais plus clair !
    Dans les deux phrases, l'auteur aurait pu utiliser le singulier ou le pluriel sans en changer le sens. On peut néanmoins supposer, si c'est intentionnel, que dans le cas du singulier, il privilégie l'aspect individuel : chacun des 110 salariés va perdre son emploi, alors que dans le deuxième, il considère l'aspect du groupe qui a effectué l'action commune.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.