Lettres modernes ou lettres classiques ?

13567

Réponses

  • TennoTenno Membre
    Goldmund a écrit:
    Les lettres modernes et les lettres classiques sont des parcours relativement distincts: le premier est axé sur la littérature, le second sur la langue (latin, grec ancien), le premier couvre la période XII-XXIe siècle, le second l'Antiquité (vous savez, cette époque où les gens ne savaient pas encore écrire, et roulaient des parchemins dans la boue en fait de poésie*). Ce ne sont pas de minces différences.

    * Attention, second degré. **
    ** Prudence, note mesquine.
    Heu, oui, enfin non !

    Le parcours de lettres classiques prend appui sur les langues ET littératures françaises, grecques et latines (entre autres choses). Il ne s'agit pas d'une orientation axée uniquement sur la langue... La période va de l'Antiquité à nos jours.

    Le parcours de lettres classiques n'est pas exempt de langue ! Les Lettreux (pardonnez-moi du néologisme !) modernes étudient la langue française et la littérature française (entre autres choses), la langue et la littérature latines. La période va de l'Antiquité à nos jours, en excluant le domaine grec.

    =D Cordialement.
  • Comateen a écrit:
    Mais anciens à partir de quand ? :p
    Bien je pense a des auteurs à partir de l'antiquité .... pourquoi cette questions?
    Comateen a écrit:
    D'accord, mais tu étudieras aussi le passé en faisant LM ;)
    La grande différence, c'est que tu n'étudieras pas de litté étrangère en allant en LC.
    Bien la littérature grecque et latine c'est pas de la littérature étrangére ?
  • Parce que le mot ancien est assez vaste...
    Mais tes propos sont contradictoires : tu dis préférer les auteurs de l'antiquité, mais tu te demandes si tu aimeras étudier l'antiquité...

    Oui, en effet, la litté grecque et latine sont des littératures étrangères, mais je parlais des textes anglais, allemands, espagnols, etc.
  • Comateen a écrit:
    Parce que le mot ancien est assez vaste...
    Mais tes propos sont contradictoires : tu dis préférer les auteurs de l'antiquité, mais tu te demandes si tu aimeras étudier l'antiquité...

    Oui, en effet, la litté grecque et latine sont des littératures étrangères, mais je parlais des textes anglais, allemands, espagnols, etc.
    Je dis preferer ces auteurs pour leur idées ; aprés je pense qu'étudier l'antiquité ca veut pas dire grand chose . Justement comment étudit t'on l'antiquité en lettres classiques ?
  • ArthurArthur Membre
    Non, ce sont plutôt des littératures anciennes, parce qu'elles ne sont plus productives, qu'elles forment un corpus fermé de textes, et qu'elles fécondent depuis leur création les langues qui en sont dérivées.

    Etudier l'Antiquité, c'est d'abord étudier les langues classiques : les textes, les inscriptions, les monnaies, et les traces archéologiques, qui nous informent sur l'histoire ancienne, les religions, les pratiques artistiques, les philosophies de l'époque, etc.
  • Arthur a écrit:
    Etudier l'Antiquité, c'est d'abord étudier les langues classiques, ainsi que l'histoire ancienne, les religions, les philosophies de l'époque, etc.
    Voila bien cela pourrait m'interresser beaucoup !!! es-tu en lettres classiques arthur ?
  • Tenno a écrit:
    Il ne s'agit pas d'une orientation axée uniquement sur la langue...
    Et ce qui différe entre ton assertion et la mienne, c'est l'ajout malicieux de l'adverbe "uniquement". Non, en lettres classiques, on ne fait pas que de la langue. Et non, en lettres modernes on ne fait pas que de la littérature. Mais la place de la littérature est plus importante en lettres modernes, inversement pour la langue. Il suffira pour s'en convaincre de comparer les volumes horraires: je suis moderniste, j'ai deux heures de linguistique française par semaine et environ une heure d'ancien français, le reste c'est de l'histoire et de la littérature.
    Le parcours de lettres classiques n'est pas exempt de langue !
    Qui dit le contraire ?
    Les Lettreux (pardonnez-moi du néologisme !) modernes étudient la langue française et la littérature française (entre autres choses), la langue et la littérature latine
    Oui, j'étudie la littérature latine: à raison de 10 minutes en trois ans. Je me sens incollable.


    Pour en revenir à Richard, le conseil que t'a donné Comateen est un bon conseil. Ce n'est pas parce que tu fais des lettres modernes que tu ne feras pas d'histoire: je te rappelle (ce ne sera jamais que la troisième fois) que le programme des lettres modernes commence au XIIe siècle, ce qui correspond à la naissance de la littérature en langue française, en plein Moyen Age. De plus, tout en étant moi-même inscrit en Lettres modernes, je viens d'une licence d'histoire, et je continue dans le cadre de ma licence à étudier des disciplines telles que l'histoire culturelle, l'histoire des idées, l'histoires des religions (ce parcours intitulé Oeuvre, texte et contexte n'existe peut-être pas dans toutes les facultés, renseigne toi). On peut être moderniste et s'intéresser au passé, c'est même fortement conseillé.
  • ArthurArthur Membre
    richard15310 a écrit:
    Arthur a écrit:
    Etudier l'Antiquité, c'est d'abord étudier les langues classiques, ainsi que l'histoire ancienne, les religions, les philosophies de l'époque, etc.
    Voila bien cela pourrait m'interresser beaucoup !!! es-tu en lettres classiques arthur ?
    J'étudie en effet les lettres classiques (entre autres), non pas à l'université mais en classes préparatoires. J'ai donc 4h de grec, 5h de latin (une heure de thème), 3h d'histoire ancienne.
  • C'est une excellente base de comparaison: tu es en prépa classique, tu as 9 heures de langue, j'en ai 3, tu as 3 heures de littérature, j'en ai 9 (3 en littérature française, 3 en littérature comparée, 1 en littérature médiévale et 2 en oeuvre, texte et contexte).
  • TennoTenno Membre
    La khâgne Ulm offre 4h de Littérature française. ;)
  • j'ai lancé une véritable discussion est cela c'est trés bien pour moi !!!


    D'autres propositions ?
  • HugoOHugoO Membre
    Tenno a écrit:
    La khâgne Ulm offre 4h de Littérature française. ;)
    Et sûrement 5 l'an prochain/.
  • Ca reste très faible par rapport aux licences de lettres modernes: pour bien se représenter la chose, vos cinq heures de littérature hebdomadaires, je les fais en une journée. Nos professeurs militent pour augmenter encore chez nous le poids de la littérature. Il y a une sorte d'angoisse latente chez les modernistes qui fait couler beaucoup d'encre: celle de voir les disciplines de la langue (langue vivante, langue ancienne, linguistique) prendre le pas sur la littérature. Les modernistes partent du principe que la langue n'est qu'un outil permettant de travailler les textes: un outil important, incontournable, mais qui n'a pas de fin en soi. Il faut ajouter à cela que nous sommes très franco-français: nous n'avons pas à proprement parler de discipline tournée sur la littérature étrangère. La littérature comparée, comme son nom l'indiquie, procède d'un exercice de comparaison, à tous les sens du terme. Il n'est pas rare de travailler sur des auteurs français, de croiser des oeuvres française en cours de littérature comparée.
  • 76man76man Membre
    Tout ça est très vrai, Goldmund. Les heures de littérature en LM sont vraiment très nombreuses. Au S4, j'ai eu 12h de littérature (M-A, XVIIe, comparée, litt et musique), 2h d'espagnol, 2h de latin et 2h d'ancien français. Pour la comparée, c'est aussi vrai qu'on trouve des œuvres françaises; cette année, pour le thème de "la lettre d'amour", j'ai eu Guilleragues et Mme de Grafigny, mais aussi Montherlant, Zweig et Inoué.
    Ensuite, il faut dire aussi que le latin est voué à disparaître des concours de LM, que ce soit le CAPES ou l'agreg.
  • Ce qui m'arrange, je suis absolument nul en langue, et me déçoit dans le même temps. Je suis profondément convaincu de l'utilité du latin dans l'exercice de la critique littéraire: c'est particulièrement vrai pour le Moyen Age, la période moderne - au sens historique du terme - ça l'est encore pour la période contempoiraine. Ma position n'a rien de très original, on mettra ça volontier sur le compte de l'archaïsme inhérent aux littéraires, mais il faut croire qu'on ne le répète pas assez.
  • On est un peu éloigné maintenant du sujet de base .... D'autres personnes pour cette discussions ?
  • Tu sais, je crois que tu as déjà eu pas mal de conseils ici...Mais on ne peut pas décider à ta place, maintenant tu connais les enseignements dispensés dans chaque discipline, alors il ne te reste plus qu'à choisir en fonctions de tes centres d'intérêts ;)
  • Oui comateen , les enseignements je les connais ... mais les témoignages sont toujours bon à entendre .
  • J Ai L Intention L Annee Prochaine,pour Mon Plaisir Personel D Etre Auditeur Libre A La Fac....
    J Aurai Aime Savoir,par Les Personnes Ayant Suivi Le Cursus Litterraire Les Avantages Et Deconvenues Des Lettres Classique Et Des Lettres Moderne..differences Etc.......merci Bonjour,
    L'abus des majuscules gêne la lecture.
  • Je vous recommande les Lettres modernes, on y fait plus de grammaire.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.