Le dénouement de Dom juan appartient-il à la comédie ou à la tragédie ?

Bonjour, ;)

Je dois répondre à la problématique suivante :

Le dénouement de Dom juan appartient il à la comédie ou à la tragédie ?

Pour moi c'est du tragique, mais je pense que je dois faire un plan en 2 parties non ?

En comique, je ne vois que la réplique "mes gages" de Sganarelle

Ce serait gentil de m'éclairer

Merci .
«1

Réponses

  • Justement, c'est l'intervention de Sganarelle qui contredit la dimension tragique
  • Ok, mais je peux faire 3 sous partie avec l'intervention du valet ?
    En fait je ne sais pas de quelle manière je dois répondre à cette question
  • Moi non plus :lol:
    La différence c'est que ce n'est pas à moi d'y répondre :)
  • Par un commentaire ?
  • Ok Léah bon je verrais pour la forme mais pouvez vous m'aider pour le contenu ?
    Le tragique c'est Ok mais pas le comique
  • Dom Juan, Molière l'indique lui-même en sous-titre, est une comédie
    Voilà qui peut aider à développer des arguments pro-comédie
  • I certes Dom juan une comédie

    1) le valet personnage type de la comédie

    2) une morale énoncé par lui

    3) ?

    II Mais une scéne derniere tragique

    1) destin fatal

    2) personnages impuissants

    3) atmosphère angoissante
  • La fin est-elle si tragique ? de quel point de vue ? certes don Juan meurt et il est emporté par la statue du Commandeur, mais comment le ressent-il ?
  • il accepte comme il lui prend la main
  • quel plan me conseilles tu ?
  • Ton plan est bon ; tu peux nuancer le 2 en faisant une troisième partie : cependant, don Juan accepte son destin...etc
  • Bonjour,

    En quoi le dénouement de Dom Juan est-il de la comédie ?

    J'ai trouvé seulement:

    mélange des registres/ surnaturel et baroque

    Merci d'avance !
  • Un des éléments comiques est indéniablement le personnage de Sganarelle. On peut par exemple étudier son rôle dans la dernière scène, la plus tragique et qui se termine pourtant sur un éclat de rire. L'ambiguïté du personnage de Don Juan doit pouvoir fournir également quelques éléments : tantôt tragique par sa nature d'éternel séducteur et provocateur qui le pousse vers des obstacles de plus en plus grands ayant pour seule solution la mort, tantôt comique par ses excès langagiers (je pense notamment à la scène 2 de l'acte I) et son caractère excessif.
    Voilà, ce ne sont que des pistes mais j'espère que cela pourra vous aider...
  • Merci de ces pistes dont quelques unes seulement sont exploitables. En effet, je dois me cantonner aux scènes 5 et 6 de l'acte V.
  • Peut-être faut-il chercher le côté comique de chaque pêrsonnage (dans chacune de leur répliques et situations) plutôt que de vouloir classer la pièce dans un genre....

    As-tu essayé de rentrer 'don Juan comique' dans Google?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.